Record historique pour les recettes du CNC

 |   |  636  mots
Copyright Reuters
Une fois de plus, les taxes prélevées par le Centre national du cinéma ont rapporté bien plus que prévu, pour atteindre un nouveau record: 786 millions d'euros. Chaînes de télévision et opérateurs télécoms ont versé plus que prévu.

En 2011, les recettes du CNC (Centre national du cinéma) ont à nouveau atteint un record historique, pour atteindre le montant de 786 millions d'euros. C'est une hausse de 4% par rapport au record précédent établi en 2010 (754 millions). Rappelons que le budget du CNC tournait autour de 500 millions par an jusqu'en 2007.
Ce record a été atteint alors que les recettes du CNC ont pourtant été doublement amputées l'an dernier. D'abord, l'Etat a ponctionné 20 millions d'euros dans les sommes encaissées, suite à la demande du sénateur UMP Philippe Marini. Ensuite, Free, qui versait au CNC près de 20 millions d'euros par an, a trouvé une parade pour quasiment cesser de payer sa contribution. Sans ces deux amputations, les recettes du CNC auraient atteint pas moins de 826 millions d'euros...

Recette très supérieures aux prévisions
Ces recettes sont donc largement supérieures au budget voté à l'automne 2010, qui s'élevait à seulement 750 millions d'euros. De tels excédents ne sont pas nouveaux : depuis 2009, les recettes effectivement encaissées ont toujours significativement dépassé les prévisions présentées lors du débat budgétaire.
Première explication : les entrées en salles ont été plus importantes que prévues, grâce notamment au succès d' « Intouchables ». Ce qui a fait rentrer plus d'argent dans les caisses du CNC, car ce dernier prélève une taxe sur chaque billet vendu. Précisément, le CNC tablait sur 190 millions d'entrées en 2011, or il y en a finalement eu 216 millions. Résultat : la taxe sur les billets a rapporté non pas 128 mais 143 millions d'euros.
Mais l'explication principale du surplus de recettes est ailleurs : les chaînes de télévision et les opérateurs télécoms ont surtout versé beaucoup plus que prévu : 631 millions d'euros, au lieu des 583 millions budgétés -et cela malgré le faux bond de Free. Le très succint bilan financier du CNC distribué mardi matin ne donne pas plus de détails sur ce surplus de recettes. Mais une partie vient assurément des chaînes de télévision, dont les recettes publicitaires (et donc la contribution au CNC) s'est améliorée l'an dernier. Surtout, le gouvernement avait fin 2010 imposé à Canal Plus une augmentation de sa contribution, passant de 100 à 120 millions d'euros.

Projets "surréalistes" de Bruxelles
Grâce à ces recettes historiques, le CNC a distribué, après avoir prélevé ses frais de gestion, la somme record de 720 millions d'euros d'aides l'an dernier, dont la moitié au cinéma et un gros tiers à l'audiovisuel. Rappelons enfin que pour 2012, le budget prévisionnel du CNC retombe à 700 millions d'euros, et que toute recette excédentaire en provenance des télécoms sera, non plus conservée par le CNC, mais automatiquement reversée au budget général.
Présentant le bilan 2011 du CNC mardi matin à l'occasion du festival de Cannes, son président Eric Garandeau n'a pas dit un mot des excédents de recettes engrangées par son établissement... Au contraire, il a déploré les menaces qui pèsent sur ses recettes : « nous tenons à nos taxes ». Il a aussi regretté d'avoir « connu six audits depuis un an » (Cour des comptes, inspection des finances, parlement...), au point d'envisager d' « ouvrir un bureau d'accueil des audits »... Il a aussi dénoncé « la bureaucratisation qui menace », et en particulier « les administrations qui appliquent les mêmes règles à tous jusqu'à l'absurde ». Il a particulièrement fustigé les projets « surréalistes » de Bruxelles sur les règles d'attribution des subventions, que le CNC « ne souhaite pas réformer ». Enfin, il a déploré de ne toujours pas avoir reçu de feu vert de Bruxelles concernant la nouvelle taxe sur les opérateurs télécoms adoptée par le Parlement fin 2011 : « c'est un sujet d'inquiétude pour nous ». 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2012 à 13:28 :
Je serais curieux de savoir l'augmentation de salaires des dirigeants du CNC sur cette même période....A mon avis ça doit être en hausse ...
a écrit le 23/05/2012 à 8:34 :
Mais que fait le gouvernement !!!
Ces taxes servent principalement à permettre aux producteurs de tourner leurs films à l'étranger, encore une délocalisation pour augmenter les revenus.
Réponse de le 23/05/2012 à 9:20 :
heuu non justement, l'attribution des aides est conditionnée à l'embauche en france...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :