Lenteur de YouTube chez Free : le gendarme des télécoms ouvre une enquête

 |   |  513  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>YouTube</small>)
Au lendemain de la publication d'une enquête accablante de l'UFC sur la qualité de services des fournisseurs d'accès Internet, particulièrement pour Free, l'Arcep annonce l'ouverture d'une enquête administrative afin de faire la lumière sur les difficultés d'accès à la plateforme de vidéos pour les abonnés du FAI.

Free vs YouTube acte II. Après le courrier de l'association UFC-Que Choisir demandant en septembre aux pouvoirs publics de se saisir du problème récurrent rencontré par les abonnés ADSL de Free pour regarder des vidéos sur YouTube, le gendarme des télécoms passe à l'acte : l'Arcep, qui avait été interpellée par l'UFC, vient d'annoncer l'ouverture d'une enquête administrative sur le sujet le mois dernier. Une procédure inhabituelle mais nécessaire au vu de la complexité de l'affaire: le régulateur peut trancher un différend entre deux opérateurs ou entre un opérateur et un fournisseur de services, mais pas une association de consommateurs. Or ni Free ni Google, la maison-mère de YouTube, ne l'ont saisi. L'Arcep a donc décidé de faire la lumière sur ce problème admis par Xavier Niel, le fondateur de Free, lui-même.

Un questionnaire envoyé aussi à Cogent, Tata et Hurricane
«Les tuyaux entre Google et nous sont pleins à certaines heures, et chacun se repousse la responsabilité de rajouter des tuyaux», avait-il déclaré en janvier dernier. L'Arcep a donc adressé à Google et à Free ainsi qu'à trois opérateurs de transit -selon nos informations les américains Cogent et Hurricane et l'indien Tata- un questionnaire à remettre dûment rempli avant la fin du mois, complété d'explications techniques et financières, pour tirer au clair ces problèmes d'interconnexion. Le gendarme des télécoms décidera début 2013 des suites à donner à l'enquête. «Est-ce en raison d'un manque d'investissement dans le c?ur de réseau dont Free se rendrait coupable? Ou serait-ce un problème de contrat entre les deux?», s'interrogeait récemment dans nos colonnes Laure de la Raudière, député UMP d'Eure-et-Loir et co-auteur d'un rapport sur la neutralité du Net. «Pour faire face à l'asymétrie de trafic que nous envoie Google/YouTube, il faudrait rajouter un énorme système de routeurs Cisco à 8 millions d'euros. C'est hors de question que cela se fasse à nos frais... donc à la charge de nos abonnés ! », fait valoir un cadre de Free.

YouTube mais aussi la TV de rattrapage posent problème aux Freenautes
L'annonce de l'ouverture de cette enquête intervient au lendemain de la publication d'une étude dévastatrice de l'UFC-Que choisir sur la qualité de service des fournisseurs d'accès à Internet dans laquelle Free décroche «la palme du mécontentement»: ainsi 83% des «Freenautes» ayant répondu au sondage témoignent qu'ils sont dans l'incapacité d'utiliser correctement YouTube. Et si Free n'est pas le seul FAI concerné, il est «le plus problématique» sur plus de la moitié des 13 services listés (télé de rattrapage TF1, M6, France TV, moteur Google). L'association relève que les abonnés de Free sont sur-représentés dans son sondage (75% de l'échantillon de 15.958 personnes!), ce qui «démontre l'intérêt des consommateurs pour les questions liées à la qualité de service». L'UFC lance d'ailleurs une pétition ouverte aux abonnés mécontents de leur connexion Internet (quel que soit le FAI).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2012 à 15:21 :
Merci UFC que choisir grâce à eux l'ARCEP va enfin se bouger après quelques années de problèmes...
Donc le régulateur télécom et UFC vont enquêter sur ce que tout lemonde sait déjà : qui de Free ou de YouTube paye pour agrandir le tuyau ?
Vite ça coince et pas que sur YouTube mais tout ce qui concerne le streaming.
Un bon article sur ce sujet :
http://www.itespresso.fr/free-vs-youtube-arcep-enquete-interconnexion-coince-59575.html
a écrit le 06/12/2012 à 12:03 :
Par qui UFC que choisir est sponsorisé pour toujours charger FREE de tous les maux ? Il précise bien que d'autres FAI sont en cause mais à chaque fois seul Free est montré du doigt. Je commence à douter de l'impartialité de UFC . Je me souviens de comparatifs de forfaits mobiles sans ...Free !! Alors que c'est grâce à Free que nous avons enfin pu bénéficier d'une vrai concurence dans les tarifs.
Réponse de le 22/01/2013 à 10:45 :
Ne changeons pas de sujet.
je viens justement de quitter free pour un autre operateur pour ces questions de ralentissements. il n'y a d'ailleurs pas que youtube qui pose soucis, mais en fait tous les gros fournisseurs de contenus sont bridés et ca, ca n'arrive pas chez les autres FAI.
en plus de youtube il faut rajouter a la liste dailymotion, itunes, les services de TV de ratrappage, les services en ligne sur playstation ou xbox,twitch, vimeo, les services de mise a jour de microsoft windows et meme les fournisseurs de pilotes pour ordinateur.
bref, tout est ralenti.
on se focalise sur YT parce que c'est le plus evident, mais c'est la totalité du net qui pose probleme...
il ne s'agit donc pas que d'un probleme de "tuyau entre YT et free" mais d'un sous dimensionnement du reseau free dans son ensemble...
a écrit le 06/12/2012 à 10:05 :
Le problème ne se limite pas à Youtube. A l'évidence Free bride le débit de téléchargement en fixant un maximum de débit possible par connexion. C'est ainsi qu'il faut lancer parfois plusieurs téléchargements simultanément pour atteindre l'utilisation à plein régime de la puissance dont on dispose en fonction de la synchronisation. Un scandale !
a écrit le 06/12/2012 à 2:59 :
Ces démarches ont toutes les chances d'aboutir à une remise en cause de l'internet illimité. Les plus gros consommateurs vont devoir mettre la main à la poche... tout ça pour regarder Youtube...
a écrit le 05/12/2012 à 20:19 :
low price => .... ( des bases d'analyse financiere suffisent a comprendre) , bon ' there is no free lunch', sans mauvais jeu de mot.... si on a 1000 euros en poche, c'est un peu hardu de vouloir rouler en ferrari .... et dans les mobiles ca va bientot etre pire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :