Criteo affiche encore un bénéfice net au-dessus des attentes

 |   |  393  mots
Coté à la Bourse de New York, Criteo affiche une croissance exponentielle avec des profits en forte hausse.
Coté à la Bourse de New York, Criteo affiche une croissance exponentielle avec des profits en forte hausse. (Crédits : DR)
Au deuxième trimestre, le bénéfice net est ressorti à 4 millions d'euros en hausse de 58%, soit le septième trimestre au-dessus des attentes de la société spécialisée dans le ciblage publicitaire. Le groupe a revu ses prévisions de croissance pour 2015 et espère franchir le seuil du milliard d'euros de chiffre d'affaires.

Criteo, la start-up française du ciblage publicitaire sur Internet, a de nouveau surpassé ses prévisions au deuxième trimestre avec notamment un bénéfice net de presque 4 millions d'euros, en hausse de 58,4% (contre 2,4 millions un an plus tôt), décidant de les relever pour l'ensemble de l'exercice 2015.

Criteo continue de mettre en oeuvre son plan de marche "ambitieux", a souligné mardi à l'AFP, le directeur financier de Criteo, Benoît Fouilland:

"Cela fait la septième fois depuis que la société a été introduite en Bourse que nous avons un trimestre au-delà de nos attentes."

Hors versements aux partenaires, le bénéfice net s'élève à 3,5 millions d'euros (contre 2,2 millions un an plus tôt).

Une croissance exponentielle

Entrée à la Bourse de New York (Nasdaq) à la fin octobre 2013, Criteo a dégagé un chiffre d'affaires de 271 millions d'euros au deuxième trimestre (contre 165,3 millions un an plus tôt), indique la société dans un communiqué. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté s'est établi à 21,8 millions d'euros, en hausse de 64% (+60% à taux de changes constants).

"On continue à tirer parti de nos nouvelles technologies" ainsi que "d'un processus d'innovation continu", notamment dans le mobile, a expliqué M. Fouilland.

L'autre grand moteur de cette croissance s'explique par la hausse du nombre de nouveaux clients, véritable "indicateur clé" pour Criteo.

Sur le trimestre, "on est sur un record avec 730 nouveaux clients, on n'a jamais été aussi haut. Nous en sommes maintenant à plus de 8.500", a souligné M. Fouilland.

27 bureaux dans le monde

Fondée en 2005, Criteo a conservé son siège à Paris mais son cofondateur et patron avait décidé dès 2008 de s'installer en Californie.

La plateforme est présente dans 85 pays et compte 27 bureaux à travers le monde. Grâce à ses algorithmes de prédiction, elle achète et revend en quelques millisecondes aux annonceurs des emplacements publicitaires sur Internet.

Après avoir à nouveau affiché de très bons résultats, la start-up a donc logiquement relevé ses objectifs pour 2015, année au cours de laquelle elle espère dépasser pour la première fois le milliard d'euros en terme de chiffre d'affaires.

Elle prévoit désormais un chiffre d'affaires net (hors reversements aux partenaires), indicateur plus pertinent pour l'entreprise, "situé entre 470 et 475 millions d'euros", tout en maintenant l'objectif d'un Ebitda ajusté entre 120 et 127 millions d'euros.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :