IGTV : pourquoi Instagram poursuit son offensive dans la vidéo

 |   |  469  mots
L'application de partage de photos Instagram, propriété de Facebook, revendique 1 milliard d'utilisateurs.
L'application de partage de photos Instagram, propriété de Facebook, revendique 1 milliard d'utilisateurs. (Crédits : DR)
Alors qu'elle vient de passer la barre symbolique du milliard d'utilisateurs, Instagram a annoncé mercredi 20 juin le lancement d'une nouvelle plateforme, baptisée IGTV. Cette application sera dédiée aux vidéos longues, pouvant aller jusqu'à une heure. De quoi séduire les adolescents... et les annonceurs.

Instagram veut se faire une place dans la vidéo mobile. L'application de partage de photos, propriété de Facebook, a annoncé mercredi 20 juin le lancement d'une nouvelle fonctionnalité, baptisée IGTV. Cette nouvelle plateforme dédiée aux vidéos longues sera directement accessible depuis Instagram, mais aussi de façon autonome.

"Nous avons débuté avec des photos (de format) carré, puis nous avons lancé la vidéo en 2013. Depuis, la vidéo a explosé", a expliqué mercredi le patron et co-fondateur de la plateforme, Kevin Systrom, lors d'un show à San Francisco, ajoutant que la "façon dont nous regardons la vidéo a changé". Et de poursuivre : "Les adolescents regardent 40% moins de télévision qu'il y a cinq ans. Il est temps que la vidéo avance et évolue".

À la manière de Snapchat, application de messagerie éphémère, IGTV sera dédié aux vidéos verticales recouvrant la totalité de l'écran du smartphone. Les utilisateurs pourront publier des vidéos allant jusqu'à dix minutes - contre 1 minute actuellement - et à certains "créateurs" disposant d'un grand nombre d'abonnés pourront monter jusqu'à une heure. Comme YouTube, plateforme vidéo de Google, IGTV proposera des "chaînes" où les utilisateurs pourront s'abonner pour consulter leurs vidéos préférées.

Séduire les jeunes... qui délaissent Facebook

Avec cette nouvelle application, Instagram espère ainsi fidéliser ses abonnés et développer leurs interactions. La filiale du géant américain en a d'ailleurs profité pour annoncer qu'elle était utilisée par un milliard d'utilisateurs - contre 800 millions en septembre dernier. Elle rejoint ainsi les autres applications de Facebook ayant passé cette barre symbolique, comme WhatsApp et Messenger. À titre de comparaison, Twitter revendique 336 millions d'utilisateurs actifs par mois, contre 191 millions seulement pour Snapchat.

En développant la vidéo, Instagram veut continuer de séduire les adolescents. En effet, cette annonce arrive au moment où Facebook est délaissé par ses plus jeunes adeptes. 51% des américains entre 13-17 ans déclarent utiliser Facebook - contre 71% en 2014-2015, selon une étude publiée fin mai par le centre Pew Research. YouTube arrive en tête du classement (85%), suivi par Instagram (72%) et Snapchat (69%). En préservant son audience jeune, Instagram souhaite convaincre les annonceurs d'investir massivement la plateforme. Selon la société eMarketer, l'application va générer des revenus publicitaires de près de 5,5 milliards de dollars cette année, soit un bond de 70% par rapport à l'année dernière. Et IGTV pourrait bien apporter sa pierre à l'édifice dans les prochaines années. "Il n'y a pas de publicités à ce jour sur IGTV", a déclaré Kevin Systrom. Avant d'ajouter que l'application était "évidemment" une plateforme naturelle pour que "les pubs finissent par s'y développer".

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :