Face à Spotify et Apple Music, YouTube lance une nouvelle offre de streaming

 |   |  742  mots
Youtube, plateforme vidéo de Google, a dépassé l'année dernière la barre des 1,5 milliards d'utilisateurs connectés par mois.
Youtube, plateforme vidéo de Google, a dépassé l'année dernière la barre des 1,5 milliards d'utilisateurs connectés par mois. (Crédits : Lucy Nicholson)
Pour rattraper son retard, YouTube chamboule son offre de streaming musical. La plateforme vidéo de Google a annoncé le lancement d'un nouveau service, baptisé YouTube Music. À terme, il devrait aspirer Google Music Play, lancé en 2011. Le géant américain en profite pour muscler son offre généraliste YouTube Red, lancée en 2015 et rebaptisée YouTube Premium.

YouTube veut s'imposer dans le streaming payant. La plateforme vidéo de Google a annoncé mercredi 16 mai le lancement de YouTube Music, un nouveau service de streaming entièrement dédié à la musique. "Les versions officielles de millions de chansons, d'albums, de remix et de lives" seront disponibles sur application mobile et sur Internet, d'après une note de blog officiel publiée mercredi. YouTube Music va aussi miser sur des "centaines de playlists" - moyen d'écoute très en vogue sur les plateformes concurrentes.

Pour se différencier, la plateforme vidéo peut compter sur l'intelligence artificielle très poussée de Google. En effet, YouTube Music va permettre aux utilisateurs une recherche par bribes de paroles. Il suffira d'écrire un vers dans la barre de recherche pour que YouTube trouve la chanson affiliée. La plateforme va même plus loin en proposant une recherche avec des éléments de contexte.

"Peu importe ce que vous cherchez... Nous le trouverons grâce à votre description (essayez donc d'écrire 'chanson de hipster avec un sifflotement)' et vous tomberez sur Young Folks de Peter Bjorn and John.

Des recommandations géolocalisées

Comme Spotify et Apple Music, YouTube Music veut proposer des recommandations personnalisées en se basant sur les historiques d'écoutes. Il intégrera également d'autres critères, comme le moment de la journée, la géolocalisation et même, les activités. Ainsi, si l'utilisateur se rend dans une salle de sport, il se verra proposer des chansons rythmées. Au contraire, à l'aéroport, des titres relaxants seront mis en avant.

YouTube Music aura une offre gratuite, accessible avec de la publicité. Une offre payante - sans pub et avec téléchargements possibles - sera disponible à 9.99 dollars par mois. La plateforme s'aligne donc sur les tarifs pratiqués par Spotify et Apple Music. Le service sera disponible à partir du 22 mai aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Mexique et en Corée du Sud. Il sera déployé "dans les semaines à venir" dans une quinzaine de pays, dont la France.

--

Youtube Music

--

Clap de fin pour Google Play Music

YouTube est devenu un mastodonte de la vidéo en ligne, depuis sa création en 2006. La plateforme a dépassé l'année dernière la barre des 1,5 milliards d'utilisateurs connectés par mois, ainsi que le milliard d'heures de contenus visionnées chaque jour... avec une offre gratuite. La filiale de Google s'est laissée distancée par les offres payantes de Spotify, leader mondial avec 75 millions d'abonnés, suivi par Apple Music (40 millions) et Amazon Music Unlimited (20 millions d'abonnés).

"En général, c'est sur YouTube que la musique est la plus consommée. S'il existait une entreprise capable de créer un modèle réussi d'abonnement, ce serait YouTube", veut se convaincre Lyor Cohen, directeur musical de YouTube, dans une interview donnée cette semaine au CNET.

Pourtant, le géant américain tâtonne depuis plusieurs années afin d'imposer une offre payante. En 2011, il lance Google Music Play, resté dans l'ombre des concurrents. Si la firme de Mountain View ne communique pas sur son nombre d'abonnés, le service n'aurait pas été jugé suffisamment performant. En effet, il est délaissé au profit de YouTube Music. La suppression de Google Play Music pourrait intervenir dès 2019, selon USA Today.

YouTube Red devient YouTube Premium

En 2014, Google avait lancé un service payant, baptisé YouTube Music Key et resté cantonné à la version bêta. Pour éviter que cela ne se reproduise, la nouvelle offre YouTube Music va bénéficier "d'un moment énorme en marketing", assure à Lyor Cohen à CNET. Un domaine dans lequel excelle Apple, devenu numéro 2 du marché en seulement 3 ans d'existence.

En parallèle, la filiale de Google toilette aussi son offre YouTube Red, lancée en 2015. Le service est rebaptisé YouTube Premium. Comme dans son ancienne mouture, il permettra d'accéder à toutes les vidéos sans pub, ainsi qu'aux contenus originaux, comme la série Cobra Kai. La nouveauté : YouTube Music sera obligatoirement intégré dans le service - de quoi bénéficier directement de la base d'abonnés acquise par YouTube Red depuis trois ans. Aucun chiffre officiel n'a été publié, mais le service aurait eu 1,5 millions d'abonnés en novembre 2016, selon The Verge. Google a dont annoncé une hausse de son offre YouTube Premium, qui passe à 11.99 dollars par mois, contre 9.99 dollars auparavant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :