Facebook est valorisé 70 milliards de dollars

 |   |  212  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le fonds GSV Capital vient d'acheter 225.000 actions du réseau social, au prix unitaire de 29,28 dollars.

La valorisation boursière de Facebook talonne celle de groupes comme Amazon, Cisco ou HP. Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg vaut 70 milliards de dollars, sur la base du prix auquel le fonds d'investissement GSV vient d'entrer dans son capital. GSV a acquis 225.000 actions Facebook au prix unitaire de 29,28 dollars. Or 2,4 milliards d'actions Facebook sont en circulation sur le marché secondaire (la société n'est pas cotée en Bourse, Ndlr), selon le cabinet Sharepost.

Une jolie réussite pour le réseau social créé il y a six ans seulement par le jeune Zuckerberg dans sa chambre d'étudiant à Harvard. Bien que Facebook n'ait avancé aucune date pour son introduction en Bourse, celle-ci est attendue avec impatience par les investisseurs, pressés de grignoter leur part du "gâteau Facebook." Il faut dire que le succès du réseau social, fort de quelque 500 millions d'utilisateurs, est tel que Facebook devrait dépasser Google, cette année, sur le marché américain de la publicité en ligne, d'après le bureau d'études eMarketer.

Mais des doutes commencent à surgir sur la capacité de Facebook à poursuivre sa croissance exponentielle. Fin janvier, le réseau social était valorisé 83 milliards de dollars sur le marché secondaire, selon le même cabinet Sharepost.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2011 à 11:56 :
FB, c'est un effet de mode. Et comme tout effet de mode, ça ne dure pas longtemps. Je ne lui donne pas cinq de plus. Son fond de commerce est la vie privée des gens, qui eux, sont libres de mettre les infos qu'ils veulent... Aucun moyen de vérifier la fiabilité de ce qu'ils mettent. Les actions FB ne valent pas un clou.
a écrit le 28/06/2011 à 19:16 :
Qui sont les "vrais" clients de FaceBook ? Des "vrais" clients de Amazon, Cisco ou HP, on en connais tous. Les vrais clients sont ceux qui paient. Demandons donc à un homme averti ce qu'il en pense : en 2005, Murdoch a acheté MySpace pour 580 M de dollars, il veut le revendre aujourd'hui 100 (au mieux, et sans compter les 150 M de perte d'exploitation annuelle). Ceux qui veulent acheter du FaceBook compteront double : ils sont avertis ;-)
a écrit le 28/06/2011 à 14:56 :
Les employés de FaceBook sont en panique (c'est réelle voir http://www.businessinsider.com/worried-that-world-will-blow-up-facebook-employees-rush-to-quit-and-sell-their-stock-2011-6#ixzz1PrMabPhG). Tiens comme par magie on valorise vite fait tout ce bazar pour des milliards vite vite la bourse avant la grande dégringolade ...
a écrit le 28/06/2011 à 13:33 :
70 milliards de quoi ? tout est virtuel :-)
a écrit le 28/06/2011 à 6:18 :
Sérieusement ? 225000 actions sont une transaction représentative de la valeur de 2,4 MILLIARDS d'actions. Une simple règle de trois, conduisant à rapporter le nombre d'action échangées au nombre d'actions en circulation permet de rechercher si l'échantillon est représentatif. Et, de rire un bon coup. Peut-être que la valorisation est exacte, mais ce n'est certainement pas cette transaction qui permet de l'affirmer de manière crédible.

J'espère que dans quelques temps, on n'apprendra pas que cette transaction de a été menée avec ce qu'un des actionnaires actuels à trouvé dans son porte-monnaie, ne serait-ce que pour influencer le cours d'introduction à grands renforts de communiqués de presse..
Réponse de le 28/06/2011 à 17:35 :
7 MILLIONS et non pas 2,4 MILLIARDS !! Visiblement vous ne maitrisez pas la "simple règle de 3".
Réponse de le 29/06/2011 à 14:44 :
Il parle du nombre d'actions en circulation (2.4 milliards) pas du montant de l'opération (7 millions) sur les 225000 actions je ne vois pas ou est la très "grose" erreur dans son explication. c'est vrai qu'utiliser 0.01% des actions en circulation pour évaluer la valeur d'une société me parait hasardeux.
a écrit le 27/06/2011 à 21:16 :
Il me semble ridicule de donner une valorisation d'une entreprise à 70 000 millions suite à une toute petite transaction de 7 millions. Si vous voulez j'achète une seule action à 300 $ juste pour rire et vous annoncerez triomphalement que FB vaut 700 milliards et est devenu l'entreprise la plus chère du monde ? Voyons messieurs, un peu de sérieux et d'esprit critique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :