Les Français accros à Internet

 |   |  368  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les trois quarts des Français surfent chaque jour sur Internet, et y consacrent au total 15 heures par semaine.

Une fois qu'on a goûté à Internet, difficile de s'en passer. Sur les sept Français sur dix qui disposent aujourd'hui d'une connexion Internet à leur domicile, les trois quarts surfent chaque jour sur la Toile, selon une enquête diffusée ce vendredi par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Si bien qu'ils passent désormais presque autant de temps sur le Net (15 heures par semaine) que devant le petit écran (17 heures).

Un débit Internet jugé insuffisant

Les Français sont désormais si accros au Web qu'ils en deviennent particulièrement exigeants : 44% d'entre eux pestent contre le manque de rapidité de leur connexion, alors que ces mécontents de la technique ne représentaient que 36% des internautes il y a deux ans.

Le commerce en ligne plébiscité

Mais que font exactement nos compatriotes, sur le Web ? Leurs courses et leurs déclarations de revenus. 44% des Français achètent sur Internet, soit une hausse de 3 points en l'espace d'un an. Et ils ont été 23 millions à utiliser la Toile dans le cadre de leurs démarches administratives et fiscales, en 2010, contre 12 millions seulement en 2005.

Un engouement croissant pour les réseaux sociaux

Les usages ludiques d'Internet connaissent eux aussi une véritable flambée. Plus du tiers des Français se déclare aujourd'hui adepte des réseaux sociaux comme Facebook, soit une envolée de 13 points en un an. Et près du tiers (30%) écoutent désormais de la musique en streaming (sans que les données soient stockées sur le disque dur de leur ordinateur). Résultat, ils ne sont plus que 20% à télécharger de la musique, contre 22% en 2009.

Inquiétudes sur la protection des données personnelles

Mais si les Français plébiscitent Internet, ils n'en ont pas moins conscience de ses possibles dérives. Une très grande majorité d'entre eux (91%) juge que les sites Internet devraient permettre à tout un chacun de gommer facilement les données personnelles communiquées à un instant "t" sur la Toile. Ils sont encore plus nombreux (94%) à estimer que les pouvoirs publics devraient inciter davantage lesdites sites à mieux protéger la vie privée des internautes. Le fameux droit à l'oubli.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2010 à 6:44 :
Si on pouvait se passer de l'acquisition d'un PC ou d'un Mac, et de tous les frais indirects liés à ce type de produits, pour accéder au net.
Nos opérateurs ont la une belle opportunité de se libérer un peu des diktats grandissants des Apple et consorts.
a écrit le 10/12/2010 à 17:23 :
Voilà pourquoi, il y a une place pour des services d'information indépendants de qualité.
Sous le slogan " Regarder les réalités en face et donner de la voix", la webradio AWI et les webradios qui lui sont rattachées poursuivent leur chemin sur la Toile.
La webradio AWI est animée par des journalistes professionnels.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :