La mutation de La Poste a-t-elle enfanté un malaise social ?

Alors que les syndicats s'inquiètent de cas de suicides, d’AVC ou d’accidents du travail de postiers, La Poste vient de lancer une "négociation nationale" sur leurs conditions de travail. Sachant que le groupe, qui taille dans ses effectifs dans le sillage du déclin du courrier et cherche son salut dans de nouveaux services, essuie à ce sujet des critiques de plus en plus vives.
Pierre Manière

4 mn

A l’AFP, Stéphane Chevet, secrétaire national en charge de La Poste à la CFDT,  il y aurait notamment « un vrai souci sur les accidents du travail au courrier », qui seraient en forte hausse.
A l’AFP, Stéphane Chevet, secrétaire national en charge de La Poste à la CFDT, il y aurait notamment « un vrai souci sur les accidents du travail au courrier », qui seraient en forte hausse. (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)

Il s'appelait Charles Griffond, il avait 53 ans. Postier pendant 34 ans dans le Haut-Doubs, il a fini par se suicider. Désespéré, miné par des conditions de travail qu'il ne supportait plus, il a laissé derrière lui deux lettres pour dénoncer les pratiques de son employeur. L'une pour sa famille, et l'autre pour L'Est Républicain. Dans cette missive, publiée fin août par le quotidien régional, il accuse La Poste de l'avoir poussé à bout :

"Depuis trente-quatre ans, j'ai exercé mon métier avec l'amour de mon travail et de mes clients. Mais, depuis quelques années, La Poste a petit à petit détruit ses employés, les vrais postiers, ceux qui avaient le contact avec les gens. En ce qui me concerne, ils m'ont totalement détruit. Depuis décembre 2015, je suis en arrêt de travail et je souffre intérieurement le martyre. Personne, ni de mes collègues ou de ma hiérarchie, n'a pris de mes nouvelles. Alors bougeons avec La Poste et mourrons grâce à La Poste".

"Un vrai souci sur les accidents du travail"

D'après les syndicats de La Poste, les conditions de travail se sont dégradées. A l'AFP, Stéphane Chevet, secrétaire national en charge de La Poste à la CFDT, déplore "un vrai souci sur les accidents du travail au courrier", qui seraient en forte hausse. Il cite notamment "l'absentéisme" et "la charge de travail", qui seraient en forte hausse. D'après RTL, des experts indépendants, désignés par les comités d'hygiène et de sécurité de la Poste, se sont récemment alarmés d'une "dégradation de l'état de santé des agents". Et d'après une enquête menée par la radio, "au moins neuf facteurs se sont suicidés ces trois dernières années". Pour autant, ces chiffres n'émanent pas d'une étude scientifique sur les suicides à La Poste. En France, d'après l'Observatoire national du suicide, il y en aurait environ 10.000 par an, soit 16,7 pour 100.000 habitants.

Reste que le suicide de Charles Griffond en rappelle un autre : celui, en 2009, d'un salarié marseillais de France Telecom (aujourd'hui Orange). Dans une lettre, celui-ci mettait en cause l'opérateur historique. "Je me suicide à cause de mon travail à France Télécom. C'est la seule cause", a-t-il écrit. Avant de dénoncer un "management de la terreur", dans un climat d'"urgence permanente" et de "surcharge de travail".

A l'époque, France Telecom avait connu une vague sans précédent de suicides. L'opérateur, qui a depuis été mis en examen pour harcèlement moral, avait engagé une grande "transformation" pour adapter l'entreprise à l'ère du mobile et de l'Internet. Laquelle visait, notamment, à restructurer le groupe via la suppression de 22.000 postes.

Une négociation à venir au service courrier

Sous ce prisme, on peut se demander si une nouvelle affaire France Télécom n'est pas en train d'émerger. Quoi qu'il en soit, la direction de La Poste a fini par réagir. Ce mardi, elle a annoncé le lancement d'une "négociation nationale avec les organisations syndicales sur les métiers et les conditions de travail des facteurs et des encadrants au sein des activités services-courrier-colis", dit l'AFP. Pour justifier cette décision, le groupe argue qu'il ne s'agit que d'une "suite logique" aux négociations prévues dans le cadre de son actuelle transformation.

Une "suite logique", donc, mais qui intervient pourtant deux petites semaines seulement après une conférence de presse organisée par SUD PTT à Paris. À cette occasion, le syndicat a fait témoigner ses représentants et d'anciens salariés. Leur objectif ? Dénoncer le climat "catastrophique" qui régnerait dans le groupe, relate l'AFP. Lequel serait serait responsable, selon SUD, de plusieurs suicides et graves accidents de santé. Comme cette ancienne salariée de 25 ans en CDD, victime d'un AVC sur son lieu de travail. Éric Talbot, un représentant de SUD PTT, s'en est notamment pris à la "réorganisation" en cours, et aux "méthodes de management de plus en plus contestables".

L'impératif d'une transformation

Une position balayée par la direction, qui affirme "ne pas se reconnaître dans la situation décrite". Et d'ajouter que le groupe est "particulièrement investi dans la santé au travail, et y investit chaque année plus de 30 millions d'euros".

En toile de fond, La Poste s'est engagé dans une profonde réorganisation. Confrontée au déclin inexorable du courrier, son cœur de métier, La Poste taille depuis plusieurs années dans ses forces vives. Rien qu'en 2015, plus de 7.300 postes ont été supprimés, portant ses effectifs à 231.000. Pour se relancer, outre La Banque Postale, le groupe mis gros sur le numérique et tout un éventail de services de proximité. En début de semaine, La Poste a ainsi dévoilé une nouvelle offre de visites aux personnes âgées réalisées par les facteurs pendant leurs tournées.

Pierre Manière

4 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 38
à écrit le 17/12/2016 à 11:47
Signaler
A tous ceux qui pensent que travailler à La POSTE, c'est le CLUB-MED. Postulez ! Au menu, ce sera : - Un salaire sur 12 mois au niveau du SMIC. - Un intéressement compris entre 200 & 400 euros (par an). - Du matériel totalement obsolète. - Un...

à écrit le 30/10/2016 à 11:33
Signaler
La prévention des risques psychosociaux des changements d’organisation du travail est indispensable : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&d...

à écrit le 14/10/2016 à 11:12
Signaler
Ces ex-fonctionnaires ont découvert la réalité du monde du travail, tout simplement.

le 15/10/2016 à 22:12
Signaler
Tout a fait d'accord LE stress dans le privé , on connaît tous les jours et on n'est pas mort.

à écrit le 14/10/2016 à 10:39
Signaler
Pour ASKAR et tous les commentateurs: VERIFER vos Chiffres SVP ou ne postez PAS! la poste c'est encore 2/3 de fonctionnaires: https://www.senat.fr/rap/r02-344/r02-34463.html La poste ne rapporte pas au budget de l’état mais coûte (cf le rapp...

à écrit le 14/10/2016 à 10:16
Signaler
Quel que doit le secteur d'activités, on a l'impression que les services publics ne sont pas adaptés au changement. Ce n'est pas qu'une question d'anticipation ou d'organisation, mais aussi de culture. Autre problème, les rapports hiérarchiques, y co...

le 14/10/2016 à 18:34
Signaler
Pour avoir fait un séjour dans une Plate-forme Industrielle du Courrier, en qualité d'intérimaire, je peux attester de tout ce que vous écrivez et qui est 100% vrai. Le management est strict, il vient directement du chef. Ils ont mis en place des ...

à écrit le 14/10/2016 à 9:46
Signaler
Il y a quelques semaines la Cour des comptes a publié une étude, disponible sur www.ccomptes.fr, sur le manque d'assiduité des postiers au travail...

à écrit le 13/10/2016 à 23:22
Signaler
Pourquoi la baisse du courrier n'entraine-t-elle pas la diminution mécanique du nombre de tournées par semaine ? Par exemple 2 ou 3 livraisons hebdomadaires suffisent pour livrer les lettres. Les colis seraient livrer quotidiennement tout au long de...

le 14/10/2016 à 10:44
Signaler
Désormais, je reçois désormais au maximum une lettre par semaine. Pourquoi maintenir de grandes zones de tournées de distribution alors qu'en placant un facteur alernativement sur 2 zones plus réduites le travail pourrait être fait sans douleur ?...

à écrit le 13/10/2016 à 15:44
Signaler
La Poste est un service public merveilleux ; collecte, tri, transport, distribution, rapides et fiables, et avec gentillesse ; le maintenir devrait être une priorité nationale. Comment lorsque les volumes baissent ? augmenter son prix c’est réduire ...

le 13/10/2016 à 18:34
Signaler
Allez dont ! vous aussi vous en avez besoin comme les agriculteurs , il faut arrêter dans quel monde on vie .

le 14/10/2016 à 8:27
Signaler
et si ...! et pourquoi pas une taxe de lait ...pour soutenir les producteurs ? on pourrait aussi la coupler à la redevence télé ? non ?

à écrit le 13/10/2016 à 15:30
Signaler
un ami américain ne comprenait pas à l'époque pourquoi certaisn salariès de FranceTélécom se suicidaient alors qu'il suffisait de démissionner au USA si on n'était pas content de son employeur. Lui répondu se sont des agents publics avec un boulot pe...

à écrit le 13/10/2016 à 15:01
Signaler
merci la poste pour un colis marqué livré et jamais parvenu .

à écrit le 13/10/2016 à 13:14
Signaler
Ayant fait des CDD à la Poste je me suis enfui au bout de deux ans(il n'y a pas d'autres termes possibles) au vu des conditions de travail franchement abusives ! On me refilait des tournées voitures où je devais sortir plus de 300 fois du véhicule , ...

à écrit le 13/10/2016 à 12:25
Signaler
3 suicides d'Agriculteur désespéré chaque 48 h, combien d'AVC et de défaillances cardio vasculaires, chez les ouvriers, employé, cadres du privé, chefs de PME commerçants, déchets du marché du travail de 48 à 62 ans, et bientot de 48 à 65 ans, divorc...

le 13/10/2016 à 18:59
Signaler
"La France d'en haut" ne montre pas l'exemple; ça on l'a compris depuis longtemps maintenant ( faites ce que je dis mais ne dites pas ce que je fais). Les efforts c'est pour la France d'en bas. Venez voir aussi comment fonctionne l'esclavagisme da...

à écrit le 13/10/2016 à 12:20
Signaler
A LA BANQUE POSTALE, LE MANAGEMENT DE CERTAINS CARRIERISTES LAISSE A DESIRER PEU IMPORTENT LES CONSEQUENCES SUR LES AGENTS SEULE LEUR AVENIR DANS LA MAISON LES INTERESSE!!!!!

à écrit le 13/10/2016 à 10:58
Signaler
Le management a la francaise. Rien de nouveau, c'est marches ou creve.

le 13/10/2016 à 17:22
Signaler
2012 ; Une ancienne directrice des ressources humaines de La Poste témoigne du climat social délétère qui règne au sein de l'entreprise publique. Dans une interview à Challenges, Astrid Herbert-Ravel, l'une des directrices des services financiers et...

à écrit le 13/10/2016 à 10:41
Signaler
Contrairement à Orange-FT dont le coeur de métier est loin d'avoir disparu, l'activité "courrier" de la poste (d'ailleurs entre autre à cause de l'explosion des télécoms) est condamnée à 95% (email, dématérialisation des courriers administratifs et d...

à écrit le 13/10/2016 à 10:36
Signaler
dur dur pour des salariès du public de se remmettre au travail plus habitués à la farniente

le 13/10/2016 à 17:25
Signaler
Et tu fais quoi, comme métier fatiguant ?

le 13/10/2016 à 18:29
Signaler
Y a des planqués partout et vu l'heure a laquelle vous réagissez, vous devez en être ...

le 13/10/2016 à 18:56
Signaler
dsl mais fait le ce métier la et après tu pourras parler

le 14/10/2016 à 17:49
Signaler
@ lachose et à Sce public pas besoin de chercher ce que je fais comme métier : le même que le vôtre, résidus de 39-45 en Autriche et en Pologne. La place est encore chaude.

à écrit le 13/10/2016 à 9:21
Signaler
Les entreprises publiques comme France Télécom, Air France, SNCM, SNCF, RATP, La Poste, EDF, CPAM,... et ses fonctionnaires ont une trés faible productivité et un absentéisme élevé avec un service calamiteux. Aujourd'hui l'état en faillite, les caiss...

le 13/10/2016 à 10:06
Signaler
Ces entreprises ont été sciemment détruite de même que la notion de service public afin de les revendre à la découpe à des boites privées ou bien de convaincre des personnes dans votre genre que le privé est la solution magique et de les privatiser. ...

le 13/10/2016 à 11:01
Signaler
Renseignez vous , la Poste est privatisée depuis un sacré bout de temps avec la séparation avec France Télécom en EPIC retransformé en +ou- SARL par BAILLY ( LE COPAIN DE RAFFARIN ) qui a supprimé 3 fonctionnaires sur ...

le 13/10/2016 à 11:11
Signaler
Pour votre information : la Poste aujourd'hui ne possède plus que 50 % de ses effectifs fonctionnaires. Ces derniers ne sont pas payés par vos impôts mais par les bénéfices réalisés par l'entreprise : ils ne coûtent donc rien au citoyen. J'ajoute qu'...

le 13/10/2016 à 11:17
Signaler
ça c 'est une opinion de beauf que vous êtes vous ne savez pas de quoi vous parlez c'est depuis que les colis sont distribués par les sous traitants privés que les réclamations pleuvent ils n'avisent plus les clients ne montent plus aux étages rensei...

le 16/10/2016 à 7:10
Signaler
Des fonctionnaires payés par les bénéfices de l'entreprise ... Dans le contexte de votre post ce n'est pas trop possible , un fonctionnaire relève de l'état pour sa rétribution sinon ce n'est pas un fonctionnaire ... Mais néanmoins vous avez raison...

à écrit le 13/10/2016 à 9:19
Signaler
J'ai un ami qui a postulé pour une boite de sous traitance privée de la poste en ce qui concerne la livraison des colis: 10h de travail par jour sinon impossibilité de remplir son contrat de nombre de paquets à livrer, lâchés avec leurs gps et débrou...

le 13/10/2016 à 10:48
Signaler
Vous avez raison pour la sous traitance mais les manageurs de la Poste savent trés bien que l'on ne fait pas travaillé des fonctionnaires comme dans le privé qui sont plus habitués à faire grève, à se plaindre, malade imaginaire ou à pantoufler depui...

le 13/10/2016 à 12:15
Signaler
Votre raisonnement est incohérent. Les manageurs auraient des croyances et donc des pensées subjectives reposant sur des propagandes néolibérales boiteuses que les gens du public ne pourraient pas s'adapter à quoi ? A l'esclavagisme humain que vou...

le 13/10/2016 à 19:38
Signaler
Il est quant meme incroyable le nombre de personnes qui donnent des avis sans se documenter sachez que la poste possedent des filiales qui distribuent des colis et non pas des louageurs qui peuvent etre eux sous traitants mais ca existe partout de pl...

le 14/10/2016 à 3:03
Signaler
àTony : La Poste ne compte plus qu'à peine 30 % de fonctionnaires. Votre facteur s''il a moins de 40 ans a toutes chances d'être un salarié de droit privé. Vous aurez le plaisir d'apprendre que beaucoup connaissent la précarité puisque la Poste fait ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.