Affichage : CBS en vente, le rêve de JCDecaux exaucé ?

 |   |  432  mots
Jean-Charles et son frère Jean-François Decaux, les ci-directeurs généraux de JCDecaux. Copyright Reuters
Jean-Charles et son frère Jean-François Decaux, les ci-directeurs généraux de JCDecaux. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le géant américain CBS a annoncé vouloir vendre son business d'affichage en Europe et en Asie. JCDecaux lorgne depuis longtemps son concurrent, jugeant qu'il y a « un afficheur de trop » en France.

L?afficheur CBS Outdoor, un des leaders du secteur avec plus de 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires, plus connu en France sous les marques Giraudy et Viacom, est à vendre. C?est la maison-mère, le géant des médias américains CBS Corp, qui l?a annoncé mercredi soir : elle a prévu de transformer CBS Outdoor aux Etats-Unis en société immobilière (Real Estate Investment Trust), un statut très avantageux fiscalement, et de céder ses activités de communication extérieure en Europe et en Asie (voir le communiqué). Or le français JCDecaux n?a cessé de clamer ces dernières années qu?il y avait « un afficheur de trop » en France et qu?il serait un « candidat naturel » au rachat si l'un de ses deux concurrents (Clear Channel ou CBS surtout) se retrouvait en vente. Jean-François Decaux, co-directeur général avec son frère Jean-Charles, avait même déclaré en 2011 qu?il s?attendait à une mise en vente dans l?année ou début 2012, provoquant l?ire du président du directoire de CBS Outdoor France, le numéro trois du marché.

Percée de JCDecaux aux Etats-Unis
JCDecaux aura donc dû patienter un peu plus longtemps avant de voir ce rêve exaucé. S?il se porte candidat, ce qui est hautement probable, il ne sera sans doute pas seul sur les rangs. Son rival américain Clear Channel avait aussi fait savoir qu?il serait intéressé. Pour l?heure, la direction du groupe de Neuilly-sur-Seine ne fait aucun commentaire. « Ce sont de très bons managers, qui ont toujours fait preuve de discipline financière, ils ne feront pas n?importe quoi, à n?importe quel prix » considère un analyste. Hasard du calendrier, JCDecaux vient d?annoncer la signature d?un contrat avec la ville de Chicago (700 millions de dollars sur 20 ans), le premier contrat d?affichage du groupe français aux Etats-Unis, un marché jusqu?ici verrouillé par les acteurs locaux : il n?avait que des contrats de mobilier urbain (à Chicago, Los Angeles, Boston, San Francisco). Une annonce saluée en Bourse où l?action du groupe français a flambé de plus de 6% ce jeudi. JCDecaux est d?ailleurs partenaire de CBS Outdoor sur plusieurs contrats (à Vancouver et à L.A.). Toutefois, le choix de CBS Corp de convertir son activité affichage aux Etats-Unis en société immobilière risque de fermer la porte à une acquisition, qui aurait permis au français de grandir très vite sur ce marché américain, au fort potentiel.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :