Internet des objets : Bouygues Telecom en pleine évangélisation

 |   |  387  mots
Au mois de novembre, Carrefour s'est allié avec Bouygues Telecom pour améliorer sa logistique via une solution IoT.
Au mois de novembre, Carrefour s'est allié avec Bouygues Telecom pour améliorer sa logistique via une solution IoT. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
A travers Objenious, sa filiale dédiée aux objets connectés, l'opérateur a organisé jeudi un forum pour convaincre les industriels d'adopter ses solutions.

Après s'être démené pour déployer rapidement un réseau dédié à l'Internet des objets, Bouygues Telecom veut désormais engranger les clients. Telle était son ambition, ce jeudi matin. Dans un vaste espace à Malakoff, non loin de Paris, Objenious, la jeune filiale de Bouygues Telecom spécialisée dans les objets connectés, a organisé un forum. L'objectif: convaincre des professionnels et représentants de grands groupes d'adopter ses solutions, à grand renfort de "cas clients".

Pour séduire son monde, Stéphane Allaire, le président d'Objenious, a d'abord vanté son réseau. En France, Objenious couvre aujourd'hui 84% du territoire grâce à ses 4.200 antennes équipées de la technologie LoRa. Cette dernière permet de connecter des objets en bas débit pendant des années et à faible coût. Contrairement aux réseaux mobiles traditionnels, privilégiés pour échanger de grands volumes de données mais très énergivores, la technologie LoRa est adaptée pour les communications de messages courts. C'est pourquoi on l'utilise déjà pour relever des compteurs à eau, ou pour connecter des bouteilles de gaz.

Forte concurrence

Outre son réseau, Objenious dispose d'un catalogue de plus de 70 capteurs différents à greffer sur les objets, en fonction des desiderata des clients. En novembre dernier, Carrefour a notamment choisi une de ces solutions pour connecter plusieurs milliers de conteneurs roulants approvisionnant ses hypers. L'objectif étant, in fine, de réaliser d'importantes économies sur sa logistique. A côté du géant de la distribution, Objenious, qui a vu le jour il y a tout juste un an, affirme avoir séduit 40 clients, à l'instar de la SNCF, Primagaz ou Colas.

Si Bouygues Telecom communique autant sur ses offres, c'est parce que la concurrence est de plus en plus rude dans l'Internet des objets. Son rival Orange déploie lui-aussi un réseau LoRa dans l'Hexagone. Le leader français des télécoms ne ménage pas ses efforts pour signer des contrats. Il y a peu, il a annoncé un partenariat avec Vinci pour connecter, d'ici peu, des aires d'autoroute. Quant à SFR, il a signé l'an dernier un partenariat avec Sigfox, le pionnier français de l'Internet des objets, qui propose une technologie rivale de LoRa.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :