L'action Twitter chute et atteint son prix d'entrée en Bourse

 |   |  483  mots
Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés fin juin, soit une progression de 8 millions en trois mois ; 44% des utilisateurs se connectent tous les jours, contre 48% sur les trois premiers trimestres de 2014.
Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés fin juin, soit une progression de 8 millions en trois mois ; 44% des utilisateurs se connectent tous les jours, contre 48% sur les trois premiers trimestres de 2014. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
Jeudi, l'action du réseau social a reculé de près de 6% à 26 dollars. Elle pâtit des mauvaises perspectives de croissance de Twitter. La société américaine a lancé "Twitter Audience Platform" pour monétiser son audience.

Publié le 21/08/2015 à 07:50. Mis à jour le 21/08/2015 à 09:07.

Quand la dégringolade du titre Twitter va-t-elle s'arrêter ? Après avoir touché un plus bas historique sous les 30 dollars, lundi 3 août, l'action du réseau social a continué à chuter depuis, retombant jeudi 20 août à son prix d'entrée en Bourse. Le titre a clôturé sur une baisse de 5,83% à 26 dollars, soit exactement le prix qui avait été fixé pour son introduction en Bourse début novembre 2013. Il est même passé pour la première fois en cours de séance en-dessous de ce seuil symbolique, tombant à 25,92 dollars.

La séance a globalement été difficile à Wall Street, où l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 2,06% pour toucher son plus bas niveau de l'année tandis que le Nasdaq, à forte composante technologique, abandonnait 2,82%.

action twitter

Inquiétudes sur la capacité de Twitter à accélérer sa croissance

Pour rappel, l'action Twitter avait eu un démarrage en trombe à Wall Street en novembre 2013 et s'était envolée dans les mois suivant jusqu'à plus de 70 dollars. Mais les investisseurs avaient très vite commencé à s'inquiéter de la capacité du réseau à accélérer sa croissance et à élargir son audience.

La chute s'est accélérée avec une perte de valeur de l'action de presque 30% depuis la présentation des derniers résultats trimestriels fin juillet: le directeur financier, Anthony Noto, a en effet avoué qu'il n'y aurait pas de croissance importante et durable du nombre d'utilisateurs tant que Twitter ne toucherait pas le grand public, ce qui "prendra un temps considérable". Il a même évoqué une croissance du nombre d'utilisateurs du réseau social en train de "ralentir de façon spectaculaire".

Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés fin juin, soit une progression de 8 millions en trois mois ; 44% des utilisateurs se connectent tous les jours, contre 48% sur les trois premiers trimestres de 2014. Un piètre résultat comparé à celui de la société fondée par Mark Zuckerberg. En effet, 65% des 1,49 milliards d'utilisateurs de Facebook s'y connectent quotidiennement. Twitter craint ainsi que ses revenus publicitaires diminuent en conséquence

Autre écueil : les incertitudes créées par la recherche d'un nouveau patron après le départ du directeur général Dick Costolo. Son éviction était réclamée par certains actionnaires depuis plusieurs mois.

    Lire aussi | Départ de Dick Costolo : Twitter à la recherche d'un second souffle

"Twitter Audience Platform", solution miracle ?

Le réseau social innove pour tenter de capter et monétiser une plus forte audience. Jeudi, il a annoncé le lancement de "Twitter Audience Platform". Ce service du réseau social va permettre aux annonceurs de mettre en avant leurs tweets sponsorisés sur Twitter mais aussi ailleurs, sur des applications liées au réseau MoPub (chargé de la gestion des services mobile), par exemple.

Cela permettrait aux annonceurs d'atteindre une audience de plus de 700 millions de personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :