En mal de recettes publicitaires, France Télévisions réduit les effectifs

 |   |  374  mots
France Télévisions annonce un plan social de 600 postes (c) Reuters
France Télévisions annonce un plan social de 600 postes (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président de France Télévisions Rémy Pflimlin a annoncé ce mardi 27 août qu'un plan de départs visant à supprimer jusqu'à 600 postes d'ici 2015 allait être mis en place. Le groupe accuse déjà un retard de 8 millions d'euros sur ces objectifs 2013 de recettes publicitaires.

500 départs depuis début 2013 n'auront pas permis d'alléger suffisamment les charges de France Télévisions. Voilà que le groupe audiovisuel public saisi l'occasion de sa conférence de rentrée qui s'est tenue dans la matinée de ce 27 août pour faire l'annonce d'un nouveau plan de départs volontaires.

"Nous devons nous adapter à nos ressources qui baissent (…) Cela oblige à des choix sans pour autant renoncer à la qualité de nos programmes" a expliqué le Président du groupe Rémy Pflimlin lors de cette conférence. France Télévisions voit en effet ses recettes continuer de décliner, "davantage que le marché publicitaire dans sa globalité" estime d'ailleurs le directeur des programmes Bruno Patino. Ainsi, le plan de départs annoncés prévoit la suppression de jusqu'à 600 postes nets d'ici à 2015.

Réduction des effectifs d'au moins 550 postes

Cette décision fait suite à un vaste plan d'économie qui avait été lancé en 2012 au sein du groupe sur fond de restrictions budgétaires et de baisse des recettes. L'effectif de France Télévisions sera en principe amené à passer de 10.200 personnes aujourd'hui à 9.750 en janvier 2015.

>> Lire aussi : L'Etat abaisse sa dotation à France Télévision et réclame l'équilibre financier fin 2015

Sans dévoiler le plan de départs, Bruno Patino avait déjà laissé entendre que de nouveaux ajustements allaient être menés, en confiant au Monde.fr juste avant la conférence de rentrée : "L'équation budgétaire est complexe. Et ne peut être résolue à court terme. Elle nécessite des réformes structurelles"

Nouveau visage pour la grille de programme de début de soirée de France 2

Pour redresser ses audiences et donc ses recettes publicitaires, le groupe audiovisuel public revoit totalement sa programmation de début de soirée sur France 2. A 18h débutera une émission animée par Sophia Aram, puis suivra un jeu animé par Nagui. Enfin, sera diffusé peu avant le journal de 20h un programme court, une manière de capter un maximum de recettes publicitaires avant 20h.

POUR ALLER PLUS LOIN:

La vidéo de la Conférence de rentrée de France Télévisions est visible sur le site corporate du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2013 à 18:33 :
Génial!
a écrit le 28/08/2013 à 13:09 :
France Télévision d' Etat, payée par les contribuables est d'aussi médiocre qualité que M6 ou TF1 qui sont privées : donc privatisons rapidement ce groupe , cela nous coûtera moins cher en redevance et ne changera rien à notre vie quotidienne.!!!!
a écrit le 28/08/2013 à 10:42 :
Une seule toute simple pour faire rentrer de l'argent, remettre de la pub aprés 20 heures mais Aurellie Filipetti qui ne connait pas plus l'économie que montebourg c'est tout dire à dit non simplement par apport à toutes ces bonnes consciences de gauche pour qui le service public doit rester sans pub aprés 20 h, les futurs licenciés de France télé apprécieront, tous comme d'ailleurs les salariées de Florange à qui filipetti avait promis de ne pas les laisser tomber !
a écrit le 28/08/2013 à 10:38 :
10.000 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Dix mille !!!!!!!!!!!!!!!!!
Mais, ils sont où à l'écran ? nous, on voit que drucker depuis 40 ans
a écrit le 27/08/2013 à 17:50 :
Bah alors , ça marche plus ce système basé sur des salaires indécents ??? Je me MARRE...!!!
a écrit le 27/08/2013 à 17:40 :
t'as vu les programmes !!! avec nagui c'est bien parti !!! bon courage.
a écrit le 27/08/2013 à 17:28 :
Voici ce qui arrive lorsqu'on prends la décision irresponsable de supprimer la publicité. Pas besoin d'être énarque pour imaginer ce qui allait se passer. D'autre part France Télévision dépensait des sommes faramineuses pour obtenir le concours de certains animateurs et autres producteurs.
Réponse de le 28/08/2013 à 9:18 :
vous avez raison , mais les militants UMP ne sont pas des jeunes , ils sont aussi très attaché a derrick et fustigent les publicités quand ce n'est pas aussi la redevance qui ne sert que les chaines publiques , en plus ces militants beaucoup n'ont pas fait d'études universitaires ou meme des études commerciales , car une chaine de TV vit grâce a la pub sinon elle devient payante via ces abonnés clients , enfin les animateurs et autres producteurs sont a géométrie variable , les chaines privés proposent plus alors les chaines publiques pour éviter de les perdre doivent sur-encherir , logique .. enfin la démagogie électoraliste n'a jamais couté aussi cher a ce pays depuis 10 ans et les 5 dernières années ce fut un festival sans precedent mais quand le feu d'artifice est terminé il ne reste que l'ardoise salée
a écrit le 27/08/2013 à 16:34 :
Commençons par réduire les salaires : NAGUY 5000 ? par émission
a écrit le 27/08/2013 à 15:44 :
France Télévision est une entité qui n'est plus en phase avec son temps. Tout d'abord trop de chaînes, des chaines dont certaines ont déviées de leur fonction, la plus emblématique FR3 qui veut être une chaîne régionale et nationale avec donc un personnel dédiée à l'info hexagonale qui fait doublon avec F2. Cette chaîne reste le jeu du politique autant régional que national , ne pas oublier que la suppression de la pub, est une invention!!! soufflée par le conseiller noir de M. Sarkozy l'essayiste, c'est à dire l'inutile, M. Minc, notre chère ministre actuelle qui elle aussi a joué de sa sauce dans cette télévision d'Etat, chaque politicien ou conseiller noir a toujours voulu diriger à son profit la chaîne publique. Il y aussi les politisées internes dont M. Drucker est le symbole même de la main mise politique . Puis il y a les puissants!!!! syndicats qui refusent toute modernisation et coupe dans l'inutile les pourvoyeurs du chômage de demain et la fin de FT. Dernier point et non des moindre le non respect des engagements de FT que je rappelle :L?acquittement de cette contribution par les « contribuables-téléspectateurs » crée une obligation à l?égard de ces mêmes téléspectateurs : France Télévisions a la responsabilité de proposer une offre conforme au respect de ses missions de service public, offre capable de rassembler le plus grand nombre, ce dernier point n'a jamais été respecté. Demain la fin FT qui n' a plus de cap car trop au service du politique autant national et régional et aux mains des syndicats, même si certains ont tenté de mettre un frein à ces dictas néfastes. L'avenir souhaitable pour les français une privatisation ce qui permettrait non pas de meilleurs programmes mais de redonner du pouvoir d'achat car payer de la médiocrité pour le politique et les syndicats n'est plus dans l'air du temps.
Réponse de le 18/09/2013 à 19:35 :
Renault devrait fabriquer des voitures plus fiables. Je roule pas mal, et je remarque que 90% des voitures en panne sur le bord des routes sont françaises avec une majorité de Renault.
Réponse de le 18/09/2013 à 22:52 :
Renault = daube
Made in qualité mes fesses!
a écrit le 27/08/2013 à 15:39 :
QUAND ON VOIT LA QUALITE DES EMISSIONS PROPOSEES AVEC DES EMISSIONS ACHETEES TOUTES PRETES POUR MOI QUI NE CONNAIT PAS TOUS LES MYSTERES DE CES METIERS JE SUIS EFFARE PAR LE NOMBRE DE 10 000 salaries
MERCI DE ME L EXPLIQUER
a écrit le 27/08/2013 à 15:27 :
Une bonne partie des programmes qu'on voit sur les chaînes publiques sont produits par des sociétés privées. Quel pourcentage du budget de FT est versé à ces sociétés ? Et pourquoi FT a néanmoins besoin de 10000 salariés ?
Réponse de le 27/08/2013 à 16:17 :
on n'arrive plus a fermer les placards et les oubliettes débordent
a écrit le 27/08/2013 à 15:22 :
Pour le prix de la redevance le gouvernement devrait autoriser NETFLIX sur le sol français pour 10 euros par mois cela couterais moins chere que payer des fonctionnaires pour collecter l'impot et une cohorte minable de journalistes et de présentateur pour produire des series ou les acteurs sont les complices du gouvernement.
a écrit le 27/08/2013 à 15:06 :
les info régionales ne sont pas des infos, mais qq concours de belotes ou interview de madame pipi du camping du moulin à Biarritz; ces mêmes reportages passés 2 ou 3 fois à des heures différentes que l'on revoit généralement dans l'édition nationale au moins une voire deux fois, là s'arrête l'utilité de ces pseudo info. Je passe sur le manque total de charisme des présentateurs régionaux qui sont d'un ennui, dramatique (voir notamment présentatrices de Fr3 Nord) d'une tonalité à dormir. Donc économie simple, suppression de ces chaînes régionales.
a écrit le 27/08/2013 à 14:56 :
Enfin un peu de bon sens. Qu'attend l'Etat pour faire de même au lieu de taxer toujours plus les gens?
a écrit le 27/08/2013 à 14:44 :
Que nous offre France télévision? Des journaux télévisés et des présentateurs sans reliefs. Cet été que des redifs., un grand historien Stéphane Bern (Fernand Braudel doit se retourner dans sa tombe). Comme tout ce qui est public ce qu'il faut c'est tout saccagé comme cela après ils peuvent déclamer, vous voyez personne n'est content et on peut supprimer des emplois. La France devient un pays immergeant.
Réponse de le 27/08/2013 à 20:42 :
EMMERDANT !!!
a écrit le 27/08/2013 à 14:36 :
...et Sarkozy avait supprimé la pub après 20h. sur Fce TV; ça peut expliquer en partie les contraintes budgétaires actuelles. Encore une décision d'un président-gestionnaire de premier plan!
Réponse de le 27/08/2013 à 15:25 :
... décision qui reconnaissez-le, galileo, n'a pas été désavouée par les successeurs !...
Réponse de le 27/08/2013 à 15:31 :
Et attendez ... là, je ne comprends pas pourquoi La Tribune n'a pas encore réagi sur le trou des DIX milliards laissés dans le placard par les précédents...
Réponse de le 27/08/2013 à 16:43 :
sarko aurait mieux fait de supprimer FT après 20 heures ;-)))
Réponse de le 27/08/2013 à 17:27 :
les précédents, à savoir depuis 1981 mitterand après jospin et aubry depuis 1997? oui vous avez raison. eux avaient également toute latitude de supprimer le précompte et l'imposition des OPCVM. Je dirais OBJECTIVEMENT tous coupables sinon prouvez le dates à l'appui.
a écrit le 27/08/2013 à 14:36 :
Excellent...comme ça , France-télévision fera faillite et laissera la place à de meilleurs programmes.
Réponse de le 27/08/2013 à 15:31 :
Y'a bon séries américanes!
a écrit le 27/08/2013 à 14:34 :
tout le monde savait depuis longtemps que france télé etait un beau gachis mais ami du pouvoir
a écrit le 27/08/2013 à 14:16 :
599 + Drucker = 600 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et tous les scotchés à leur chaise .
a écrit le 27/08/2013 à 14:10 :
Le mieux pour réduire ces coûts permanents et supprimer la redevance télévision, est une privatisation totale pure et simple de toutes les chaînes de télévision publique sans aucune subvention du contribuable....ainsi les télévisions seront moins aux ordres des dirigeants politiques du pays. Idem pour la suppression des subventions à la presse et aux radios d' état comme France-Inter, et France Info.
Réponse de le 27/08/2013 à 14:37 :
Que cette redevance soit supprimée, et que celle ou celui qui ne peut vraiment pas se passer de l'audiovisuel public, paie pour çà, et loue un décodeur.
a écrit le 27/08/2013 à 14:08 :
De la suppression du public... Croyez-vous franchement que ça va mieux aux US et en GB..?? Un GROS doute m'habite...
a écrit le 27/08/2013 à 14:06 :
France télevision ainsi que tf1 M6 sont vouées a la disparition la concurence vient de youtube daylimotion ainsi que Beinsport et bientot netflix la concurrence devient multiple l'audience est fragmenté je ne vois aucun avenir a ces chaines qui ont de plus en plus de programmes minables avec peu de films et des séries en multirediffusion.
Réponse de le 27/08/2013 à 20:46 :
Je vous rappelle que Tf1 et M6 sont des chaînes privées qui ne touchent pas de redevance...
a écrit le 27/08/2013 à 13:51 :
Pourquoi payer? pour la qualité des émissions? pour la qualité de l'information?je suis favorable à ce que l'on laisse au contribuable le choix des medias à financer, ..et je préfèrerais évidemment que notre argent soit consacré à la Presse écrite. Le support à l'audiovisule public, c'est 50% du budget de la "culture"..
a écrit le 27/08/2013 à 13:46 :
C'est simple : il suffit d'augmenter la redevance audio !
Réponse de le 27/08/2013 à 14:17 :
Que l'on supprime cette redevance pour l'audiovisuel public. Et que celle ou celui qui ne peut vraiment pas s'en passer, paie, et loue un décodeur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :