HBO victime du plus grand piratage de l'histoire de la télévision ?

 |   |  303  mots
La série star de HBO, Game of Thrones, est regardée en moyenne par 23 millions de spectateurs par épisode.
La série star de HBO, "Game of Thrones", est regardée en moyenne par 23 millions de spectateurs par épisode. (Crédits : HBO)
La chaîne américaine HBO se serait fait dérober 1,5 téraoctet de données - dont un script inédit de la très populaire série "Game Of Thrones". Ce serait 7,5 fois plus important que le piratage subi par Sony en 2014.

Après Sony et Netflix, la chaîne américaine HBO a été visée par une cyberattaque majeure ce week-end. Un ou des pirates informatiques auraient volé 1,5 téraoctet de données à la filiale du groupe Time Warner, a révélé lundi Entertainment Weekly.

Les hackers auraient mis en ligne deux épisodes des séries "Ballers" et Room 104". Ils seraient également en possession du script du 4e épisode de la saison en cours de "Game of Thrones", la poule aux œufs d'or de HBO. Surnommé "little.finger66" en référence au nom d'un personnage de "Game of Thrones", les hackers ont promis davantage de fuites à venir.

Lire aussi Orange décroche l'exclusivité de Game of Thrones et de Westworld

La base de données comprendrait "des articles protégés par des droits d'auteurs, comme des images, des vidéos et du son", selon Variety. Aucune rançon n'aurait été demandée à ce jour et HBO n'a pas confirmé les documents étant en possession des pirates informatiques. "Toute intrusion de cette nature est évidemment perturbatrice, troublante et inquiétante pour nous tous" a écrit dans un e-mail diffusé en interne Richard Plepler, le président de la chaîne.

Les mails ne seraient "pas compromis"

"Pour le moment, nous ne pensons pas que notre système de mail soit compromis", a assuré mercredi Richard Plepler. Un examen du système informatique est en cours pour tenter de trouver l'origine de la faille survenue ce week-end, a-t-il déclaré à Reuters. Si le volume de données dérobées est confirmé, ce piratage pourrait devenir la plus grande cyberattaque dans l'histoire de la télévision - devant l'affaire Sony. En novembre 2014, la multinationale japonaise s'était fait pirater 200 gigaoctet... Soit 7,5 fois moins que le 1,5 téraoctet supposément volé à HBO.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2017 à 9:37 :
Bah c'est le capitalisme, ces images et autres documents vont se vendre très chers sur le marché noir, surtout si en plus il y a une annonce officielle de vol cela ne va que donner de la valeur supplémentaire à la marchandise.
a écrit le 03/08/2017 à 19:00 :
Bah! encore un coup des hackers russes qui vont le revendre à Wikileaks!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :