Apple bannit les applications anti-radars de l'App Store

 |   |  224  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La firme à la pomme a répondu à une demande de sénateurs américains. Elle emboîte le pas du fabricant du BlackBerry

La signalisation des radars et autres contrôles routiers est un sujet politique hautement sensible en France mais aussi aux Etats-Unis. Au point qu'Apple a décidé d'interdire les applications permettant d'éviter les contrôles d'alcoolémie dans sa boutique en ligne pour i'Phone et iPad, l'App Store. La firme à la pomme l'a expliqué très clairement dans les nouvelles directives à l'usage des développeurs qui soumettent des mini-programmes pour validation avant la mise à disposition du public.

Google n'a pas encore pris de décision pour Android Market

C'est un groupe de sénateurs américains démocrates qui a révélé la nouvelle en fin de semaine. Harry Reid (Nevada) Charles Schumer (New York) Frank Lautenberg (New Jersey)
et Tom Udall (Nouveau Mexique) avaient en effet adressé en mars dernier une lettre aux fabricants de smartphones dans laquelle ils leur demandait d'interdire ce type d'applications jugées "dangereuses".

Le canadien RIM, qui conçoit le BlackBerry, avait immédiatement obtempéré, tandis qu'Apple et Google avaient refusé. Le géant de l'Internet, dont le logiciel Android équipe de plus en plus de smartphones en circulation, n'a pas encore pris de décision quant à une éventuelle interdiction sur Android Market. Toutefois, le sujet serait "débattu en interne", avait indiqué un des responsables juridiques lors d'une audition au Sénat en mai.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2012 à 13:51 :
Ce n'est pas choquant que des applications illégales par nature soient interdites.
Le commerçant physique ou virtuel vendant des appareils ou applications illégales pourrait par ailleurs être poursuivi. En outre, l'appareil avertissant la présence de radars pourrait être saisi en cas de contrôle.

De savoir si la loi est juste ou pas est une autre question, votée par nos représentants elle s'impose à nous. Certains semblent ignorer ce qu'est la liberté. Elle est par nature limitée à ce qui est autorisé.
a écrit le 15/06/2011 à 14:38 :
Trop bête... avec la puce qui nous pistait à notre insu, plus une application radars
toute aussi tordue il y avait de quoi se remplir les poches !
a écrit le 15/06/2011 à 12:40 :
Voila une mesure qui ne durera pas : les clients vont bannir Apple!
a écrit le 14/06/2011 à 18:00 :
il est temps de tous passer à l'opensource !!
c'est moins à la mode mais c'est gratuit et pas censuré
a écrit le 14/06/2011 à 15:42 :
Il s'agit seulement des 'apps' pour smartphones. Aux Etats Unis, non seulement les avertisseurs, mais aussi les détecteurs de radars sont légaux- et même, dans certains états, les brouilleurs !
a écrit le 14/06/2011 à 14:13 :
C'est quoi cet article bâclé, inexacte avec un titre racoleur.

Vous le dites vous-mêmes: "Au point qu'Apple a décidé d'interdire les applications permettant d'éviter les contrôles d'alcoolémie dans sa boutique en ligne pour i'Phone et iPad, l'App Store."

Donc elle est où l'interdiction des app anti-radar?
a écrit le 14/06/2011 à 13:26 :
Un exemple du danger des silos applicatifs que dénonce Tim Berners-Lee (le créateur du www) qui donne au propriétaire de la plateforme le droit de vie ou de mort sur les applicatifs au nom de critères qui lui sont propres ou par la volonté d'une autorité politique.
Une forme de censure qui pourrait laisser prévoir toute forme de dérive qui fait craindre des tentatives coordonnées pour restreindre la liberté sur Internet.
A rapprocher de l'annonce en fanfare d'Icloud qui prétend gérer les données des utilisateurs et de l'annonce presque inaperçue d'un brevet par Apple pour empêcher d'enregistrer des concerts en live....
Le grand moralisateur veille sur nous!
a écrit le 14/06/2011 à 11:45 :
cela devient grave,
répondons par la loi du talion bannissement contre bannissement.
suppression d'applications, suppression d'achat d'apple!
il est temps de favoriser la concurrence! et de ne plus payer la "marque".
a écrit le 14/06/2011 à 10:21 :
Ce week-end j'ai voyagé avec un copain. Surprise, il a évité l'autoroute sur le tiers du voyage ... trop dangereux à cause des radars et ennuyeux a-t-il dit. Nous sommes passés par des départementales. C'était génial et çà a allumé un max, il faut dire qu'il a une audi R8 ...
Je ne peux pas m'acheter cette voiture, mais j'ai bien envie d'en trouver une pas trop chère et qui roule bien. Ainsi, plus besoin d'apple....
Réponse de le 14/06/2011 à 11:50 :
Heureusement qu'il y aura encore plein d'autres radars à venir et des radars mobiles pour s'attaquer contre des gens comme vous. Allez faire de la vitesse sur circuit, ça c'est amusant et vous ne mettrez pas en danger d'autres personnes.
Réponse de le 14/06/2011 à 13:16 :
Ce que l'Etat ne crie pas sur les toits, c'est que l'accidentologie augmente au niveau des radars car beaucoup de conducteurs pilent pour passer très en dessous de la vitesse, perturbant ainsi le flux, ce qui est aussi puni par le code de la route.
La vitesse est au pire un facteur aggravant. COMMENCONS par attaquer les vraies causes des accidents: les clignotants non mis, les personnes qui restent sur la file du milieu sans en bouger (Article R414-10 ), les déboitements sauvages et en particuliers des camions, les camions (80 des accidents mortels sur autoroutes), les 2 roues égotiques (type scooter dans les grandes agglomérations ou vélos en location courte ) qui sont une très grande part de l'augmentation des morts car ils ne respectent plus rien.
En MEME TEMPS, il serait temps que les spots et les affichages soient là pour rappeller ces règles plutôt que les messages sans aucun intérêt qui y sont inscrits.
a écrit le 14/06/2011 à 7:55 :
Bannissons Apple ça ne nous fera pas de mal. Il existe d autres solutions
a écrit le 14/06/2011 à 7:29 :
Encore un titre tapageur, car il apparait quelques lignes en dessous que cela concerne une application "anti-controle alcoolémie" et non pas radars
a écrit le 14/06/2011 à 3:22 :
C'est bizarre que Sarko soit autant en phase avec les américains ....
Réponse de le 14/06/2011 à 7:51 :
Pas si on creuse du côté de la fondation franco-américaine ou les relation entre lui et la nouvelle famille de son ex-belle-mère...
Réponse de le 14/06/2011 à 8:44 :
N'importe quoi!
Réponse de le 14/06/2011 à 9:21 :
Commencez par faire des recherches avant de faire un aussi beau commentaire!
Si vous creusiez un peu, vous pourriez constater les relations qui existent entre les young leaders de la fondation franco-américaines et N. Sarkhozy; vous constateriez que les thèmes repris en boucle, par N. kosciusko-morizet sont ceux de cette même fondation; et si, pour un grand courage vous cherchiez un peu sur l'histoire de N. Sarkhozy, vous apprendriez que la seconde femme de son père, dont il était très proche, s'est remarié avec un américain dans la profession n'a rien d'anodine (ni celle du père de ce monsieur)... entre autres choses.
Réponse de le 16/06/2011 à 14:09 :
Encore plus nul!
Réponse de le 16/06/2011 à 14:27 :
Encore plus nul,
On dit que, j'ai vu que,je vous assure vous apprendiriez que, j'ai fait des recherches sur, vous n'avez pas appris que mais enfin vous devriez savoir entre autres choses que....
Tant mieux cela alimente la gazette internet
Réponse de le 16/06/2011 à 23:52 :
En tous cas .... c'est bizarre .....
a écrit le 13/06/2011 à 17:08 :
Les gens vont utiliser le jailbreak (qui est légal) sur leur iphone et payer l'application sur cidya. apple n'a plus le monopole sur les applications et quoi qu'il décide, les gens trouverons une manière de faire comme bon leur semble.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :