Orange-TF1 : les négociations toujours dans l’impasse

 |   |  596  mots
Stéphane Richard, le Pdg d'Orange.
Stéphane Richard, le Pdg d'Orange. (Crédits : Reuters)
Le bras de fer se poursuit entre le leader français des télécoms et le groupe de télévision concernant le renouvellement du contrat de distribution des chaînes TF1, TMC, TFX , TF1 Séries Films et LCI.

Le torchon continue de brûler entre Orange et TF1. Les deux acteurs ne sont toujours pas parvenus à trouver un terrain d'entente concernant le renouvellement du contrat de distribution des chaînes du groupe de Martin Bouygues (TF1, TMC, TFX , TF1 Séries Films et LCI) par le géant français des télécoms. Depuis un mois, les deux cadors ne cessent de montrer leurs muscles pour tenter de prendre l'ascendant. Mais pour l'instant, rien n'y fait. Le chèque demandé par TF1 à Orange pour sa nouvelle offre « TF1 Premium », enrichie de nouvelles fonctionnalités, est encore jugé déraisonnable par l'opérateur historique.

Pour tenter de déminer la situation et d'en finir avec ce bras de fer, Gilles Pélisson, le président de TF1, s'est montré optimiste ce dimanche. Dans le JDD, il a affirmé avoir « bon espoir de trouver rapidement un accord satisfaisant pour toutes les parties ».

« Notre ambition est de nouer des partenariats forts avec les distributeurs et de concevoir, avec eux, la télévision de main, a-t-il ajouté. Chaînes de télévision et distributeurs ont tout intérêt à unir leurs forces pour proposer aux téléspectateurs et aux abonnés une offre audiovisuelle ambitieuse, constituée de contenus uniques et de services qui en modernisent la consommation. »

Assignation en justice

Ces propos interviennent alors que, la semaine dernière, le ton est monté entre Orange et TF1. Vendredi, l'opérateur a indiqué, selon Le Figaro, qu'il avait renoncé à des campagnes de publicité sur les chaînes du groupe TF1. Selon une source proche de l'opérateur historique, celui-ci n'a pas annulé les campagnes déjà confirmées. Mais il n'aurait pas souhaité confirmer certaines options, dans le respect des conditions générales de vente de la régie. Cette décision peut s'interpréter aussi bien comme un coup de pression à l'égard de TF1 que comme une manière de se protéger - si jamais Orange devait se priver de ses chaînes du groupe de Martin Bouygues dans les semaines à venir.

La semaine précédente, c'est TF1 qui s'était fendu d'une pique à l'encontre de l'opérateur historique. Celui-ci l'a assigné en justice pour lui demander de cesser de diffuser ses chaînes en l'absence d'un nouveau contrat. Quelques jours auparavant, le groupe de télévision avait annoncé la suspension de la fourniture à Orange de son service de replay, tout en demandant qu'il cesse de commercialiser ses chaînes sur les box de ces clients. Reste que cette dernière décision, qui n'a pas encore vu le jour, appartient à l'opérateur.

Quand Orange envisage de couper TF1

Ce dernier envisage, d'ailleurs, sérieusement cette possibilité. Fin janvier, l'opérateur songeait déjà à interrompre la diffusion des chaînes de TF1 à ses abonnés. Comme La Tribune l'a indiqué,  l'opérateur a techniquement tout mis en place pour couper le signal. Il a même préparé, au cas où, des messages d'information à ses abonnés pour leur expliquer les solutions alternatives pour accéder à ces chaînes, via le « tuner TNT » de leur box. malgré ce contexte tendu, Orange indique officiellement « continuer à tout faire pour trouver un accord ». Il en va de même du côté de TF1. Les acteurs ne sont probablement pas à une semaine ou à un mois près. Le précédent contrat de distribution entre les deux groupes s'est achevé il y a belle lurette, en décembre 2016.

| Lire aussi : Orange envisage de couper la diffusion de TF1 à ses abonnés

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2018 à 16:57 :
c est un combat d arriere garde. l avenir est au streaming des chaines via des platformes dédièes (amazon, hulu, sling, etc). moins cher et plus efficace.
les operateurs telecom avec leur "box" ont 10 ans de retard comme d habitude, cherche uniquement a avoir une situation monopolistique au sein des foyers Francais.
La douche va etre tres tres froide d ici peut.
a écrit le 20/02/2018 à 15:13 :
En cette année de coupe du monde qui doit être partiellement diffusée sur TF1, un groupe peut être le bénéficiaire de cette guerre entre Orange et TF1 si Orange venait à couper le flux. (un moyen de pression d'Orange)
En effet, sur une période de deux mois, des personnes pourraient être amenées à s'abonner à Bein Sport le diffuseur de la totalité des rencontres.
a écrit le 20/02/2018 à 6:51 :
TF1 paie TDF pour diffuser ses programmes... en utilisant par ailleurs des fréquences gratuitement mises à sa disposition....
TF1 oblige les opérateurs à investir lourdement pour laisser passer son produit ... sans payer un droit de passage...

La demande de TF1... c'est le routier qui demande à être payé pour prendre l'autoroute... et pouvoir vendre ses produits à l'autre bout du pays... un gag...
a écrit le 19/02/2018 à 22:48 :
franchement mais coupez TF1 COUPEZ !!!!

Je dis ça en toute connaissance, 1° je suis chez Orange et j'ai plus de TNT.
Mais pas 1 centime pour TF1 pas un c'est un principe...

Cut cut cut on fera sans CQFD
a écrit le 19/02/2018 à 20:38 :
#RIP les feux de l'amour
a écrit le 19/02/2018 à 18:22 :
Cela gêne qui exactement? Les neuneus? On peut se passer des programmes de ce merveilleux groupe, il me semble....😂

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :