Twitter s'inquiète de la croissance de son audience qui "ralentit spectaculairement"

 |  | 388 mots
Lecture 2 min.
Seuls 44% des utilisateurs se connectent tous les jours sur les 20 principaux marchés de Twitter.
Seuls 44% des utilisateurs se connectent tous les jours sur les 20 principaux marchés de Twitter. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
En dépit de ses bons résultats du deuxième trimestre, où son chiffre d'affaires bondit de 61%, le réseau social est insatisfait de la croissance de son audience. Il craint une érosion de ses revenus publicitaires sur le long terme.

Twitter a publié mardi 28 juillet des résultats meilleurs que prévu pour le deuxième trimestre. Son chiffre d'affaires a en effet bondi de 61% à 502 millions de dollars, contre 481 millions attendus. Son résultat par action hors effets exceptionnels, qui sert de référence à Wall Street, est positif de 7 cents, soit 3 cents de mieux que la prévision moyenne des analystes. Et s'il enregistre une perte nette de 137 millions de dollars ce d'avril à juin, elle s'est quelque peu peu réduite comparé aux 145 millions de la même période un an plus tôt.

Pourtant la direction de Twitter est insatisfaite. Anthony Noto, directeur financier du groupe, a avoué que la croissance du nombre d'utilisateurs du réseau social est en train de "ralentir de façon spectaculaire". Pour Jack Dorsey, cofondateur de la société et directeur général intérimaire, c'est "inacceptable". Malgré de "bon progrès" pour monétiser le réseau social, les initiatives pour améliorer ses produits "n'ont pas encore eu d'impact significatif sur l'augmentation de notre audience ou sa participation".

316 millions d'abonnés fin juin

Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés fin juin, soit une progression de 8 millions en trois mois. Mais ce chiffre inclut des utilisateurs recevant un service allégé par SMS, un système en vigueur dans les marchés émergents notamment. Sans eux, la progression trimestrielle grimpe à 2 millions d'utilisateurs, pour arriver à un total de 304 millions. La hausse la plus faible connue par l'Américain, note le Financial Times.

En outre, seuls 44% des utilisateurs se connectent tous les jours sur les 20 principaux marchés de Twitter, contre 48% sur les trois premiers trimestres de 2014, a précisé le directeur financier, Anthony Noto.

Pour Anthony Noto, cela s'explique par l'incapacité de toucher un public plus large. "Le produit reste trop difficile à utiliser", a-t-il renchéri.

Plongeon en Bourse

Avec une audience qui progresse aussi peu, le réseau social craint que ses revenus publicitaires diminuent en conséquence. Twitter a profité d'une hausse de 63% de ses recettes publicitaires, atteignant 452 millions de dollars lors du deuxième trimestre. D'avril  à juin, cela représente ainsi plus de 90% de son chiffre d'affaires.

Et les investisseurs s'inquiètent également du risque d'érosion des revenus publicitaires. L'action de la société plongeait presque 11% vers 22h45 GMT (10h45 heure française), mardi 28 juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2015 à 17:34 :
c'est là où on se rend compte que twitter comme les commentaires sur youtube ou ailleurs, ne sert à rien et est plein de trolls et de gens qui font des remarques stupides et inutiles...en gros, de la quantité mais qualité zéro, à part des blagues nulles ou des remarques racistes ou des attaques et insultes, y a pas grand choses...ça lasse, plus personne n'a envie de lire toute cette...
a écrit le 29/07/2015 à 14:20 :
Grâce a Twitter je reçois immédiatement toutes les dernières information du Président Hollande et de son gouvernement. Je ne peux plus m'en passer.
Twitter ça devrait être obligatoire dans toutes le écoles pour apprendre à nos enfants la technologie moderne.
Réponse de le 29/07/2015 à 16:04 :
Franchement , y a d'autres moyens Mr l'élu d'avoir des infos ... Suffit de s'abonner à une apps comme la tribune ou le monde ... On vous alerte dès qu'une info importante arrive ... Moi , j'en ai rien à faire de savoir avec qui dine le président ou autre star en carton
Réponse de le 29/07/2015 à 16:22 :
@élu PS: alors tu vas te sentir seul quand ton clown aura été viré en 2017 :-) Quant aux technologies modernes, c'est pas en cliquant sur un bouton qu'on apprend quoi que ce soit :-) C'est même dangereux, car le jour où on supprimera le bouton, les gens seront totalement perdus :-)
Réponse de le 30/07/2015 à 0:44 :
Ne change rien. Les trolls aussi ont besoin d'archétypes.
a écrit le 29/07/2015 à 12:16 :
Franchement , Twitter ça sert a rien ... J'ai essayé et ça ne m'apporte rien par rapport aux sms ou mms car j'ai pas besoin de raconter ma vie a 150 twitos ....et m'abonner a des flux de quoi ?? On a toute l'infin a porter de main aujourd'hui !!
a écrit le 29/07/2015 à 11:11 :
Twitter, c'est ZERO bénéfices, un CA ridicule, une Action qui a perdu 50% de sa valeur.
Le début de la descente aux Enfers.
a écrit le 29/07/2015 à 9:16 :
Bon, la technologie de communication est fort utile, mais j'ai de fortes réticences à communiquer mes infos perso à tous vents. On ne sait pas ce qu'ils vont en faire, mais l'Histoire nous enseigne que cela n'a jamais été pour notre bien !!!
Réponse de le 29/07/2015 à 10:47 :
@Patrickb
"la technologie de communication est fort utile"...Parce que vous pensez qu'il s'agit de communication? Remplacez "communication" par "manipulation". En utilisant ce genre de technologie, la porte est ouverte à toutes sortes d'abus, toutes ces "communications" alimentent la machine à cash nécessaire à son développement, plus dangereux que nécessaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :