Slingshot, l'application de Facebook lancée par erreur sur l’App Store

 |   |  324  mots
La nouvelle arme de Facebook, Slingshot by Facebook, est apparue très brièvement sur l’App Store. /Reuters.
La nouvelle arme de Facebook, "Slingshot by Facebook", est apparue très brièvement sur l’App Store. /Reuters. (Crédits : reuters.com)
Coup de pub ou raté ? Facebook a lancé lundi "par accident" sa nouvelle application Slingshot sur l'Appstore, qui est censée concurrencer Snapchat.

C'est officiel: Facebook déclare la guerre à Snapchat. Après avoir essuyé le refus d'Evan Spiegel, PDG et cofondateur de Snapchat, malgré une offre à 3 milliards de dollars? Facebook ne lâche pas l'affaire.

Une erreur qui ressemble à une annonce de Facebook

Le site a lancé, lundi, par erreur sa nouvelle application, « Slingshot by Facebook », un service de messagerie éphémère censé séduire un public jeune qui a eu tendance à se détourner du réseau social. Mise en ligne, "par accident", sur l'App Store et disponible dans certains pays, l'application n'est désormais plus un secret...

Slingshot

 La nouvelle application "Slingshot by Facebook". Image Facebook/ capture d'écran: Mashable.

"Plus tôt dans la journée, nous avons accidentellement publié une version de Slingshot, une nouvelle application sur laquelle nous travaillons… Avec Slingshot, vous pourrez partager des moments de tous les jours avec plein de gens à la fois. Elle sera prête bientôt", a annoncé une porte-parole du réseau social au site spécialisé Mashable.

Cette nouvelle application ressemble étrangement à son concurrent direct, Snapchat. Une interface quasi-identique et un principe similaire : le service propose d'envoyer des messages, photos, vidéos, dessins, d'une durée de vie limitée, à vos contacts préalablement enregistrés. Seule différence, avant de pouvoir lire un message, il faut en avoir envoyé un…

Une nouvelle ligne pour Facebook

Déterminé à rajeunir son audience et à tout miser sur le mobile, le groupe de Mark Zuckerberg accumule les acquisitions ... mais aussi les bourdes, entre l'échec du rachat de Snapchat et le flop de la ligne Poke. Facebook serait-il en manque d'idée ? Pas vraiment…

De nouvelles têtes apparaissent. David Marcus, le patron de PayPal, rejoindra Facebook à compter du 27 juin, en tant que vice-président en charge ... des produits de messagerie, justement. De quoi sans doute donner un nouveau souffle au réseau social. 

>> David Marcus, le patron de PayPal qui passe chez Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :