Ces anciens de PayPal qui vont gagner des millions grâce à Yelp et Facebook

 |   |  299  mots
Jeremy Stoppelman, patron de Yelp (AFP)
Jeremy Stoppelman, patron de Yelp (AFP) (Crédits : AFP)
Hier ingénieurs du site de paiement PayPal, demain actionnaires de Yelp et Facebook, ils vont gagner des millions grâce à l'introduction en Bourse des deux réseaux sociaux. Découvrez ces jeunes visionnaires de la Silicon Valley qui ont su investir au bon moment.

Ensemble, ils forment la "mafia Paypal", groupe de jeunes investisseurs de la Silicon Valley qui a fait fortune grâce aux réseaux sociaux. L'introduction en Bourse de Yelp, spécialisé dans les critiques de restaurants et autres services par les internautes devraient les enrichir encore un peu plus.

Parmi eux, Jeremy Stoppelman, 34 ans, co-fondateur et PDG de Yelp ainsi que Max Levchin, 36 ans détiennent respectivement 11,1% et 13,5% du groupe fondé en 2004. Or, la capitalisation boursière de celui-ci devrait atteindre les 898 millions de dollars grâce aux actions qu'il entend vendre 15 dollars. Autrement dit, Jeremy Stoppelman, devrait détenir près de 100 millions de dollars de ce capital. Ce dernier, comme Mark Zuckerberg, qui dirige Facebook avait quitté la prestigieuse école de commerce d'Harvard afin de créer son site. Max Levchin, qui siège au conseil d'administration de Yelp a co-fondé PayPal. Il devrait, quant à lui, détenir plus de 121 millions de dollars grâce à cette indroduction en Bourse prévue pour novembre.

"PayPal a parfaitement réussi à produire de véritables talents d'entrepreneurs", commente Eric Jackson, auteur du livre "la guerre de PayPal" et ancien directeur marketing du site de transactions d'eBay.

Entre 500 millions de dollars et 2,5 milliards de dollars grâce à Facebook pour Thiel et Hoffmann

D'autres anciens de PayPal devraient également tirer d'énormes profts d'une autre introduction en Bourse très attendue. celle de Facebook. Il s'agit de Peter Thiel et Reid Hoffmann. Le premier, détiendrait quelque 2,5 milliards de dollars en titres Facebook si la capitalisation du site est bien réalisée selon les meilleures estimation, soit un valorisation autour de 10 milliards de dollars. Hoffmann, par ailleurs initiateur de LinkedIn, s'il possède bien 0,5% du réseau social le plus visité au monde, augmenterait ainsi sa fortune de 500 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2012 à 23:24 :
C'est 100 milliards la valorisation de facebook, et non pas 10 comme indiqué.
et du coup, 0.5% de 100 milliards font bien 500 millions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :