Le discret HR Path, champion français des logiciels RH, lève 225 millions d'euros

La startup parisienne, membre du French Tech 120, ambitionne de recruter 400 personnes par an dans les cinq années à venir et de doubler son chiffre d'affaires (à 280 millions d'euros) afin de devenir un leader mondial de la transformation digitale des ressources humaines en entreprise.
Sylvain Rolland

3 mn

(Crédits : iStock)

Moins connue et moins "tendance" que beaucoup de pépites de la French Tech, HR Path continue crânement son bonhomme de chemin. Spécialiste des systèmes d'information RH pour les entreprises, la pépite parisienne annonce ce mercredi 11 mai le succès d'une levée de fonds massive de 225 millions d'euros, la moitié en equity -via notamment son principal actionnaire, le fonds de capital-risque Andera Partners qui créée pour l'occasion un fonds de co-investissement-, et l'autre moitié en dette bancaire, notamment auprès de Société Générale et BNP Paribas.

De 140 à 280 millions d'euros de chiffres d'affaires en 5 ans ?

Membre du French Tech 120, l'indice du gouvernement des startups les plus prometteuses de l'écosystème tech, HR Path est une "vieille" startup. Fondée en 2001 par François Boulet et Cyril Courtin, elle s'est spécialisée dans les services RH aux entreprises, en leur proposant un éventail d'outils très diversifiés pour améliorer leur performance.

Portée par l'accélération de la transformation numérique des entreprises post-Covid, HR Path se revendique ainsi le principal intégrateur en France des solutions RH de Cegid, Oracle, SAP, Workday, HR Access, Sage et Talentsoft. Mais l'entreprise a aussi développé sa propre suite logicielle, PowerHR, qui est un système d'information de gestion des ressources humaines (SIRH dans le jargon), commercialisée sous forme d'abonnement annuel. Celle-ci permet d'adresser la gestion de la paie, des temps de travail, de la formation, des talents y compris pour le secteur public, et propose un outil d'aide à la décision.

Grâce à son positionnement de plateforme RH, la jeune pousse revendique à ce jour environ 1.500 clients, dont l'essentiel du SBF 120, ainsi que des ETI, PME et entités du secteur public, pour un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros (contre 95 millions en 2019 et 60 millions en 2017) réalisé en France mais aussi dans 18 autres pays sur tous les continents. Avec l'argent de la levée de fonds, l'entreprise compte doubler son chiffre d'affaires dans les cinq prochaines années, et beaucoup recruter -400 postes par an- partout dans le monde pour accompagner son internationalisation. Y compris via des acquisitions de pépites concurrentes dans certains pays, afin d'y accélérer son implantation.

Les ressources humaines face à des défis majeurs

En plein cœur de la transformation numérique des entreprises, les services RH des entreprises doivent se transformer pour faire face aux nouveaux enjeux des salariés, qu'il s'agisse du télétravail devenu incontournable depuis la crise du Covid-19 et les confinements, mais aussi la guerre des talents qui pousse les entreprises à investir dans le "talent management".

« Les sujets autour du capital humain sont plus que jamais prioritaires », estime Cyril Courtin, le co-président de HR Path, citant « l'adaptation aux changements, la sécurité des données, l'attraction des salariés et l'engagement des collaborateurs » comme les principaux défis des ressources humaines. D'où une approche horizontale des enjeux RH, avec en plus des outils classiques comme la gestion de la paie, des modules portant sur la gestion des arrivées et des départs, la gestion des carrières (progression salariale) ou encore les formations pour les employés.

Sylvain Rolland

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.