Bill Gates évincé de Microsoft ?

 |   |  358  mots
Trois actionnaires de Microsoft aimeraient que Bill Gates quitte la présidence du conseil d'administration / Reuters.
Trois actionnaires de Microsoft aimeraient que Bill Gates quitte la présidence du conseil d'administration / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Trois actionnaires de Microsoft, détenant plus de 5% du capital de la société, aimeraient que Bill Gates quitte son poste de président du conseil d'administration, selon l'agence Reuters. Le créateur de Microsoft ne contrôle plus que 4,5% des parts de l'entreprise, qui cherche actuellement un nouveau PDG.

Ils veulent évincer le maître. Trois des principaux actionnaires de Microsoft chercheraient à renvoyer Bill Gates de la présidence du conseil d'administration du géant informatique, rapportait, mardi 1er octobre, l'agence Reuters.

Le fondateur de la multinationale, redevenu en septembre l'homme le plus riche du monde, préside actuellement le conseil d'administration du groupe, dirigé depuis 2000 par Steve Ballmer.

Ce poste lui permet de garder un pied à la tête de l'entreprise tout en ayant plus de temps pour développer la fondation qu'il a créée avec sa femme, Melinda.

> Avec 72 milliards de dollars, Bill Gates redevient l'homme le plus riche du monde... grâce à la Bourse.

Les trois actionnaires, dont les identités n'ont pas été révélées, possèdent plus de 5% des parts de Microsoft, estimé au total à 277 milliards de dollars (167 milliards d'euros).

A 57 ans, Bill Gates n'en détient plus que 4,5%, la plus importante participation individuelle. Il en possédait 49% à sa création.

Depuis l'entrée en bourse de l'entreprise en 1986, il vend chaque année 80 millions de dollars (59,1 millions d'euros) d'actions. S'il continue, "il n'aura plus de part dans la compagnie d'ici 2018", souligne Reuters.

Un nouveau PDG d'ici un an

Selon l'agence, il n'y aurait, pour l'instant, aucun signe indiquant que les avis de ces trois actionnaires seront suivis par le conseil d'administration.

Mais la nouvelle a suscité diverses réactions chez les porteurs d'actions de l'entreprise. "Remplacer le vieux gardien par quelqu'un de neuf pourrait fournir à Microsoft l'oxygène dont il a besoin pour redessiner sa stratégie", juge Todd Lowenstein, gestionnaire de portefeuilles chez HighMark Capital Management, interrogé par Reuters.

Pour Kim Caughey Forrest, analyste chez Fort Pitt Capital Group, ce n'est au contraire pas le bon moment. Il pense plutôt que Bill Gates pourrait même jouer un rôle plus important au sein de la multinationale.

Plus qu'un nouveau président pour son conseil d'administration, Microsoft a surtout besoin de se trouver un nouveau PDG. En août dernier, Steve Ballmer a annoncé qu'il quitterait son poste d'ici un an.

> Steve Ballmer, le tempétueux PDG de Microsoft tire sa révérence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/10/2013 à 0:53 :
J'imagine que vous vouliez dire que Microsoft recherche un nouveau Directeur Générale et non un nouveau PDG puisque le P (président) est détenu par Bill Gates...

a écrit le 03/10/2013 à 10:48 :
Le comble!!!
a écrit le 03/10/2013 à 7:20 :
Enfin « les » actionnaires se résument ?..à deux ou trois actionnaires qui doivent représenter 5% des actions MS, Bill Gate lui possédant encore 4,5% des actions de la société qu?il a fondé avec Paul Allen ce qui en fait le plus gros investisseur privé dans MS.
Mais rien n?est joué, car il y a surement d?autres investisseurs qui sont très satisfait de Bill qui leur à fait gagner beaucoup d?argent dans le passé maintenant tout dépend de son potentiel « d?idées » pour leur en faire gagner encore beaucoup dans l?avenir avec une rente qui continue de tomber tous les ans ou un simple avenir spéculatif.
a écrit le 02/10/2013 à 19:40 :
il fo poussait lé vieux crabes du côté qui tombe.
a écrit le 02/10/2013 à 17:33 :
Je pense plutôt que les financiers n'ont pas apprécié que Bill Gates se lance maintenant dans l'apologie des toilettes dans le Monde :-)

http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20130911trib000784500/un-bon-investissement-les-toilettes-bill-gates-vous-explique-pourquoi.html
a écrit le 02/10/2013 à 17:10 :
Balmer n'est pas sous pression pour quitter Microsoft la date peut être repoussée et il est peu probable que l'on trouve son remplaçant chez Nokia. La stratégie du constructeur est l'une des meilleures du monde sans faire plus de vagues. Microsoft représente en effet plus de 10% des smartphones vendus en Europe, y compris en France depuis le début de l'année. Ce n'est pas l'achat de Nokia qui aurait produit cet effet en 24 heures. Ainsi les acteurs de la dernière joute des écrans connectés et de l' "i-House"se mettent en place : Côté japonais on mise tout sur Sony puisque tous les autres abandonnent, en Corée il y a bien entendu Samsung le numéro un mondial de la IT, en Chine Lenovo qui monte sera à plus de 50 milliards de dollars dans 2 ans, côté taiwanais le champion n'existe plus, il est passé à la case sous traitance, en Europe nous nous contentons de fournir des la technologie avancée tandis que côté américain les candidats se bousculent. On trouve donc Microsoft qui devrait acheter HP, puis Apple, puis Amazon qui reprend indirectement Dell+Blackberry, puis ... Google qui devra bien se lancer ou disparaître. On se posera la question de savoir si IBM pourra subsister sans le sergent recruteur que constituent smartphones et TV connectées; on se posera la même question pour Intel dans un autre secteur ou Cisco et Oracle. Reste Facebook, Yahoo et quelques autres... et l'on s'étonnera toujours de l'étrange posture des opérateurs de téléphonie restés pendant tout ce temps l'arme au pied !?
a écrit le 02/10/2013 à 14:32 :
Il y a une erreur dans votre article. Vend il 80 millions d'action ou 80 millions de dollards par an? Dans le second cas, il mettra 150 and ans not pas 5 ans a tout vendre
a écrit le 02/10/2013 à 14:13 :
MS se cherche après les échecs de ses derniers produits. Je ne suis pas sur qu'il faille en blâmer le chef du CA mais plutôt les PDG qui n'ont pas su renouveler le coup de génie initial de Windows. Je pense que Mr Gates a de quoi vivre jusqu'à la fin de ses jours et en plus on dit qu'il a trouvé de quoi occuper ses journées d'une façon que la morale ne réprouve pas. Donc je ne m'inquiète pas pour lui. Au passage on aimerait voir nos milliardaires français en faire autant, mais ils sont plus attirés par la frite que l'eau potable. Mettre Bill Gates hors du CA de MS ne changera rien aux les ventes. Comme dans l'automobile les gens vont finir par s'apercevoir qu'on peut avoir presque aussi bien pour beaucoup moins cher et ils vont passer aux logiciels libres.
a écrit le 02/10/2013 à 13:08 :
Bill Gates est loin d'être un Steve Jobs. A part pour pomper les idées des autres. Cela étant ça laisse optimiste : on peux être nul et faire fortune malgré tout. Le tout c'est d'être opportuniste et sans scrupule.
a écrit le 02/10/2013 à 11:43 :
s'il n'avait pas autant donné aux bonnes oeuvres, il serait resté maitre chez lui ; qui a dit que les bonnes actions étaient récompensées ?
Réponse de le 02/10/2013 à 12:00 :
Aux US les bonnes actions servent aussi et surtout à alléger les impôts.
Réponse de le 02/10/2013 à 13:03 :
Il n'a rien donné, sa fondation à toujours le même capital, elle utilise seulement les intérêts générés pour ses actions. On peut presque parler d'optimisation fiscale, car sans ça c'est le fisc US qui ramassait la mise. De plus des labos qui teste leur vaccins et autres sur des populations vulnérables (Afrique, Asie) je ne suis pas sur que c'est uniquement des " bonnes oeuvres".
Réponse de le 02/10/2013 à 13:11 :
ridicule on voit que vous parlez sans connaitre le bonhomme tout comme Buffet il est loin de faire une énorme publicité ce qu il fait il a sauvé des dizaines de campus entre autre il n avait vraiment pas besoin de faire autant si il n etait intéressé que par la desficalisation....Commentaire bête et méchant...
Réponse de le 07/10/2013 à 0:58 :
Certains sont naifs, les bonnes oeuvres servent aussi pour mettre des OGM partout... et quand vous le questionnez dessus, il ne répond pas ... bizarre
a écrit le 02/10/2013 à 11:26 :
Voyons.... Il possède 72 milliards de dollars d'actions, et en vend 80 millions par an.... Je pose tout, je retiens rien, et il en a donc pour.... un peu moins de mille ans de réserves.... Yaurait pas un bug quelque part ? (C'est encore l'effet Windows, même ici...)
Réponse de le 02/10/2013 à 12:02 :
La valeur de ses parts c'est une chose : ce qu'il a en banque c'est autre chose. Ce n'est pas parce que vous avez un appartement qui vous 100 000 que vous disposez de cette somme sur votre compte. Vous saisissez la nuance ?
Réponse de le 02/10/2013 à 12:14 :
Son portefeuille est composée de beaucoup plus que des action de MSFT.
Les 80 millions dont on parle vient de la petite partie que MSFT représnete dans ce portefeuille de 72 milliards
a écrit le 02/10/2013 à 10:48 :
Ton univers impitoyable ? des requins, il a fait son temps (ce n'est pas moi qui le dit)
ainsi va le monde capitaliste froid aucun sentiment, comme des animaux sauvages toujours
près de bouffer le plus faible. On se garde bien de dire au jeune Lion ce l'on dit au lion agé

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :