Netflix : une fin d'année 2016 record, le titre s'envole

 |   |  387  mots
Netflix  a tout intérêt à continuer de conquérir de plus en plus d'abonnés, car le monde de la vidéo en ligne devient très concurrentiel.
Netflix a tout intérêt à continuer de conquérir de plus en plus d'abonnés, car le monde de la vidéo en ligne devient très concurrentiel. (Crédits : Statista*)
Le service de vidéo en ligne a enregistré plus d'abonnés que prévu. Son chiffre d'affaires bondit de 35,9% au dernier trimestre 2016.

Netflix commence l'année 2017 avec le sourire. Au 31 décembre 2016, la compagnie américaine affichait 93,8 millions d'utilisateurs dans le monde. Cela représente un gain de 7,05 millions pour le dernier trimestre de l'année, alors que l'entreprise tablait seulement sur une croissance de 5 millions de clients.

Dans sa lettre trimestrielle aux actionnaires, Netflix n'a donc pas manqué de se féliciter : "C'était le plus gros trimestre en termes d'additions nettes de notre histoire, et cela a été soutenu par des gains solides à la fois aux Etats-Unis (+1,93 millions d'abonnés, ndlr) et à l'international (+5,2 millions)". Le service de vidéo à la demande compte désormais 47% de ses utilisateurs hors des Etats-Unis.

Vers un record du titre

Le groupe se montre en outre optimiste pour le premier trimestre 2017, où il dit à nouveau espérer augmenter son audience de 5,20 millions de personnes, dont 3,70 millions à l'international. Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Netflix grimpait de plus de 8% vers 21H45 GMT mercredi. Si cet envol se confirme jeudi en séance officielle, le titre pourrait enregistrer un nouveau record historique.

Sur le plan financier, l'entreprise a vu son chiffre d'affaires progresser de 36% à 2,48 milliards de dollars au quatrième trimestre, et de 30% à 8,83 milliards sur l'ensemble de l'année 2016. Le bénéfice net est pour sa part en hausse de 55% à 67 millions de dollars au dernier trimestre, et de 52% à 123 millions sur toute l'année.

Concurrence acharnée

Netflix a tout intérêt à continuer de conquérir de plus en plus d'abonnés, car le monde de la vidéo en ligne devient très concurrentiel.  Ainsi, Amazon a récemment étendu son service Amazon Prime Video au monde entier et la BBC a récemment annoncé son intention de diffuser d'un coup des séries entières pour répondre à la tendance de "visionnage excessif" initiée par Netflix. Sans parler d'Apple, qui prépare également son entrée dans le streaming vidéo.

"Cela devient un monde de la télévision par internet, qui présente à la fois des défis et des opportunités pour Netflix dans notre volonté de gagner des temps d'écran", note l'entreprise dans la lettre trimestrielle.

Lire aussi : Amazon vs. Netflix : la guerre est déclarée

(Avec Reuters et AFP)

*Graphique réalisé par Statista*

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :