Facebook devrait passer la barre des 100 milliards de dollars haut la main

 |   |  330  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le réseau social a revu à la hausse la fourchette de prix de son introduction en Bourse entre 34 et 38 dollars l'action, ce qui valorise l'entreprise jusqu'à 104,2 milliards de dollars. Malgré les doutes de certains sur le modèle économique, la demande des investisseurs a semble-t-il été très forte.

Toujours plus. A trois jours de son entrée en bourse, prévue vendredi 18 mai, Facebook a relevé son prix d?introduction, fixant la fourchette entre 34 et 38 dollars le titre, au-dessus des 28 à 35 dollars proposés initialement. Ce qui valorise le réseau social entre 93 milliards et 104 milliards de dollars, autant qu?Amazon et plus que Hewlett-Packard et Dell réunis. A 36 dollars, Facebook lèverait 12,1 milliards dollars lors de l?entrée sur le marché, plus que Google au moment de son introduction en août 2004. Le haut de la fourchette valorise Facebook 26 fois son chiffre d?affaires annuel, soit deux fois plus que le multiple de Google il y a 8 ans.

Le placement des actions bouclé plus tôt que prévu

Ce relèvement de prix montre que Facebook est parvenu à convaincre les derniers sceptiques sur son potentiel. « Malgré les doutes, les acheteurs aiment ce qu?ils entendent », se félicite Erik Gordon, un professeur de l?Université du Michigan, cité par Bloomberg. Même si l?entrée en Bourse de Facebook est l?opération la plus importante réalisée par une société Internet, tous les indicateurs n?étaient pas au beau fixe, compte tenu des sommes en jeu. Le premier trimestre a par exemple marqué un ralentissement de la croissance des recettes publicitaires, qui en a inquiété plus d?un. Selon un sondage réalisé par Bloomberg, 79% d?un groupe de 1.250 investisseurs, analystes et traders jugent que Facebook est surestimé. « Le prix a l?air assez cher », a indiqué Yves Maillot, le patron de l?investissement de Robeco Gestion à Paris, qui s'appuie sur « l?environnement particulièrement difficile des marchés américains ». Le réseau social devrait boucler ses livres de réservation aujourd?hui, deux jours avant l?opération, croit savoir Reuters. Les 337,4 millions d?actions offertes sont sursouscrites, d?après Bloomberg. Les acquéreurs pourront aussi acheter 50,6 millions d?actions après l?entrée en Bourse.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2012 à 19:19 :
Cet engouement reflète bien les nombreuses opportunités qui s'offrent à Facebook. Même si son développement sur le mobile sera clé, ses récentes annonces visant à diversifier ses revenus vont dans le sens d'un développement pérenne : http://www.ideas4tomorrow.com/2012/02/facebook-un-investissement-davenir.html
a écrit le 15/05/2012 à 17:28 :
Il ya comme ça aux USA des entreprises dont on espère faire des ajustements de croissance en complément du pétrole pour que le pays ne sombre pas. Un peu à la manière d'Enron, une autre histoire de tuyaux obscure. Tenir est le mot d'ordre, aller en arrière reviendrait à perdre les milliards de gogos et de devises qui mordent encore à l'hameçon américain. D'autres, pas si nombreuses pourtant sont candidates. Le miracle ne durera on s'en doute. Pendant ce temps Facebook aura acheté des centaines d'entreprises pour la joie de leurs propriétaires. Toujours ça !
Réponse de le 15/05/2012 à 21:59 :
Bien vu, Corso. Modeste-ment, facebook n'est valorisée qu'à plus de 28 fois son CA et plus de 100 fois son benef. En toute "logique"... Et vu l'évolution déjà prévue pour "capturer" les clients, nous ne pouvons que leur souhaiter "good luck, cowboys".
a écrit le 15/05/2012 à 14:59 :
L'avenir va se compliquer avec un concurrent communautaire telle que "salamworld" réseau sociale "hallal" selon le créateur, quel conséquence aura l'arrivé de ce nouveau réseau vis à vis de facebook et est-ce qu'il est pris en compte comme risque de fuite par les investisseurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :