Facebook : vers une publicité de plus en plus ciblée

 |   |  344  mots
Facebook mise sur vos recherches Internet pour cibler sa publicitié. /Reuters
Facebook mise sur vos recherches Internet pour cibler sa publicitié. /Reuters (Crédits : reuters.com)
Facebook s'apprête à utiliser des sites Internet extérieurs à son réseau pour cibler la publicité. Le principe est simple : observer les visites de ses membres sur Internet et leur proposer des publicités adaptées.

Facebook nous connaît de mieux en mieux. Le réseau social nous propose déjà tout ce que nous voulons ou tout ce que l'on aurait pu vouloir. En se référant aux pages que nous aimons ou à notre activité sur le réseau social, Facebook cible nos intérêts.

Aux Etats Unis, Facebook se permettra même d'étudier les informations des sites Internet extérieurs à son réseau ainsi que les applications que nous utilisons pour mieux nous cerner.

Facebook revendique son adaptation aux intérêts des internautes

Le premier réseau social assume son « espionnage » en revendiquant qu'il diffuse des annonces publicitaires en rapport avec les intérêts supposés de ses utilisateurs.

Ainsi, dans un message publié sur son site, Facebook prend l'exemple d'un téléviseur :

"Si une personne venait à faire des recherches sur Internet sur des modèles de téléviseurs c'est peut-être parce qu'ielle a envie d'en acheter un nouveau. Facebook se chargera alors d'envoyer des promotions publicitaires sur ces appareils et sur d'autres produits liés à l'utilisation des téléviseurs comme des enceintes ou des consoles de jeux.

L'internaute pourra désactiver l'option

Mais Facebook laisse le choix à l'internaute : si un utilisateur souhaite ne pas être soumis à cette nouvelle fonction, il pourra désactiver l'option dans les paramètres de confidentialité. Plus précis, un nouvel outil permettra à l'utilisateur de sélectionner les publicités qu'il souhaite recevoir. L'internaute pourra également savoir, via cet outil, pourquoi une publicité lui a été soumise et en quoi elle pouvait l'intéresser.

Cette fonction, disponible dans les semaines à venir aux Etats-Unis, devrait être disponible dans le monde entier dans quelques mois.

Selon les derniers résultats trimestriels publiés par Facebook, ses recettes publicitaires ont bondi de 82% à 2,27 milliards de dollars sur les trois premiers mois de 2014. La publicité mobile a pris une place importante ces derniers temps sur le réseau social qui a également commencé à proposer des spots vidéo dans lesquels les analystes voient un énorme potentiel de revenus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2014 à 19:27 :
Ayant un compte Facebook avec une page claire et des informations précises sur un domaine cibler, j'ai cependant reçut trois blocage pendant trois mois à chaque fois. N'ayant pas eu le nom de traites qui accuses, j'ai écrit à Facebook en réseau et n'est jamais eu de réponse!!!
-SOLUTION AUX BLOCAGES FACEBOOK: l'idée est très simple puisqu'ils ne vivent que grâce à la publicité agressives, six encarts par nom, ils vous invites constamment à accepter un lien nouveau ou d'aller sur la page du promoteur. Travaillant aussi dans la communication intègre et confirmer, il n'ont rien voulu savoir, donc voilà la solution immédiate. A chaque encart publicitaire on vous propose de dire pourquoi vous ne voulez plus recevoir leurs messages. Mettez une croix systématique sur" en lien avec un rapport sexuel", de ce cas ils devrons tous les vérifiez. Usez les ainsi à 100% de toutes ces publicités, ça occupera leurs collaborateurs. Depuis je ne suis plus bloquer même après plusieurs mois plus aucunes publicités!! Vous contribuerez ainsi à ce qu'ils vérifies les "accusateurs" anonymes pour avoir la liberté d'expression sur le plus grand réseau mondial.
a écrit le 13/06/2014 à 23:24 :
Et bien remerçions comme il se doit adblock, gohstery et tutti quanti !

Parce que franchement sans ces outils, internet serait inutilisable ...
a écrit le 13/06/2014 à 14:08 :
Facebook n'est pas le seul site internet a vivre de la publicité.

D'ailleurs a bien y penser ... devinez ou vous êtes !
Réponse de le 13/06/2014 à 20:16 :
C'est vrai que sans adblock, j'aurais du mal...
a écrit le 13/06/2014 à 13:15 :
Je sens que je vais bientôt me sentir moins seul à refuser toute pub quelque soit sa forme...
a écrit le 13/06/2014 à 13:05 :
Tiens aucune mention de la pratique de plus en plus courante consistant grâce à ce marketing, à facturer selon le profil... Que d'avantages pour nous donc...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :