Smartphones : Apple repasse devant Android aux Etats-Unis

 |   |  437  mots
Phil Schiller, le vice-président d'Apple chargé du marketing mondial, présente l'iPhone 5 à San Francisco, en septembre dernier. Copyright Reuters
Phil Schiller, le vice-président d'Apple chargé du marketing mondial, présente l'iPhone 5 à San Francisco, en septembre dernier. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Grâce à l'iPhone 5, le système d'exploitation mobile de la firme à la pomme iOS est redevenu numéro un sur le marché américain à fin octobre, détrônant celui de Google, selon les derniers chiffres de Kantar Worldpanel. En France, Apple reste loin derrière Android.

Nouveau round dans le match qui oppose Apple et Google sur le ring du mobile et cette fois c'est Apple qui en sort gagnant, à la veille des fêtes de fin d'année. Selon les derniers chiffres de Kantar Worldpanel ComTech sur les ventes de smartphones, le décollage dynamique de l'iPhone 5 a donné un coup de fouet à iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple, qui a grimpé à la première place sur le marché américain, sur une période de 12 semaines du mois d'août au 28 octobre : sa part de marché atteint 48,1%, contre 46,7% pour Android. Il y a un an, le rapport de force était autrement différent, le système d'exploitation de Google se taillant 63% du marché tandis qu'Apple était tombé à 22,4%. Les autres OS sont quasi inexistants : par exemple, BlackBerry du canadien RIM s'est effondré à 1,6%, contre 8,5% un an plus tôt. « La dernière fois qu'Apple a dépassé Android c'était à la sortie de l'iPhone 4S » relève Dominic Sunnebo de Kantar Worldpanel ComTech. Il prédit que Apple excédera son record de 49,3% dans les deux trimestres à venir. Selon Kantar, 62% des acheteurs américains d'iPhone 5 possédaient déjà un smartphone de la marque à la pomme, mais 13% avaient un Android et 6% un BlackBerry.

En France, Apple est tombé à 18%, quand Android dépasse 61%
La situation est radicalement différente en France : malgré la sortie de l'iPhone 5 en même temps qu'aux Etats-Unis le 21 septembre, la part de marché d'Apple n'a que faiblement augmenté à 17,9% (contre 14,7% un an plus tôt), tandis que celle d'Android est devenue dominante à 61,6%, contre 50,5% à la même période en 2011. Dans l'Europe des 5, Apple fait légèrement mieux (21,2%) et progresse un peu, pendant qu'Android explose (63,9%). En Espagne, où Apple ne perce pas, l'OS de Google grimpe même à 81,7%. Au Royaume-Uni en revanche, l'iOS de la firme à la pomme a fait un bond à 32,7%, numéro deux derrière à Android à 54,2%. « L'Allemagne reste un marché difficile pour Apple, sa part de marché ayant chuté de 5,1 points en un an. Le Galaxy S3 de Samsung a représenté près d'un quart des ventes de smartphones du pays, dopant encore Android » note l'expert de Kantar Worldpanel, qui ajoute « en Italie, de bonnes ventes du Nokia Lumia 610, le quatrième smartphone le plus vendu sur la période, et du Lumia 810, le septième, ont permis à Windows Phone d'augmenter sa part de marché à 11,7%, son niveau le plus élevé en Europe. » En revanche, le déclin de RIM est généralisé : le BlackBerry tombe à 7% de part de marché en France (contre 16% un an plus tôt) et s'effondre de plus de 20 points en Espagne à 3,4%.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :