Distribution de presse : Lagardère se retire de sa filiale suisse

Lagardère services distribution suisse (LSDS) a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires consolidé d'environ 313 millions d'euros. Tamedia publication romandes SA cède également sa participation de 35% dans le groupe.
Le groupe espère finaliser l'opération après avoir reçu le feu vert des autorités suisses de la concurrence sans toutefois donner de calendrier précis.
Le groupe espère finaliser l'opération après avoir reçu le feu vert des autorités suisses de la concurrence sans toutefois donner de calendrier précis. (Crédits : reuters.com)

Cent quatre-vingts points de vente changent de propriétaire. Le groupe de médias Lagardère a annoncé lundi 10 novembre la cession de 65% de sa filiale suisse de distribution de presse, valorisée par cette transaction à 110 millions d'euros, au groupe helvétique Valora AG.

Cette vente de la filiale Lagardère services distribution suisse (LSDS) "constitue une nouvelle étape dans la cession annoncée par le groupe de ses activités de distribution de presse et de vente au détail", précise le communiqué.

LSDS a réalisé en 2013 un chiffre d'affaire consolidé d'environ 313 millions d'euros, excluant les ventes en juillet et septembre derniers de Payot SA et de SI André Piller.

Attente de l'accord des autorités suisses

Lagardère ajoute que le groupe Tamedia Publications romandes, l'autre actionnaire de LSDS, a aussi vendu sa participation de 35% à Valora.

Le groupe espère finaliser l'opération après avoir reçu le feu vert des autorités suisses de la concurrence sans toutefois donner de calendrier précis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/11/2014 à 12:12
Signaler
Lagardère bien que pas très proche de Hollande, en a les mêmes défauts. Il n'y a aucune indication de sa stratégie. Où est sa ligne directrice. Que veut-il faire de Lagardère ? Vendre tout ce qu'a fait son père ? Ce développer dans l’évènementiel du ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.