Le parapluie du futur sera invisible

Vent et pluie ne font pas bon ménage. Ce fait, le parapluie du futur "Air Umbrella", en passe d'être financé par le crowdfunding, le tire à son avantage.
Grâce à un moteur sur batterie, l'Air Umbrella est capable de rejeter l'eau de pluie hors du passage de son propriétaire.
Grâce à un moteur sur batterie, l'Air Umbrella est capable de rejeter l'eau de pluie hors du passage de son propriétaire. (Crédits : Capture d'écran vidéo de présentation 'Air Umbrella' sur Kickstarter)

Plus besoin d'égoutter son parapluie avant d'entrer dans un restaurant ou une boutique, plus besoin de se contorsionner afin d'éviter d'éborgner un passant ... Voilà le pari d'Air Umbrella, start-up créée par une équipe d'ingénieurs et de designers chinois dont la campagne de crowdfunding sur Kickstarter est d'ores-et-déjà allée bien au-delà de l'objectif de départ (plus de 97.000 dollars récoltés, contre 10.000 dollars visés).

Expulser de l'air pour repousser les gouttes d'eau

"L'Air Umbrella vous abrite de la pluie grâce à un puissant jet d'air"

La véracité du proverbe "Petite pluie abat grand vent" se trouve bien compromise par cette description du produit sur la plateforme Kickstarter. Air Umbrella pourrait même aller jusqu'à faire de "Petit vent abat grande pluie" son slogan.

Simple manche expulsant de l'air grâce à un moteur sur batterie au lithium, cette innovation s'apparente à une canne à manche rond, à orienter bien sûr en sens inverse. L'extrémité du manche capte l'air extérieur et l'expulse avec une orientation permettant de rejeter la pluie sur les côtés, mettant son propriétaire hors de portée de la pluie.

Une "révolution" de portée limitée

Cette innovation consistant en la possibilité d'éviter la pluie sans "abri physique" est en passe de marquer un pas de géant dans l'histoire de cet objet du quotidien, dont la conception date de 1730 en Europe et même du IVe siècle en Chine. Une révolution dont l'utilité peut cependant être contestée. En effet, si le concept est séduisant, l'Air Umbrella ne fait rien de plus que ce qu'un parapluie ordinaire fait déjà : protéger de la pluie.

Disponible à partir de décembre 2015 pour les plus généreux donateurs, le produit devrait changer considérablement d'aspect avant d'être mis sur le marché. D'après une vidéo promotionnelle, évoquée par le Huffington Post , les producteurs de l'objet, installés en Chine, "font de gros efforts pour améliorer l'aspect, la prise en main et l'autonomie de batterie du produit".

Se pose également la question de l'impact écologique d'une telle invention : pourquoi user une batterie au lithium pour se protéger de la pluie, alors qu'une simple toile peut en faire tout autant sans dépense énergétique ? Sans compter les "dommages collatéraux" que pourrait causer la déviation des gouttes de pluie de leur trajectoire ...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 26/10/2014 à 10:23
Signaler
Gadget. et comme le dit la video, encore en r&d Sur la video, ca fonctionne mais le parapluie est fixé verticalement et la pluie arrive verticalement de manière parfaitement opposée. Il est évident que le concept ne fonctionne pas en conditions réel...

à écrit le 23/10/2014 à 21:32
Signaler
Objet stupide car énergivore.

à écrit le 23/10/2014 à 16:41
Signaler
Et les grelons?

à écrit le 23/10/2014 à 15:23
Signaler
Pas d'accord : enfin une protection qu'on a besoin ni de replier, ni de faire sécher. Le rêve. Je suis prêt à le payer plus cher qu'un parapluie "qui a traversé les siècles". PS : qui reviendrait à la voiture à pédales ?

le 23/10/2014 à 17:42
Signaler
Alors que tout le monde (surtout pas mode et bonne conscience mais quand même) repart sur des produits plus simple qui vont à l'essentiel, là nous arrivons au même résultat qu'un parapluie traditionnels mais avec plus de matière polluantes et "energi...

à écrit le 23/10/2014 à 15:16
Signaler
Vive leparapluie auvergnat. Ca c ' est du pepin!, pas de plastique , pas de lithium .

à écrit le 23/10/2014 à 13:25
Signaler
Arrêtez de promouvoir toutes les "nouveautés" y compris les plus stupides, en effet quoi de plus stupide que cet objet énergivore, et polluant, pour remplacer un objet efficace, vieux de plusieurs siècles. C'est une démarche inverse que l'on attend ...

le 23/10/2014 à 15:15
Signaler
Pensez aux évolutions possibles en matière de sécurité dans l'automobile! Plus d'essuie glace, et pas de problème de batterie dans ce cas.

à écrit le 23/10/2014 à 13:08
Signaler
+1 @bob et @Guillaume. Ce n'est pas un objet du futur mais bien du passé: Une débauche de ressources et de technologies pour faire moins bien (et plus bruyant !) qu'un objet qui à plusieurs siècles. L'enjeu qui arrive à nous est de concilier no...

à écrit le 23/10/2014 à 11:59
Signaler
Quelle bêtise. Toujours plus d'objet complexes et électriques pour toujours moins de ressources disponible et toujours plus de pollution. On n'ose imaginer le nombre de batteries lithium nécessaire (9 milliards) et les problèmes pour l'environnement ...

à écrit le 23/10/2014 à 10:13
Signaler
Mouais, et par grand vent il se passe quoi? Le moteur serait sffisament puissant pour s'opposer à un vent de 50 km/h ? Et quand tout le monde en dispose côté à côté il se passe quoi? L'eau reste en suspension en l'air?

à écrit le 23/10/2014 à 9:52
Signaler
Pourquoi développer de tels projets qui vont à rebours de tous les efforts devant être déployés pour préserver notre planète ?

le 23/10/2014 à 10:45
Signaler
Ca va, c'est pas un parapluie au chabon non plus

le 23/10/2014 à 10:59
Signaler
En quoi cela pose probleme? On pourrait tres bien imaginer une batterie charger a l energie solaire, surtout pour un parapluie que l on utilise pas tous les jours.

le 23/10/2014 à 11:04
Signaler
Vous nous expliquez en quoi un parapluie va détruire la planète ?

le 23/10/2014 à 11:16
Signaler
il n'est pas prêt d'être rechargé votre parapluie car par nature, si pas de pluie, on le laisse à l'ombre........ et d'autre part, la pluie que vous soufflez en l'air doit bien retomber quelque part... donc sur les voisins directs....... parfo...

le 23/10/2014 à 12:06
Signaler
C'est ce qu'on a dit des vpitures , des smartphones... Regardez un peu plus loin. Aujourd'hui il y a déjà des milliards de smartphone avec leur batteries lithium, un bonne partie ne sont t pas recyclé/recyclable, la consommation d'électricité ne cess...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.