L'"ebook" va-t-il tuer la bibliothèque Billy d'Ikea ?

 |   |  402  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon l'hebdomadaire The Economist, le succès du livre numérique a encouragé Ikea à abandonner le modèle original de sa bibliothèque vedette. Faux, rassure ce mercredi le groupe suédois après une semaine de suspense et d'émotion.

Dans son édition du 10 septembre, The Economist a lâché une bombe dont la déflagration a été ressentie de part et d'autre de l'Atlantique. Quel est ce retentissant scoop repris par plusieurs médias et pas mal de blogs anglo-saxons ? Le fabricant et concepteur de meubles Ikea s'apprêterait, d'après le respecté hebdomadaire économique, à remplacer sa célèbre bibliothèque Billy dont la profondeur s'inscrit à 11 pouces (28 centimètres selon le catalogue français du groupe suédois), par une Billy plus profonde et donc à-même d'accueillir des "coffee-table books", de "beaux livres" illustrés, en somme.

Le "ebook" fait un carton outre-Atlantique

Pourquoi le groupe suédois allait-il substituer sa Billy d'origine, si populaire, par une Billy, plus grosse, visant à accueillir sur ses étagères toutes sortes de livres, "sauf ceux qui sont faits pour être lus" ? A cause des tablettes numériques pardi et de l'énorme succès des livres électroniques outre-Atlantique ! Selon The Economist, au cours des cinq premiers mois de 2011, le libraire en ligne Amazon.com a vendu davantage de "ebooks" aux Etats-Unis que de livres reliés pour adultes.

Une information reprise à tort

La petite Billy devenant un objet "vintage", le monde de l'édition - et l'industrie du meuble - s'apprêtaient à changer d'ère. Cette information très emblématique de la numérisation de nos modes de vie a notamment été reprise par le Wall Street Journal, Time Magazine et The Consumerist..., avant que, dans un entretien accordé au site d'informations culturelles The Reluctant Habits, un porte-parole d'Ikea, Marty Marston, la démente formellement. Non, la Billy de 28 centimètres de profondeur ne disparaîtra pas.

L'arrivée d'une grande soeur, en fait

En fait, une grande s?ur dont la profondeur sera portée à 15 pouces (38,1 centimètres) la rejoindra dans le catalogue et sera commercialisée dans tous les pays où est présent le groupe. La blogosphère s'est déchaînée contre les médias qui ont enterré la petite Billy sans passer un coup de fil à Ikea. Latribune.fr a pris le soin d'appeler le siège français du groupe suédois pour vérifier... la vérification : après tant de suspense et d'émotion, un démenti formel a finalement été diffusé par communiqué ce mercredi depuis la Suède, confirmant ainsi les propos de Marty Marston. Ouf ! Longue vie à la Billy !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2011 à 11:00 :
Une seule réponse à cette question: NJUT!!
a écrit le 14/09/2011 à 14:36 :
La "bibliothèque" Billy, si j'en juge par l'usage personnel que j'en ai fait depuis plus de 30 ans (et les plus de 20 unités familialement achetées), dépasse la simple notion de "rayonnage pour livres à lire".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :