Serge Dassault ferait de l'oeil au Parisien

 |  | 200 mots
Lecture 1 min.
L'industriel Serge Dassault, propriétaire entre autres du Figaro, se pencherait sur le dossier de reprise du quotidien Le Parisien, révèlent ce jeudi plusieurs sites d'information.

Le Parisien a ses courtisans. Un nouveau nom circule dans la presse : celui de Serge Dassaut, président du groupe aéronautique, sénateur UMP de l'Essonne et déjà propriétaire du quotidien Le Figaro. Selon des sources proches du dossier citées par des sites d'information comme "Electron Libre" ou l'Express.fr, l'industriel pourrait faire une offre de reprise à Marie-Odile Amaury, actionnaire majoritaire du Parisien.

Si l'opération aboutissait, Serge Dassault serait à la tête de deux titres phares de la presse quotidienne avec une diffusion de quelques 314.000 exemplaires pour Le Figaro (selon les chiffres France payée de l'OJD pour 2009) et 305.000 pour le Parisien. Ce que le dispositif anti-concentration de la loi de 1986 autorise. Ce dernier stipule en effet qu'un même opérateur ne peut disposer de quotidiens d'information politique et générale si leur diffusion dépasse 30% de la diffusion totale en France.

Début septembre, Vincent Bolloré avait lui aussi fait part de son intérêt pour le journal alors que Fondations Capital, un fonds d'investissement a déjà annoncé étudier le dossier.

Pour l'heure, personne ne connaît le prix que Marie-Odile Amaury demandera mais les estimations fluctuent entre 50 à 200 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :