iPhone Xs : le très haut-de-gamme au prix d'un Smic !

 |   |  876  mots
Philip Schiller est le Vice-Président marketing d'Apple lors de la présentation de l'iPhone Xr, hier à Cupertino.
Philip Schiller est le Vice-Président marketing d'Apple lors de la présentation de l'iPhone Xr, hier à Cupertino. (Crédits : Stephen Lam)
Lors de sa grand messe annuelle mercredi, Apple a dévoilé ses nouveautés, dont plusieurs modèles d'iPhone et une nouvelle génération de montre connectée Apple Watch mais n'a fait aucune annonce sur l'iPad, ses écouteurs AirPods ou encore ses ordinateurs Mac. Tour d'horizon des annonces...

Voici les principales annonces du géant de Cupertino :

  • iPhone : du très cher et du (un peu) moins cher

Apple a présenté en tout trois variantes de l'iPhone X ("10"), lancé l'an dernier pour célébrer les dix ans du smartphone.

L'iPhone Xs dispose notamment d'un microprocesseur (ce qui fait "tourner" un appareil électronique) plus rapide et doté de fonctionnalités d'intelligence artificielle, d'un écran de 5,8 pouces (14,7 cm) recouvrant presque tout l'écran, d'un verre ultra résistant, de bords en acier, d'un appareil photo à double-objectif ultra perfectionné...

L'iPhone Xs Max a quant à lui un grand écran de 6,5 pouces (16,5 cm) et dispose des mêmes fonctionnalités que son petit frère. L'appareil fait à peu près la même taille que l'iPhone 8 Plus lancé l'an dernier mais l'écran est plus grand grâce à l'écran "bord-à-bord"

Les deux modèles disposent d'une version plus rapide du déverrouillage par reconnaissance faciale (Face ID), de batteries durant plus longtemps et seront disponibles en précommande à partir de vendredi pour livraison une semaine plus tard.

Ils sont aussi les premiers iPhone à avoir un double emplacement permettant de placer deux cartes SIM, une fonctionnalité déjà présente chez d'autres fabricants.

La firme de Cupertino a aussi dévoilé une version un peu moins onéreuse, appelée iPhone Xr, qui a le même design que les deux premiers et en grande partie les mêmes fonctionnalités (dont le Face ID mais pas le double appareil photo) mais avec une finition moins luxueuse: aluminium plutôt qu'acier et écran LCD plutôt qu'OLED. Il dispose d'un écran de 6,1 pouces (15,5 cm).

Prix et date de sortie

  • iPhone Xr :  859 (64 Go), 919 (128 Go), 1029 (256 Go) euros - sortie le 26/10.
  • iPhone Xs : 1159 (64 Go), 1329 (256 Go), 1559 (512 Go) euros - sortie le 21/09.
  • iPhone Xs Max : 1259 (64 Go), 1429 ( 256 Go), 1659 (512 Go) euros - sortie le 21/09.
  • Apple Watch, quatrième génération, cap sur la santé

Les nouvelles montres connectées disposent notamment d'un écran plus grand "bord-à-bord", d'un meilleur son et de nouvelles fonctionnalités, en particulier liées à la santé, comme une fonction électrocardiogramme (ECG)  ou détection de chute, grâce à un gyroscope intégré. La montre peut créer un document PDF avec l'ECG et l'envoyer à votre médecin.

Selon Apple, c'est aux Etats-Unis le premier appareil en mesure de faire un ECG vendu sans ordonnance directement au consommateur.

"L'Apple Watch est devenu le gardien de votre santé", a assuré un des dirigeants d'Apple, Jeff Williams.

Elle sera disponible dans plusieurs pays le 21 septembre, à partir de 399 dollars (modèle avec GPS) et 499 dollars (modèle avec connexion aux réseaux de téléphonie mobile).

Apple lance également le 17 septembre une mise à jour du système d'exploitation de ses montres connectées, WatchOS 5.

  • iOS 12

Dévoilé en juin, la dernière version du système d'exploitation mobile d'Apple, doit sortir le 17 septembre, selon la date dévoilée par le groupe mercredi.

Elle prévoit notamment des fonctionnalités censées réduire la dépendance des consommateurs aux smartphones, en améliorant notamment la fonction "Ne pas déranger", en permettant de rejeter plus facilement les notifications, ou encore en contrôlant et en limitant le temps passé sur son téléphone mobile.

Apple a annoncé mercredi avoir vendu 2 milliards d'appareils mobiles fonctionnant sous iOS.

Apple le jure : il veut vous rendre moins accroc à votre iPhone

Contrairement à d'autres grands noms de la technologie, comme Facebook ou Google qui gagnent plus d'argent quand leurs usagers s'en servent plus, Apple tire, pour l'instant, l'essentiel de ses profits de la vente des appareils et pas du temps que l'on passe à les utiliser.

 Le nouveau système d'exploitation pour mobiles iOS 12 équipera d'origine les nouveaux iPhone dévoilés mercredi par la marque à la pomme. Elle sera disponible le 17 septembre sous forme de mise à jour sur les appareils plus anciens et comprend des applications qui doivent permettre aux usagers de renouer avec la vraie vie au-delà de l'écran.

L'idée est de mettre à la disposition de chacun, notamment des parents, "des informations détaillées et de nouveaux outils" pour mieux maîtriser le temps d'utilisation des gadgets d'Apple, avait expliqué en juin Craig Federighi, le vice président d'Apple chargé des logiciels, en présentant iOS 12. Apple avait emboité le pas à Google, qui avait annoncé des fonctions similaires un mois plus tôt.

Un nouvel outil appelé "Screen Time" ("temps d'écran") va envoyer des notifications permettant de savoir combien de fois on a pris en main son iPhone ou son iPad, combien de temps on a passé sur les applications ou des sites internet ou encore de compter le nombre de notifications que l'on a reçues. Les usagers pourront limiter le temps passé sur des applications et les parents pourront "espionner" de près les activités en ligne des enfants ainsi qu'imposer des durées limitées d'utilisation pour les jeux, les infos ou encore les interactions sur les réseaux sociaux.

Le nouveau système permet aussi de se donner un "temps de repos" pendant lequel le gadget ne pourra pas être utilisé, comme par exemple les heures auxquelles un enfant est censé dormir ou le temps d'une séance de méditation.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2018 à 11:39 :
250 euros de tva, ça me ferait mal. Plus surement des droits de douane, des impots et taxes des detaillants. Une tres bonne affaire aussi pour les caisses de l'etat

Je vais rester avec mon rise 33 a 20 euros je suis trop radin
a écrit le 13/09/2018 à 10:03 :
Plus la pomme est onéreuse plus les gens sont bêtes ! et beaucoup de ces personnes trouveront que le kg de vrais pommes est trop élevé...
a écrit le 13/09/2018 à 9:49 :
1500 dollars donc 1500 euros en France (Apple a du mal à convertir les dollars en euros) et au bout de 4 ans il faut le jeter car obsolescence programmée oblige... Ça fait bien cher, non?
Une solution: Samsung aussi performant, mais moins cher et surtout offrant des promos qui permettent souvent d'obtenir un prix divisé par deux si on accepte d'attendre 6 mois pour acheter.
Réponse de le 13/09/2018 à 11:22 :
Pas plus d'obsolescence programmée chez Apple que chez Samsung, le rythme de sortie des nouveaux produits est le même (tous les ans). Les produits Apple sont en général plus chers mais se revendent aussi nettement plus cher d'occasion. Et iOS 12 tourne (très bien) sur de vieux appareils (iPhone 5S qui date de 5 ans) alors que les portables Android de plus de 2 ans sont rarement compatibles des dernières versions d'Android.
Pareil pour les Mac en comparaison avec les PC Windows. On peut garder un produit Apple nettement plus longtemps (5 ans au moins) sans avoir besoin d'en changer tous les ans tout en bénéficiant des dernières versions d'OS. Et si on est rebuté par le prix d'achat élevé on peut aussi attendre la baisse de prix lors du renouvellement de gamme. Donc je ne vois pas où Samsung est mieux, c'est plus une question de goût personnel par rapport à une marque et son écosystème et là chacun a le droit à avoir une préférence.
Réponse de le 13/09/2018 à 12:59 :
A Birdy.
Helas pour vous, c'est faux.
Habitant Seoul, et possedant un LGLTE ME depuis 5 ans. Ce dernier est un android 3/4G et recoit chaque nouvelle session d'actualisation sans aucun pb.
Idem pour un Samsung 7, de 4 ans d'age meme generation. . Cordialement.
Réponse de le 13/09/2018 à 13:52 :
Apple a son propre eco système, iPhone, iPad, iWatch, AppleTV, HomePod, Mac... les produits se parlent entre eux, facilement, pas ou peu de bug entre eux, facilité d'utilisation déconcertante...
Samsung ou plutot Android, car un téléphone Samsung ne peut vivre sans Android de Google... La vraie intelligence d'un téléphone est son OS.

Hors aujourd'hui, il n'y a que 2 OS digne de ce nom sur téléphone portable, Android et iOS... tout comme il y a un duopole dans les PC (Windows et iOS), j'écarte Linux très peu rependu...

Et comme pour l'univers PC, il y a un poid lourd Google face au trublion Apple. Apple a inventé et démocratisé les Smartphone... Google l'a démocratisé.
Apple a appris de ses "echecs" dans l'univers des PC pour survivre, il doit innover, vendre plus cher que ses concurrents, car il n'a pas l'effet volume des smartphones sous Android.

Personnellement, je suis utilisateur de l'éco système Mac, et je ne veut pas en changer... tellement simple à utiliser
Réponse de le 13/09/2018 à 21:27 :
@enrique
"tellement simple à utiliser"
Tout l’intérêt des PC et d'android, c'est qu'ils vont se montrer bien plus souples pour celui qui veut bien se donner la peine de comprendre les subtilités . La simplicité se paie bien cher.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :