L'action Vodafone décroche après le démenti de Verizon

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Une rumeur faisait état d'un projet d'OPA (offre publique d'achat) des groupes américains Verizon Communications et AT&T pour racheter le britannique Vodafone. Verizon a démenti, mais se dit toujours candidat à la reprise de la participation de Vodafone dans sa filiale mobile aux Etats-Unis.

Vodafone chute en Bourse ce mercredi matin, au lendemain du démenti par Verizon d'une rumeur d'OPA. L'action de l'opérateur mobile britannique perd ainsi plus de 2% à la mi-journée, effaçant les gains de la veille.

Des rumeurs de marché ont fait état d'un projet d'OPA conjointe entre les deux groupes américains Verizon Communications et AT&T sur Vodafone. Le blog du Financial Times Alphaville a estimé le montant de l'opération à 245 milliards de dollars. Verizon Communications aurait récupéré la participation de 45% détenue par Vodafone dans Verizon Wireless, sa filiale de téléphonie mobile, tandis qu'AT&T aurait repris tous les actifs non américains de Vodafone.

Mardi soir, Verizon Communications a démenti cette rumeur. Dans un communiqué, il a d'ailleurs rejeté une autre rumeur lui prêtant l'intention de fusionner avec Vodafone. "Comme Verizon l'a dit de nombreuses fois, il achèterait volontiers la participation de 45% que Vodafone détient dans Verizon Wireless", a reconnu le groupe dans un avis remis aux autorités boursières américaine, la SEC.

"Il n'a pas toutefois actuellement la moindre intention de fusionner ou de faire une offre sur Vodafone, que ce soit seul ou en partenariat avec d'autres", présise le texte.

Selon des analystes financiers cités par Reuters, la fusion constituerait une rare occasion pour Verizon Communications de devenir actionnaire à 100% de sa filiale mobile, car la direction de Vodafone refuse de s'en séparer. Cette dernière estime que les marges sur le marché mobile américain sont beaucoup plus profitables que celles du marché européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :