Orange confirme son changement de siège en 2020

 |   |  229  mots
Ce projet démontre la capacité d'Altarea Cogedim à créer des ensembles sur-mesure pour de grands utilisateurs, affirme le président fondateur d'Altarea Cogedim, Alain Taravella, cité par le communiqué.
Ce projet démontre la capacité d'Altarea Cogedim à "créer des ensembles sur-mesure pour de grands utilisateurs", affirme le président fondateur d'Altarea Cogedim, Alain Taravella, cité par le communiqué. (Crédits : DR)
Comme La Tribune l’avait indiqué en mai dernier, l’opérateur historique va déménager son siège du XVème arrondissement à Issy-les-Moulineaux, dans un vaste complexe de 56.000 m2.

Le groupe de télécommunications Orange s'installera à l'été 2020 dans un nouveau siège à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), qui rassemblera 3.000 collaborateurs dans un immeuble neuf conçu par le cabinet d'architectes Jean-Paul Viguier et associés, annoncent lundi les co-investisseurs, et comme La Tribune l'avait indiqué au mai dernier.

Les groupes Altarea Cogedim et Crédit Agricole Assurances, coinvestisseurs du projet - pour un montant non précisé - et l'opérateur télécom "ont signé le bail portant sur l'installation du futur siège d'Orange à Issy-les-Moulineaux", annonce un communiqué commun. Appelé "Bridge", cet immeuble conçu par le cabinet d'architectes Jean-Paul Viguier et Associés pour une livraison à l'été 2020, va accueillir "différentes équipes, dont celles du siège d'Orange, au sein d'un même espace".

"Vitrine"

Cet immeuble de 56.000 m2, dont la façade "toute en transparence, jouera avec la lumière naturelle", vise l'obtention de diverses certifications environnementales, indique le communiqué.

Ce projet démontre la capacité d'Altarea Cogedim à "créer des ensembles sur-mesure pour de grands utilisateurs", affirme le président fondateur d'Altarea Cogedim, Alain Taravella, cité par le communiqué. Orange veut en faire une "véritable vitrine pour le groupe, leader du monde du digital", selon les mots de son directeur général délégué Pierre Louette.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2017 à 16:46 :
Et puis en 2024, ça n'ira plus on ira ailleurs...
Réponse de le 16/11/2017 à 22:34 :
Surtout que la caste dirigeante vient de dégager des milliers de salariés justement de issy au fin fond de Châtillon dans les open spaces invivables de Orange Gardens à 2 km du terminus du métro, pour en fait prendre leur place dans un nouveau projet immobilier luxueux sur mesure... sympa l’apaisement social selon Orange

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :