Fausse annonce de la mort de Bouygues : deux démissions à l'AFP

 |   |  320  mots
Samedi, l'AFP avait annoncé à tort la mort de l'industriel Martin Bouygues. L'agence avait ensuite annulé la série de dépêches et présenté ses excuses à l'intéressé et ses clients.
Samedi, l'AFP avait annoncé à tort la mort de l'industriel Martin Bouygues. L'agence avait ensuite annulé la série de dépêches et présenté ses excuses à l'intéressé et ses clients. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le directeur et le rédacteur en chef de la région France ont renoncé à leur poste. Le directeur a immédiatement été remplacé.

L'annonce erronée du décès du PDG de Bouygues fait des victimes à l'Agence France presse. Le directeur et le rédacteur en chef de la région France, respectivement Bernard Pellegrin et Didier Lauras, ont démissionné de leurs fonctions, a annoncé l'AFP dans un communiqué jeudi 5 mars.

Bernard Pellegrin était à la tête de la région France depuis 2012 et Didier Lauras occupait son poste depuis mi-2014. En les remerciant pour leur travail, l'agence indique:

"Ils se verront proposer d'autres fonctions de responsabilité".

Philippe Onillon nouveau directeur de la région France

Un nouveau directeur pour la France a immédiatement été nommé. Sur proposition de Michèle Léridon, directrice de l'Information, Philippe Onillon, 52 ans, qui était jusqu'alors son adjoint, a été désigné pour remplacer Bernard Pellegrin.

Entré à l'AFP en 1989, il a été journaliste à Lyon, Londres, à la direction du développement multimédia, chef du département économique et adjoint au directeur Europe Afrique, indique l'agence. Il prendra ses fonctions en début de semaine prochaine.

"La première mission du nouveau directeur sera de tirer toutes les conséquences des dysfonctionnements qui se sont produits" le samedi 28 février, indique le communiqué.

Les fautes individuelles déjà déterminées

"L'analyse des défaillances et des éventuelles fautes individuelles qui ont conduit à la diffusion d'une information erronée est pour sa part achevée et les suites à donner au regard des responsabilités individuelles interviendront dans les prochains jours", précise l'AFP.

Samedi, l'AFP avait annoncé à tort la mort de l'industriel Martin Bouygues. L'agence avait ensuite annulé la série de dépêches et présenté ses excuses à l'intéressé et ses clients. La direction avait aussitôt ouvert une enquête. La diffusion de cette fausse information, largement reprise par les medias, a provoqué de nombreuses réactions en France et une forte émotion au sein de la rédaction de l'AFP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2015 à 12:57 :
C'est pas une fausse annonce, mais une annonce avec un peu d'avance. Mais bon, le marketing nord-américain, c'est cela aussi, à savoir l'annonce de l'annonce de la pré-annonce :-)
a écrit le 06/03/2015 à 11:56 :
Pour une fois qu'on sanctionne

Ils auront pas un petite promotion comme c'est de coutume dans notre beau pays
a écrit le 06/03/2015 à 11:46 :
Même une horloge arrêtée donne l'heure juste 2 fois par jour. Ces deux journalistes ont fait pareil. Un jour, ils auront raison: Bouygues mourra.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :