SFR compte sur sa nouvelle "box" pour gagner des parts de marché

 |   |  238  mots
Copyright DR
Copyright DR (Crédits : Reuters)
En dévoilant ce mardi une offre premium de téléphonie fixe et d'internet ainsi qu'une nouvelle "box", SFR estime toutefois que l'impact sur la marge opérationnelle sera peu significatif à court terme. Il espère en revanche doper ses ventes.

Fidéliser ses clients et gagner des parts de marché dans un secteur français de la téléphonie fixe de plus en plus concurrentiel. Tel est l'objectif que SFR entend poursuivre grâce à son offre "triple play" (téléphone fixe, Internet, téléphone) premium et sa nouvelle "box" présentées ce mardi. Commercialisée au prix de 34,90 euros (contre 29,9 euros pour l'offre classique, toujours maintenue), l'offre Neufbox Evolution intègre une nouvelle interface, un enregistreur numérique et des fonctionnalités de lecture multimédia et pluri-appareils. "On a fait le choix de garder également l'offre actuelle pour laisser le choix au client. Les cinq euros supplémentaires reflètent une vraie valeur ajoutée, surtout au niveau de l'ergonomie", a expliqué Frank Esser, le président de SFR.

"Ça veut dire plus de chiffre d'affaires et un impact favorable sur la marge brute", a expliqué à Reuters Frank Cadoret, le directeur commercial grand public du groupe, en marge d'une conférence de presse, en réponse à une question sur le modèle économique de cette nouvelle offre.

En revanche, l'offre n'aura aucun impact sur la rentabilité opérationnelle, a expliqué Frank Esser, lors de la conférence, car si l'offre premium rapporte plus en terme de prix d'abonnement, la nouvelle "box" et son décodeur de télévision sont plus coûteux à produire. "La marge est la même", a-t-il déclaré.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :