Sous la pression du gouvernement, Rémy Pflimlin accélère la réforme de France Télévisions

 |   |  702  mots
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions nommé par Nicolas Sarkozy
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions nommé par Nicolas Sarkozy
Le président du groupe de télévision publique promet de signer le nouveau contrat d'objectif et de moyen début 2013. Les comptes du groupe audiovisuel public se dégradent plus vite que prévu.

Rémy Pflimlin donne un coup d?accélérateur, et il le dit publiquement. Le président de France Télévisions a promis que la réforme du groupe audiovisuel public serait arrêtée d?ici janvier 2013. «Il faut aller très vite et qu?on se fixe début janvier 2013 pour boucler la réforme. Ensuite, je mettrai en oeuvre ce plan», a-t-il confié au micro du «Buzz Média» du Figaro. Un nouveau contrat d?objectif et de moyens (COM) qui fixe les priorités du groupe sera renégocié à cette date. Pour le moment, Rémy Pflimlin a assuré qu?il n?irait pas au delà du plan en cours qui prévoit une baisse de 5% des effectifs entre 2011 et 2015. «La question de l?emploi n?est pas première, et il n?y aura pas de départs forcés», a encore dit le président. Le groupe emploie 10.000 personnes.

Il faut dire que les comptes de France Télévisions se dégradent rapidement. Les prévisions de chiffre d?affaires publicitaire ne pourront être tenues - le manque à gagner atteindrait 75 millions d?euros sur l'année, tandis que l?Etat souhaite réduire les dotations publiques. En outre, le système global de financement du groupe ne tient qu?à un fil. La taxe «Copé» sur les opérateurs télécoms créée au moment de la suppression de la publicité sur les écrans de France Télévisions risque d?être retoquée à Bruxelles.

Outre la dégradation financière du groupe, beaucoup trouvent que le président arrivé il y a deux ans n?a pas suffisamment réformé le groupe audiovisuel. Pas étonnant donc que le gouvernement multiplie les sorties officielles ou officieuses pour renforcer la pression sur Rémy Pflimlin.
 

Discorde sur la chaîne jeunesse
Principaux sujets de discorde: la réduction des coûts, notamment chez France 3 mais aussi la chaîne jeunesse. Le gouvernement et Rémy Pflimlin souhaitent doter le groupe audiovisuel d?une chaîne à destination des plus petits. Mais ils ne sont pas d?accord sur la manière d?y arriver. Le président du groupe a laissé entendre au Figaro qu?il souhaitait rouvrir «une discussion avec Lagardère» sur Gulli, dont France Télévisions détient 34%. Jusque là, Rémy Pflimlin avait deux options. En priorité, il souhaitait voir France Télévisions racheter la part de Lagardère pour piloter entièrement cette chaîne jeunesse. Autre solution envisagée en cas de désaccord avec Lagardère: se désengager de Gulli, et créer une nouvelle chaîne ex nihilo. Mais, selon nos informations, aucune de ces solutions n?a la faveur des pouvoirs publics. Hors de question d?abord de racheter une chaîne au groupe privé Lagardère, dont la cible publicitaire serait les enfants. C?est politiquement impossible pour un gouvernement de gauche. Quant à la création d?un canal supplémentaire en période de disette budgétaire, l?Etat actionnaire ne peut l?envisager. Du coup, certains veulent transformer France 4, aujourd?hui destinée aux jeunes adultes. Chez France Télévisions, on se défend en assurant que cette chaîne est «un laboratoire de la TNT, qui permet de toucher un public que l?on ne touche pas habituellement». Un argument que n?entend pas la nouvelle majorité. «Est-ce le rôle du service public de financer une chaîne de la TNT sur laquelle on diffuse des séries? Je ne le pense pas», indique-t-on de source gouvernementale.
 

Interrogations autour du mandat de Rémy Pflimlin
Sur le papier, Rémy Pflimlin a encore deux ans de mandat. Et François Hollande a promis il y a quelques mois de ne pas interrompre les mandats en cours. Mais récemment le député PS Patrick Bloche, nouveau président de la Commission culturelles à l?Assemblée, a expliqué que les présidents des groupes audiovisuels publics devraient remettre leur mandat à l?occasion de la loi de réforme de nomination des présidents censée être votée d?ici début 2013. Une brèche s?est ouverte.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2012 à 20:08 :
heureusement qu'il y a le net et des sites comme "La tribune" pour s'informer. TF1 ou la 2 gave a sortir des sujet sur le temps qu'il fait, les feux de poubelles, les blagues de Mélanchon, les faits divers à 2 cts etc...
a écrit le 02/09/2012 à 19:51 :
Franchement... A notre epoque une telivision d'etat cela fait vraiment dictature. Privatisons cela, si quelqu'un enveux, et laissons ces braves gens vivre de leurs competences plutot que de nos impots.
a écrit le 02/09/2012 à 19:50 :
Oui privatisons ce repere de marxistes. S'il y a vraiment des gens qui aiment il y aura une offre commerciales equivalente, mais il n'y a aucune raison que tous nous payons pour les loisirs de certains...
a écrit le 02/09/2012 à 19:48 :
Il faut privatiser tout cela et s'en debarasser. Une entreprise qui n'est pas capable de vivre de ses recettes et a besoin des subside de l'etat doit disparaitre car elle ne rend pas un service suffisant
Réponse de le 15/01/2014 à 2:23 :
avec une photo prise à Singapour? vous pensez tromper qui?
a écrit le 02/09/2012 à 10:29 :
Encore , plus réformée , que la Sécu !!!

Sans doute ,pour la gauchiser , encore, un peu plus.. c' est l' annexe de quels syndicats.. Thibault, des manifs ( pas des croisades, ) , va bientôt être dispo, pour présider une chaine ???
a écrit le 02/09/2012 à 9:21 :
question : qu'est ce qui justifie en 2012 que la diffusion d'images de télévision soit financée par des deniers publics ?
Réponse de le 02/09/2012 à 10:25 :
Dans la plupart des pays une redevance est prélevée. Quand même, vous faites une différence entre la qualité des chaines publiques et privés, non ? Les droits de diffusions du sport. L'absence de pub toutes les 10 minutes comme dans les pays Nord Américains. Voilà à quoi sert une redevance.
Réponse de le 02/09/2012 à 12:15 :
@jacky bonjour, vous oubliez l'essentiel une redevance est également une possibilté de mauvaise gestion ce qui est le cas de FT. Pour ce qui est du droit de diffussion du sport la réalité n'est pas de savoir si la chaîne est publique ou pas mais de connaître le chiffre sur le chèque. Nous pouvons considérer qu'une chaîne type France 5 qui est de bonne qualité, selon les goûts bien sur suffit. Pour ce qui est des autres chaînes en dehors de FR3 et exclusivement pour de l'info et autres locales,les autres chaînes doivent supprimées. Enfin ne pas oublier la radio nationale qui pour ma prt est des plus sandaleuse car dans ma région vanter en permamence les élus du même bord, à longueur d'années, montre le poids politique et non journalistique des rédactions liées au service public, la couleur des rédactions changent en fonction des "amis" locaux donc droite et gauche même pression.
a écrit le 02/09/2012 à 4:52 :
La télévision d'Etat n'est plus compatible avec le monde d'aujourd'hui. La qualité des émissions de la télé en général est au niveau de ce que souhaite les françias. On peut toujours trouvé qu'il ya trop de séries US mais lorsque les séries sont françiases soit elles sont des copie US et de plus mauvaises qualité soit elles sont historiques mais pas beaucoup plus regardées sauf certaines. Actuellement sur la A2 nous voyons une émission sur la musique classique et qui sont les invités toujours les m^mes et plus particulièrement les nouveaux duos qui nous envahissent depuis quelaues mois. Le pb de fond est vant tout économique et payer une redevance pour faire plaisir aux politiques NON car nous avons vu sous le quiquenat précédent que la télé était un jouet de l'Elysée tout comme nen 81 sous un autre Président d'une autre couleur. Alors la télévision d'Etat NON car payer pour les politiques stop. Dernier point avoir des infos nationales sue A2 et 3 voilà encore un système bien françias mais inutile. Il faut revoir les dépenses de la télévision d'Etat et remettre à plat les conventions et éventuellemnt pour ceux qui refusent et dépenses l'argent des citoyens la porte est grande ouverte pour la sortie. Je suis pret à "subir" une grève de plusieurs mois et m^me années pour tout remettre à zéro. Bye bye la télévision d'ETAT
a écrit le 02/09/2012 à 0:36 :
Privatiser n'est pas la solution quand on voit le niveau lamentable des chaînes TNT, la quantité de pubs nulles à tout moment et les archi-vieilles séries vidéos dont personne ne veut plus dans le monde, sans parler du télé-achat et des balais vapeurs et de la maffia du foot et toute l'énergie et gaspillages que cela induit ! Il faut supprimer une majorité de chaînes TNT pour que la pub soit concentrée sur celles restantes et seulement diffusée à certains moments et pas en coupure d'émissions et films et finance ainsi quelques chaînes de meilleur niveau et qualité. Il y a également de l'ordre à remettre chez France Télévision avec les abus des sociétés de prod., les copains, les salaires de certains etc. Le niveau des journaux télévisés est également lamentable et ce déficit en qualité est désastreux pour la pédagogie, la formation, la pertinence et profondeur d'analyse des français dont on voit chaque jours les conséquences. La situation de notre pays se dégrade et la télévision comme les autres médias ont un très grand rôle à jouer. STOP aux chaînes et journaux télévisés nuls et concentration sur quelques chaînes et équipes de qualité. Au passage félicitations notamment à ARTE, FRANCE 5, la 2, Public Sénat et quelques autres qui sont très valables de même que plusieurs équipes et professionnels.
Réponse de le 02/09/2012 à 19:43 :
France 3 hut repere de bolchevique me fait vomir. Il fut privatiser il est anormal que je doive payer pour ces aneries
a écrit le 01/09/2012 à 23:32 :
6 chaines pour France Télévision, C'est pas un peu trop ?

Autant en privatiser au moins une ou deux....
Réponse de le 02/09/2012 à 0:37 :
Privatiser pour vendre à des marchands de pubs et avoir des séries nulles, NON MERCI !
a écrit le 01/09/2012 à 21:55 :
Privatiser? Oui bien entendu... Mais avant demandons des comptes sur tout l'argent donné au copains par l'intermédiaire de l'audiovisuel public. Disons que l'état pourrait garder une chaine comme france 24 pour porter sa position officielle mais pas plus
Réponse de le 02/09/2012 à 0:38 :
Privatiser pour vendre à des marchands de pubs et avoir des séries nulles, NON MERCI !
Réponse de le 02/09/2012 à 19:45 :
Abonnez vous AVEC VOTRE ARGENT a des xhaines qui vous conviennent.,moi j'aime le ski vous voulez bien payer mes prochaines vacances?
a écrit le 01/09/2012 à 21:54 :
Je suis d'accord il faut privatiser. Si les socialistes veulent des news de gauche qu'ils se payent eux meme leur chaine! C'est bien la gauche cela des assistes on devrait tous payer pour leurs petits besoins....
Réponse de le 02/09/2012 à 0:40 :
C'est pas un problème binaire droite gauche et quelle chaîne privatisée est de qualité ?
Réponse de le 02/09/2012 à 4:43 :
@Bleu bonjour, votre commentaire est comique car la télé d'Etat a toujours été le moyen de propagande pour les partis politiques que cela soit de droite ou de gauche. Vous avez une vision de la valeur de nos politques partisane, donc bien loin de la réalité.
a écrit le 01/09/2012 à 19:40 :
On ne dois pas interrompre les mandats en cours des presidents.
a écrit le 01/09/2012 à 19:15 :
J'ai beaucoup lu dans les commentaires "privatisons". Si toutes les chaînes sont privatisées, elles seront aux mains des capitaliste, libéraux et néo-libéraux. Pire qu'une seule chaîne de télévision d'Etat comme dans feue l'URSS par exemple. Pour moi, et au nom d'une certaine liberté de la Presse,c'est Niet.
Réponse de le 02/09/2012 à 0:51 :
JB38 a raison. Qu'il y ait des chaînes publiques et privées ne pose pas de problème mais il faut que le cadre et limites soient claires et l'objectif soit le niveau et la qualité. Actuellement les chaînes privées TNT sont en majorité lamentables, ce sont des supports de pub etc. et les français sont pris non pas comme des télespectateurs qui doivent s'améliorer, se cultiver, s'informer grâce aux programmes, mais comme des consommateurs abrutis.
Réponse de le 02/09/2012 à 19:47 :
Non il a tord, squer a raison. Privatisons toutes ces chaines,,pourquoi les uns devraient payer pour faire plaisir aux autres. D'autant que cela n'a rien d'essentiel... Financons deja notre police et nos hopitaux, pour les loisirs nous verrons apres
a écrit le 01/09/2012 à 17:48 :
Pourquoi ne pas faire revenir la pub, pas plus de 3 spots pub après 20h.
Réponse de le 02/09/2012 à 0:52 :
Oui mais pas pendant les émissions et les films.
a écrit le 01/09/2012 à 17:18 :
Il faut privatiser cette usine a distribuer de l'argent aux copains.... Vite debarassons de cela!
Réponse de le 02/09/2012 à 0:55 :
Privatiser donne des chaînes encore pire comme on le constate et le public est transformé en consommateurs alors le problème n'est pas là mais de remettre de l'odre et de supprimer les chaînes dont le niveau n'a pas été atteint et qui sont juste des supports de pub. distribués aussi aux copains.
a écrit le 01/09/2012 à 12:41 :
il faudrait déjà réduire sensiblement les salaires de certains présentateurs vedettes telles Ruquier ou Drücker (et leur boîte de prod bankster) et tous ces consultants sportifs, politiques, people etc... qui sont de véritables sangsues ; c'est indécent quand on pense que ces notre redevance qui paye . Combien de mois de vacances ont ces personnes : l'éducation nationale est nettement battue!
Réponse de le 02/09/2012 à 0:56 :
Bien vu en effet.
a écrit le 01/09/2012 à 12:18 :
Privatisation, privatisation, privatisation privatisation!!!
Ce ramassi de socialiste se mettra au travail, en tant que contribuable je n'ai pas a payer pour ces aneris
a écrit le 01/09/2012 à 12:16 :
Privatisons France television l'etat n'a rien a faire la dedans
Réponse de le 02/09/2012 à 1:03 :
Si c'est pour vendre à des marchands de pubs et de foot, non merci ! Que ce soit public et/ou privé : qualité et remise en ordre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :