Homophobie sur Twitter : le PS s'indigne

 |   |  311  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Parti socialiste a interpellé les responsables du réseau social au sujet du « déferlement de propos homophobes » sous le mot clef #SiMonFilsEstGay.

Le Parti socialiste français a interpellé dimanche les responsables de Twitter au sujet du « déferlement de propos homophobes » sur le réseau social au cours du week-end sous le mot clef #SiMonFilsEstGay. Ce « hashtag » (« mot clef » selon la terminologie du site de mini-messages) figurait parmi les plus utilisés samedi et a suscité une vague de tweets très violemment hostiles aux homosexuels, puis, en réponse, un nombre tout aussi important de tweets s'indignant de cette homophobie. « Cette situation est préoccupante: il y a quelques semaines déjà, une grande émotion avait été suscitée par un flot de propos antisémites tenus autour du hashtag #unbonjuif. Ces propos ne sont pas seulement choquants et odieux, ils sont interdits par la loi », font valoir les secrétaires nationaux du PS aux médias et aux questions de société, Philippe Buisson et Marc Coatanéa, dans un communiqué.

« Twitter ne doit pas devenir un lieu de libération de la parole raciste et homophobe »

Dimanche midi, c'est un autre hashtag #SiMaFilleRamèneUnNoir, qui avait pris le relais dans les tendances les plus populaires répertoriées sur le réseau social. « Nous demandons donc à Twitter de faire respecter la loi française sur son site. Les discriminations, le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie et les appels à la haine sont illégaux et punis par la loi: leur expression sur Internet ne fait pas exception à cette règle », relèvent les deux responsables du PS. Et d'ajouter : « Les réseaux sociaux dédiés à la convivialité et au débat ne doivent pas être dévoyés par ceux qui veulent libérer la parole discriminatoire ou raciste. Le PS rappelle son engagement déterminé contre toutes les discriminations qui doivent être combattues par la loi mais aussi par l'éducation et par le partage des valeurs républicaines. »
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2012 à 10:46 :
ces polémiques ignobles m'ont coupé l'appétit...je vais donner mon caviar au chat!
a écrit le 24/12/2012 à 2:37 :
coucou
a écrit le 23/12/2012 à 18:08 :
démocratie ; Est-ce un gros mot ? Liberté d'expression ; Est-ce interdit ?
Réponse de le 23/12/2012 à 19:57 :
La liberté d'expression, c'est une parole raisonnée, contrôlée, respectueuse d'autrui et des valeurs fondamentales.Ce n'est pas versé sa bêtise, son venin, sa haine!
Réponse de le 23/12/2012 à 20:32 :
Absolument d'accord avec meslier2000, beaucoup trop de crétins se cache derrière la sacro sainte liberté d'expression pour vomir leur haine de l'autre ... ÇA SUFFIT !

La liberté d'expression OUI et il faut tout faire pour la défendre mais la salir en crachant son venin ça NON !!
a écrit le 23/12/2012 à 16:55 :
Décidement ce lobying Homo est vraiment puissant !!! Et de gauche de préférence Tout cela pour favoriser la transmission en toute quiÚtude de leur patrimoine!

Vive le mariage gaie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :