Internet Explorer touché par une large faille de sécurité

Un fabricant de logiciels de cybersécurité a rapporté à Microsoft que son navigateur souffrait d'une importante faille de sécurité. Un groupe de hackeurs l'aurait déjà exploitée.
Cette vulnérabilité pourrait permettre à un hacker de prendre le contrôle d'un système affecté pour par exemple installer des virus, créer des comptes ou effacer des données, selon Microsoft. (Photo : Reuters)
Cette vulnérabilité pourrait permettre à un hacker de prendre le contrôle d'un système affecté pour par exemple installer des virus, créer des comptes ou effacer des données, selon Microsoft. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Microsoft s'emploie à corriger une faille dans son navigateur Internet Explorer. Celle-ci a été dévoilée au cours du week-end par un fabricant de logiciels de sécurité informatique, qui a indiqué que des hackers l'avaient déjà exploitée pour attaquer certaines entreprises américaines.

Selon le fabricant de logiciels de cybersécurité FireEye, un groupe de pirates informatiques a exploité ce bug dans une campagne d'attaques ciblées baptisée "Operation Clandestine Fox". Interrogé par mail, un porte-parole de FireEye n'a pas dit à Reuters quelles entreprises avaient été visées ni identifié le groupe de hackers à l'origine de l'attaque. Il a seulement précisé que les sociétés victimes étaient liées aux secteurs de la défense et de la finance.

Nombre d'attaques limité selon Microsoft

Microsoft rapporte pour sa part dans un billet posté sur son blog consacré à la sécurité informatique un nombre "limité d'attaques" exploitant la vulnérabilité. La compagnie a néanmoins adressé samedi 26 avril un avertissement à ses clients pour corriger cette faille affectant selon lui les versions 6 à 11 d'Internet Explorer

Le groupe américain déclare que cette vulnérabilité pourrait permettre à un hacker de prendre le contrôle d'un système affecté pour par exemple installer des virus, créer des comptes ou effacer des données.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 29/04/2014 à 8:04
Signaler
Forcément il y a des failles ? Le/Les systèmes sont ouverts pour la NSA en gros le KGB US donc ... oui il y aura toujours des failles !

à écrit le 29/04/2014 à 7:30
Signaler
Les DAB tournent sous XP, mais apparemment ça n'inquiète personne.

le 30/04/2014 à 2:02
Signaler
Comme déjà évoqué ici même, il n'existe pas un Windows XP universel mais des portages sur différentes architectures matérielles. Dans un GAB cela m'étonnerait fort que l'on s'amuse à développer des applications web étant donné la faiblesse de l'archi...

à écrit le 28/04/2014 à 19:18
Signaler
"Il a seulement précisé que les sociétés victimes étaient liées aux secteurs de la défense et de la finance." Il serait intéressant de connaître la nationalité des sociétés attaquées afin d'établir les motivations politiques des hackers.

à écrit le 28/04/2014 à 18:28
Signaler
la faille de sécurité , c'est comme la bombe atomique , ça sert peu mais ça met les chocottes à tout le monde . et ça permet de faire vendre un max de soluces pour s'en prémunir .. un temps et recommencer plus tard un peu comme le bug de l'an 2000 qu...

le 29/04/2014 à 0:43
Signaler
"la faille de sécurité , c'est comme la bombe atomique , ça sert peu mais ça met les chocottes à tout le monde . et ça permet de faire vendre un max de soluces pour s'en prémunir .." : Vous confondez la notion de virus (utilisant généralement une fa...

à écrit le 28/04/2014 à 18:24
Signaler
nul besoin de failles !!! Les "autorités" locales ou étrangères ont déjà toutes les portes d'entrées gracieusement développées par les éditeurs ...

à écrit le 28/04/2014 à 14:34
Signaler
Ôtez moi un doute: Il y a encore des gens qui utilisent Internet Explorer en 2014 ???

le 28/04/2014 à 18:23
Signaler
oui , et plus que vous pensez ..

le 28/04/2014 à 18:42
Signaler
Il semblerait. L'Europe avait exigé qu'on puisse choisir son navigateur au premier lancement de Windows sur un PC neuf, mais peut-être les gens préfèrent le "standard" ??

le 28/04/2014 à 21:44
Signaler
@Photo73 Les utilisateurs de Windows sont maintenus dans l'ignorance grâce à l'environnement fermé de Microsoft. L'UE a exigé de Microsoft d'offrir une publicité gratuite à une poignée de concurrents en guise de sanction pour son abus de position ...

à écrit le 28/04/2014 à 14:32
Signaler
Vous ne payer pas pour la fiabilité mais pour la confiance que vous êtes supposé avoir!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.