Le torchon brûle entre Canal+ et TF1

 |   |  408  mots
TF1, de son côté, s’est dit vendredi « scandalisé » par « la décision unilatérale » de Canal+.
TF1, de son côté, s’est dit vendredi « scandalisé » par « la décision unilatérale » de Canal+. (Crédits : Benoit Tessier)
Le groupe de télévision de Vivendi n’a pas hésité à couper, jeudi soir, le signal de la première chaîne.

Entre les deux groupes, rien ne va plus. Jeudi soir, Canal+ a décidé de couper le signal de TF1. La filiale de Vivendi a justifié cette action par l'échec, jusqu'à présent, des négociations concernant le renouvellement de son contrat de distribution des chaînes en clair du groupe de Martin Bouygues. « Le groupe Canal+ regrette l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations avec le groupe TF1 après 18 mois de discussions et se voit contraint d'interrompre la diffusion des chaînes TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI et leurs services associés », souligne-t-il dans un communiqué. Avant de tirer à boulet rouge sur « les exigences financières déraisonnables et infondées » du groupe de télévision.

TF1, de son côté, s'est dit vendredi « scandalisé », par « la décision unilatérale » de Canal+. Dans un communiqué, le groupe de Martin Bouygues a estimé que ses clients étaient « pris en otage », avant de demander à Canal+ de « prendre en compte l'intérêt légitime des abonnés ». TF1, qui fournissait jusqu'ici ses chaînes en clair gratuitement, veut désormais obtenir le paiement de droits de diffusion de la part des opérateurs qui les retransmettent à leurs abonnés via leur box. Il a réussi à signer de nouveaux contrats avec SFR et Bouygues Telecom, dont il partage la maison-mère, mais pas avec Canal+, ni avec Orange avec qui il est également en conflit ouvert.

Orange et Free vent debout

Du côté de l'opérateur historique, même son de cloche que celui de Canal+. Depuis plusieurs semaines, l'état-major de l'opérateur historique répète qu'il ne compte pas rémunérer un signal disponible gratuitement sur la TNT. L'opérateur historique est prêt, en revanche, à payer TF1 pour des services nouveaux sur sa box (des replays, des contenus en 4G, ou encore des programmes exclusifs). Mais pour l'heure, les propositions du groupe de Martin Bouygues sont jugées inacceptables. Comme La Tribune l'avait dévoilé il y a un peu plus d'un mois, Orange envisage lui aussi de couper la diffusion de TF1 en dernier recours.

Il en va de même chez Free. Selon Le Parisien, l'opérateur de Xavier Niel a applaudi la décision de Canal+. « On fera la même chose », a indiqué l'opérateur de Xavier Niel au quotidien, tout en jugeant « trop gourmandes » les demandes de TF1.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2018 à 14:25 :
suffit de prendre les personnes qui regardent la télé en otage regle vos problemes sans nous priver de télé on dirait des gosses de maternelle
a écrit le 06/03/2018 à 9:05 :
Pourquoi payer une chaîne gratuite sutr la TNT. Canalsat a raison mais gestion minable vis à vis des abonnés.Ceci démontre la vrai mentalité de TF1 Bouigues.Quoi qu,il face les chaînes traditionnelles vont disparaître petit à petit.Maintenant est ce que ça vos le coup d’installer une antenne pour TF1pas sûr du tout.Laisser tomber TF1.
a écrit le 05/03/2018 à 18:13 :
Ne pouvant recevoir les chaines de la TNT par voie hertzienne ,j'ai été obligé d'acheter une parabole et un récepteur tnt canal (200€) avec en plus un abonnement annuel modique ......je dois donc subir le combat de coq des deux géant de l'audio visuel qui m'amputent d'une parties de mon contrat initial .Ainsi va la vie des petits ...ils subissent... jusqu'à quand?
a écrit le 04/03/2018 à 12:27 :
TF1 devrait savoir que c'est toujours celui qui a le contact direct avec le consommateur final qui a le dernier mot, sauf a être en position de monopole, ce qui est loin d'être le cas pour la chaîne de Bouygues.
a écrit le 04/03/2018 à 8:37 :
Priver ses abonnés de TF1 et consorts les spectateurs devraient au contraire dire merci plus de the voice de mimi Maty de kolhanta et d'Arthur leurs cerveau va retrouver un peu de vivacité!!!
a écrit le 03/03/2018 à 17:16 :
La stratégie de C+ est des plus curieuses. Elle punit ses propres abonnés à cause d'un différent financier commercial avec un fournisseur.
C'est totalement délirant.

C'est comme si la direction de la SNCF virait les voyageurs des trains pour les punir d'un préavis de gréve posé par le personnel de nettoyage d'une société extérieure.


Même si les modes de consommation télévisuelle ont changé, le groupe TF1 représente encore 25% des audiences de la TNT, contre moins de 4% pour le groupe C+... A ce jeu là, je ne pense pas que C+ puisse sortir gagnant.

Le groupe C+ était déjà en perte de vitesses depuis sa reprise, le nouveau propriétaire s'ingéniant à faire partir à la concurrence les animateurs phares et les émissions qui marchaient, je pense que c'est la fin de l'histoire pour Canal.

Pour ce qui est du fond du conflit. Certes les chaînes de TF1 sont à disposition gratuitement sur la TNT et sur internet, mais à partir du moment où elles sont reprises sur des bouquets payants, il est juste qu'il y ait une participation de ceux qui font de l'argent en diffusant leur contenu.
Réponse de le 04/03/2018 à 1:53 :
Donc, selon vous, un fournisseur en position de force doit contraindre un distributeur a continuer a fourguer ses produits qu'il paie habituellement pour être distribués gratuitement sur le réseau TNT ?
Pas sur d'avoir bien compris le raisonnement...
a écrit le 03/03/2018 à 16:31 :
Suite à une guéguerre avec TF1, Canal s'assoit sur les contrats avec ses abonnés et privent même de 4 chaînes les non abonnés qui ont eut le malheur de choisir un décodeur TNT de marque Canal (au lieu de la marque x).
Si cela avait été une grève surprise d'EDF, de cheminots, d'infirmiers, etc. le gouvernement aurait condamné "une prise d'otage des usagers" ou des "méthodes de voyous" et les médias passeraient en boucle des messages similaires.
Mais quand il s'agit de la galaxie Bolloré, ce coup de hache dans l’État de droit, ne semble déranger personne (sauf les victimes évidemment).
a écrit le 03/03/2018 à 14:45 :
Et comme d'hab ( grèves AF/SNCF/RATP....) , c'est le consommateur qui est lésé .
Perso j'ai résilié mon abonnement CANAL n'appréciant pas qu'ils me prennent en otage de leur bisbille .
a écrit le 03/03/2018 à 13:44 :
canal ne dit pas la vérité , il n'a pas coupé toutes les chaînes du groupe TF1 car les chaines "Histoire ", "TV Breizh " et " Ushuaia TV " qui sont distribuées sur canalsat ne sont pas coupées .
il y a un autre problème que canal ne dit pas , elle doit partager la diffusion de certains grands prix de formule 1 avec TF1 , et elle n'est pas contente car elle n'est pas détenteur des droits de diffusions de la coupe du monde de foot .
et sujet qui doit aussi être regarder ,il y a quelque temps canal voulait vendre sa chaîne info et avait approcher TF1 .
ET il y a aussi concurrence pour l'achat de certains droits sportifs de SFR .
Messieurs de canal n'oublier pas qu' en prenant les abonnés en otages , cela se retournera contre vous .
je suis abonné canalsat ,et actuellement je réfléchis à résilier mon abonnement pour cause de prise en otage et aussi à une non visibilité réelle de mon abonnement .
Maintenant , il serait bon de retourner autour d'une table et de discuter réellement car pourquoi SFR et Bouygues télécom ont signés un accord , il y a bien eu accord et contrepartie.
a écrit le 03/03/2018 à 13:08 :
R.A.B. de tous les façons je ne regarde jamais ni l'une ni l'autre.
a écrit le 03/03/2018 à 12:22 :
Cela revient a faire payer deux fois le client au final sinon a quoi sert la taxe sur l'audiovisuel de nos impôts ?
Réponse de le 03/03/2018 à 13:31 :
La redevance ne finance que les chaînes du service dit public dont TF1 ne fait plus partie depuis sa privatisation en 1987!
Réponse de le 04/03/2018 à 1:55 :
Essayez donc de prétendre que vous ne regardez pas les chaines "publiques"... vous relirez donc la loi.... vous expliquant que ce que vous payez n'a rien a voir avec les chaines que vous regardez...
a écrit le 02/03/2018 à 21:12 :
Pourquoi payer pour une chaine qui nous envoie 20 minutes de pub au 20 h. Mettez donc cette chaine en payante a la carte si ils s'estiment si bon que cela on va rigoler un bon coup, ou, pourquoi pas convetion de tf1 en une chaine que de pub..... Payante bien sur... Le beurre l'argent du beurre ainsi que le... de la crémière .
Tf1 va suremement se retrouver très vite dans le rouge car ceux qui payent de veritables fortunes pour passer leurs pub, pub qui nous sont repercutées indirectement ne verront bientôt plus d'interets a leur confier cette pub vu le nombre "d'auditeurs" perdus.
Et, surtout, compte tenu du niveau des programmmes de tf1 ce ne sera franchement pas une grosse perte, du vu revu survu exemple Josephine ange gardien etc . Et puis on échappera au 20 minutes de JT de 20 h pour nous dire de sortir une petite laine quand il fait froid et aux sourires des touristes qui sont coincés sur les autoroutes car ils sourient tous et ça c'est de l'info. On ne savait pas qu'il faisait froid !
J'espère que canal, free, orange tiendront la dragée haute a un groupe toujours a la traine entre autre en ce qui concerne le "a la demande, le replay etc....." leurs programmes sont si pauvre et si repetitifs qu'ils ne vont pas autoriser comme bien d'autres chaines qui en vallent la peine le replay et le "a la demande" cela leur permet de nous réenvoyer du rechauffé.
Auditeurs vous avez un JT a 20 h sur la 2 qui est mieux et un local sur la 3 très bien et sans le briant humour a 2 bal d'un certain presentateur. On regretera cependant le charme de sa collegue .
Réponse de le 03/03/2018 à 13:22 :
quand a ceux qui veulent echapper a l'intox etatique, il y a le 20 h d' RT
sur le net, a essayer d'uegence....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :