Redevance TV : les Français payent-ils plus que leurs voisins ?

 |   |  481  mots
En Allemagne, le montant de la redevance audiovisuelle est fixé à 215 euros contre 139 euros pour la France.
En Allemagne, le montant de la redevance audiovisuelle est fixé à 215 euros contre 139 euros pour la France.
Alors que le gouvernement veut augmenter le montant de la contribution à l'audiovisuel public de deux euros pour 2017, les Français ne sont pas forcément moins bien lotis que leurs voisins européens.

Le montant de la redevance suscite de nombreux débats en France. A l'occasion de la présentation du projet de loi de finances pour 2017, le gouvernement prévoit une augmentation de la contribution à l'audiovisuel public (CAP) de l'ordre de 2 euros, soit 139 euros en métropole et 89 euros dans les départements d'outre-mer. L'apport au budget est estimé à 63 millions d'euros supplémentaires par rapport à 2016. Ces nouvelles recettes devraient permettre de :

"contribuer au financement des priorités identifiées dans le cadre des contrats d'objectifs et de moyens des acteurs de l'audiovisuel public, et, en particulier, le soutien renforcé à la création, le rayonnement de la France à l'international, l'adaptation à la révolution numérique et aux nouveaux modes d'accès aux services audiovisuels, notamment en matière d'information."

La redevance sert à financer France Télévisions, Radio France, Arte France, France Médias Monde, TV5 Monde et l'institut national de l'audiovisuel public (INA).

Avec ces recettes supplémentaires, l'extension de la redevance aux autres écrans devrait être moins d'actualité même si la ministre de la Culture Audrey Azoulay avait défendu une telle réforme dans les colonnes du Parisien en mars dernier.

"aujourd'hui, la redevance repose uniquement sur la détention d'un poste, alors qu'on peut regarder la télévision sur Internet, les tablettes, les smartphones. Il faudra donc réfléchir à la manière d'intégrer ces nouveaux modes de diffusion dans la redevance."

Par ailleurs, l'approche de la présidentielle 2017 pourrait fortement réduire les chances de passage d'une telle proposition dans les textes législatifs comme le rappelle à juste titre Nextinpact.

La France est-elle mieux lotie que ses voisins ?

Contrairement aux idées reçues, si le montant de la redevance en France a bien augmenté depuis 2010 comme l'indique le graphique ci-dessous, il reste inférieur à bien d'autres pays.

D'après les données compilées dans un rapport du Sénat publié en 2015 et celles fournies par l'Observatoire européen de l'audiovisuel., il apparaît que la France est bien mieux lotie que le Danemark, l'Allemagne, le Royaume-Uni ou l'Autriche comme le suggère le graphique ci-dessous. Il est par ailleurs difficile de faire des comparaisons en raison de la disparité des modes de financement de l'audiovisuel public. Quelques pays appliquent notamment cette contribution aux autres écrans (tablettes, ordinateurs) et font également appliquer cette contribution aux résidences secondaires contrairement à la France où chaque foyer ne paye qu'une fois la taxe, même s'il possède une deuxième télévision dans une résidence secondaire.

En Grande-Bretagne, les internautes doivent également payer depuis le premier septembre dernier une redevance pour bénéficier du service de vidéo à la demande de la BBC et du site de streaming iplayer. Tous ces éléments invitent à relativiser le montant de la contribution à l'audiovisuel public en France au regard des montants pratiqués dans d'autres pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2016 à 2:12 :
Travail journalistique bacle car l auteur ne prend pas en compte la taxe Sur les FAI...
..
a écrit le 02/10/2016 à 5:30 :
Quand on pense que les programmes français sont insuffisants on s'abonne à d'autres bouquets qui nous coûtent très cher de l'ordre de 60 € par mois faisons donc le calcul de ce qu'un français moyen verse par an près de 900€ ce n'est pas une honte cela ?
a écrit le 30/09/2016 à 14:33 :
Ce qui est inadmissible : TV publique.

A quand la privatisation ? la tv par abonnement.

Non parce que bon, voir dans les rapports de la CDC les rallonges hallucinantes pour la tv poublique, ça fait mal.

D'ailleurs, c'est inadmissible l'existence de l'audiovisuelle publique, l'argent utilisé pour ça pourrait être utilisé à un bien meilleur usage.
a écrit le 30/09/2016 à 10:29 :
D'accord pour payer 11,50€ par mois pour avoir autre chose à regarder que des nullités, séries américaines violentes et stéréotypées, télé réalité abêtissante et vulgaire, shows débiles et soit disant humoristiques que proposent les chaines privées, TF1, M6 et C8 etc...Et au moins sur les chaines publiques pas de publicité le soir et pas de programmes et de films coupés deux trois fois pendant la diffusion pour nous vanter les mérites de certains produits. Le pire serait que la télé publique se mette encore plus à imiter les chaines privées et nous force à ingurgiter les mêmes purges indigestes de ces chaines.
a écrit le 30/09/2016 à 9:17 :
je paie une redevance alors que je ne regarde quasiment jamais la TV. Franchement payer pour voir drucker ... Autre point completement oublie, c est que dans certains pays la redevance est plus elevee mais il n y a pas de pub !
En france on a la totale : des programmes quasiment aussi nuls que sur TF1, une compromission avec le pouvoir politique, de la pub et une redevance ...

Mais il faut bien payer le bureau du patron de radio france (ancien directeur de cabinet du pedophile Mitterrand (le ministre pas le president)), les virees en taxi d Agnes Saal et le salaire de M Field qui doit tenter de faire reelire pepere
Réponse de le 30/09/2016 à 10:02 :
Très juste CD . Les programmes des chaines nationales, mis à part la "5",et ARTE,
sont médiocres.Les chaines SUISSES que je regarde beaucoup sont d'un autre niveau : les téléspectateurs ne sont respectés.
Réponse de le 30/09/2016 à 13:40 :
Très juste CD. les programmes des chaines nationales, mis à part la 5 et ARTE sont médiocres.Les chaines SUISSES que je regarde beaucoup sont d'un autre niveau: les téléspectateurs sont respectés.
a écrit le 30/09/2016 à 9:03 :
Les problèmes posés par la TV publique, ce sont :
- la main mise des Politiques sur la RH, voire les contenus,
- la main mise des syndicats sur les structures qui contribue à leurs surcoûts,
- la propension à créer des chaînes sans contenu : la 4, TV-info, etc nécessitant des besoins de financement toujours en augmentation et rendant totalement illusoire toute baisse ou au pire stagnation de la redevance...
a écrit le 30/09/2016 à 8:32 :
Payer pour un audio visuel bien géré pourquoi pas mais pas pour celui qui nous est proposé assez insipide . Tout d’abord des chaînes et des radios à foison, comme par exemple France 4 dont on se demande son utilité comme par exemple voir des infos nationales sur la 3, voir la nouvelle chaîne internationale!!!!combien barbante et sans âme et tout ce beau monde mutualise peu ou pas. Alors une nouvelle augmentation qui « rapporterait» millions NON NON cette somme doit sans problème se trouver dans des économies. Alors plus d’augmentation sans un plan draconien d’économies de gestion saine. La bonne ligne une chaîne une radio je rajoute la chaîne outre mer pour les français de ces départements et territoires. Pour ce qui de la chaîne politique la chaîne à recaser les virés du PAF traditionnel et ras le bol de voir PPDA, Elkabbach Mme Chazal les recasés de la magouille politique. Un avantage pour cette chaîne on voit le minable niveau de nos politiciens celui à la veste jaune qui veut être sur l’écran ou celui du porte parole de LR qui court pour fuir les questions un courageux et ne parlons pas de tous ces discours creux creux au perchoir et des commissions avec de courbettes de M. Le député M. le sénateur mais derrière des questions et réponses tellement médiocres qu’elles donnent le ton du niveau de nos petits politiciens. Conclusion une redevance aujourd’hui est-ce nécessaire NON. Les chaînes privées ne sont pas payantes avec des programmes du même niveau et les radios sont pour une majorité très sélectives pour un public des plus minces si le public doit être servi ces médias doivent faire l'objet d'un audit sur les moyens en personnel et techniques pour savoir s'il n'y a pas dérapage
a écrit le 29/09/2016 à 23:33 :
Je suis en accord avec les commentaires précédents, payer pour avoir du Hanouna, Arthur, Nagui, plazza, drucker, le démoralisant JT, les faux débat politiques et j'en passe, c'est catastrophique.
Heureusement qu'il y a des chaînes comme France 5, et surtout Arte, pour rehausser ce micmac et me faire relativiser cette gabelle que l'ont versent à cette 5ème république ou plutôt 5ème népotique.
a écrit le 29/09/2016 à 19:57 :
Il serait temps de pouvoir payer à la carte, parce que nous payons la possibilité à beaucoup de programmes de médiocres à désastreux de nous prendre du temps de cerveau disponible.
a écrit le 29/09/2016 à 19:46 :
c'est surtout que les chaines publiques pour lesquelles on doit s'acquitter de cet impot sont tellement nulles que je ne les regarde jamais .
a écrit le 29/09/2016 à 19:46 :
c'est surtout que les chaines publiques pour lesquelles on doit s'acquitter de cet impot sont tellement nulles que je ne les regarde jamais .
a écrit le 29/09/2016 à 19:13 :
Le problème n'est pas le niveau de la redevance, mais son principe:
Payer pour que l'état m'innonde de sa propagande est une honte. Si la tévision publique apportait quelque chose on pourrait en parler, mais ou est la plus value par rapport aux chaines privées?
Les même criminels nous servent les mêmes soupes puante du système et se livrent aux même interview de complaisances.
A bas la redevance, seule un taxe pour l'entretient des emetteurs serait justifiable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :