Warren Buffett (s') investit dans Twitter

 |   |  431  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
La deuxième plus grosse fortune des Etats-Unis vient de se créer un compte sur la plateforme Twitter. Warren Buffet a attiré quelque 250.000 followers en moins de 24 heures.

"Warren est dans la place". C'est ainsi que le milliardaire américain a annoncé jeudi son arrivée sur le réseau de microblogging Twitter. Il n'en fallait pas plus pour que le compte du célèbre investisseur passe la barre du millier de followers dès la première minute. Celui que l'on surnomme l'Oracle d'Omaha, en référence à la ville du Nebraska où il vit, flirtait avec les 297.000 abonnés ce vendredi en fin de journée. 

"Ma famille ne peut plus dire que je suis resté englué au XIXème siècle!", a plaisanté l'investisseur de 82 ans. Avant d'ajouter: "On peut donc bien apprendre à un vieux singe à faire des grimaces".

  Son premier tweet - qui frôle la barre des 10.000 favoris - a été retweeté plus de 35.000 fois...

...notamment par son ami le magnat Bill Gates, philanthrope comme lui, qui le dépasse d'une tête au classement des plus grandes fortunes américaines. Le cofondateur de Microsoft fut d'ailleurs l'un des premiers à saluer son arrivée sur Twitter:

 



"Bienvenue sur Twitter @WarrenBuffett. Le premier tournoi de bridge sur Twitter commence maintenant. J'annonce trois coeurs", a écrit le milliardaire à son ami avec qui il partage la passion du bridge en plus d'un engagement commun (The Giving Pledge) pour convaincre les autres grandes fortunes de la planète de donner comme eux au moins la moitié de leur fortune à des organisations caritatives et philanthropiques.

 Des conseils aux investisseurs?

Notons que cette arrivée sur la célèbre plateforme de microblogging tombe à peine un mois après le feu vert des autorités américaines au sujet de la communication numérique des sociétés cotées. Le gendarme de la Bourse américaine avait en effet annoncé début avril que les sociétés pouvaient désormais utiliser les réseaux sociaux pour faire des annonces officielles. Sachant que l'investisseur le plus sûr de la planète viendrait, selon Les Echos, de racheter 20% d'une pépite israëlienne, IMC, pour 2 milliards de dollars. Conquis par le numéro 2 mondial de la découpe de métaux, il avait acquis les 80% de cette entreprise familiale pour 4 milliards de dollars en 2006. Le milliardaire aurait-il l'intention de livrer quelques précieux conseils pour investir à ses followers?


Lire aussi: les société cotées peuvent annoncer les bonnes (et les mauvaise?) nouvelles via Facebook et Twitter

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2013 à 22:52 :
j'espere qu'il m'as mis dans son testament...
a écrit le 04/05/2013 à 6:24 :
Bof. Certainement un grand investisseur, mais j'avoue que ses opinions, en particulier politiques, me laissent indifférent. En particulier depuis qu'ayant perdu la moitié de sa fortune suite au krach de 2008, il n'a pu la reconstituer qu'en s'adossant à l'Oncle Sam, comme dans le cas de sa participation dans GS. Au final, un crony-capitalist comme les autres, qui n'a donc aucune leçon à donner à qui que ce soit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :