La keynote d'Apple, une aubaine en or pour les reconditionneurs d'iPhone

 |   |  659  mots
Comme chaque année, le lancement des nouveaux iPhone incite la revente des anciens modèles, et dynamise de ce fait le marché du reconditionnement.
Comme chaque année, le lancement des nouveaux iPhone incite la revente des anciens modèles, et dynamise de ce fait le marché du reconditionnement. (Crédits : Peter Nicholls)
Le lancement d'un nouvel iPhone -en l'occurrence l'iPhone XS et XS Max présentés mercredi 12 septembre- entraîne invariablement la revente d'anciens modèles, ce qui dynamise le marché du reconditionnement des smartphones, où les iPhone d'Apple s'arrachent.

Les fans d'Apple et les geeks en général ne sont pas les seuls à attendre comme le Messie l'arrivée de l'iPhone XS et de l'iPhone XS Max, présentés lors de la Keynote du 12 septembre. Car l'introduction d'un nouveau modèle de la marque à la Pomme signifie que beaucoup d'utilisateurs veulent revendre leur ancien iPhone pour se procurer le nouveau. De fait, ce grand mercato de l'iPhone donne invariablement un coup de fouet au marché du smartphone reconditionné, pour lequel l'iPhone est le principal produit d'appel.

"Comme chaque année, le lancement des nouveaux iPhone incite la revente des anciens modèles, et dynamise de ce fait le marché du reconditionnement. Dans 6 mois environ, les nouveaux iPhone arriveront chez nous, et coûteront jusqu'à 20% moins cher d'ici 1 an. Quant aux générations précédentes, elles sont traditionnellement affichées entre -30% et -50%", explique Marlène Taurines, Directrice générale de Smaaart, la boutique de reconditionnement de Sofi Groupe.

Lire aussi : iPhone Xs : le très haut-de-gamme au prix d'un Smic !

140 millions de smartphones reconditionnés vendus en 2017

Comment fonctionne le reconditionnement ? Les "reconditionneurs", comme reBuy, Recommerce, Back Market, Certideal ou encore Smaaart, rachètent des smartphones déjà utilisés, puis les nettoient de leurs données, les réparent si besoin, les remettent à neuf et les revendent entre 20% et 30% moins cher sur Internet, en proposant une garantie généralement comprise entre six mois et un an. Ainsi, le reconditionnement est différent de l'occasion, puisque la promesse de vente est de récupérer un produit "remis à neuf". De nombreux acteurs se bousculent sur ce marché, des opérateurs télécoms aux startups, en passant par des spécialistes du service après-vente.

Lire aussi : Startups : Recommerce, leader français du smartphone reconditionné, lève 50 millions d'euros

D'après une étude de Counterpoint publiée en mars 2018, 140 millions de smartphones reconditionnés ont été vendus en 2017 dans le monde, soit une progression de 13% sur un an. Signe de l'évolution des mentalités, ce segment est le plus dynamique et le seul en forte croissance sur le marché global du smartphone, qui n'a progressé que de 3% en 2017. Il se concentre essentiellement aux États-Unis et à l'Europe.

Même si le reconditionné reste une goutte d'eau dans le marché global du smartphone -1,46 milliard d'unités vendues en 2017 d'après IDC-, cet essor montre que les freins psychologiques -crainte que ses données ne soient pas bien nettoyées quand on revend, peur de récupérer un modèle défectueux quand on achète- tendent à s'atténuer. De fait, les investisseurs ont confiance dans ses perspectives d'avenir. Ces derniers mois, les français Recommerce et Back Market, leaders du marché dans l'Hexagone, ont levé respectivement 50 millions et 41 millions d'euros pour poursuivre leur forte croissance.

Lire aussi : Produits reconditionnés : le français Back Market lève 41 millions d'euros pour conquérir les États-Unis

L'iPhone, star du reconditionné

Pour ces plateformes, l'iPhone, smartphone de luxe par excellence, est le produit-roi.  Si certains consommateurs se convertissent au reconditionné, car ils s'inscrivent dans une démarche d'économie circulaire -moins jeter, consommer différemment, faire attention à son impact environnemental-, la plupart sont attirés par les prix, entre 20% et 30% moins cher pour l'avant-dernier modèle. L'argument commercial est simple: pourquoi dépenser 1.000 euros dans un nouvel iPhone si on peut se le procurer bien moins cher plus tard ?

Apple, et dans une moindre mesure Samsung, sont les meilleurs alliés des reconditionnés. Les deux marques pèsent à elles seules 75% des smartphones reconditionnés vendus, et 80% des revenus.

Avec la tendance générale à l'augmentation des prix pour les smartphones haut-de-gamme -Apple et Samsung ont tous les deux déjà dépassé les 1.000 euros pour leur dernier modèle, et Apple va jusqu'à 1659 euros pour le nouvel iPhone XS Max 512 Go-, le marché du reconditionné semble avoir de beaux jours devant lui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :