Telecom Italia offrirait 7 milliards d'euros pour la filiale brésilienne de Vivendi

L'opérateur italien convoiterait GVT, un fournisseur d'accès à internet et opérateur téléphonique brésilien détenu par Vivendi. Pour l'acquérir il propose jusqu'à 20% de son propre capital selon Bloomberg.
Officiellement, la filiale brésilienne de Vivendi, GVT, n'es pas à vendre.
Officiellement, la filiale brésilienne de Vivendi, GVT, n'es pas à vendre. (Crédits : reuters.com)

Les enchères grimpent. Pour acquérir la filiale de Vivendi au Brésil, GVT, l'opérateur italien Telecom Italia compte proposer 7 milliards d'euros, selon l'agence Bloomberg et le journal brésilien Folha de Sao Paulo. L'espagnole Telefonica a de son côté fait une offre début août pour un montant inférieur de 300 millions d'euros.

Canal Plus dans la boucle?

Une alliance élargie, comprenant Canal Plus serait à l'étude. Au terme de la transaction, Vivendi se verrait proposer une participation de 20% dans Telecom Italia, selon l'agence américaine. Elle détiendrait également des parts dans la nouvelle entité que l'opérateur italien compterait créer en fusionnant l'opérateur et fournisseur d'accès à internet GVT à sa propre filiale au Brésil.

Une rencontre Patuano- Bolloré

Marco Patuano, patron de Telecom Italia aurait rencontré son homologue français chez Vivendi Vincent Bolloré et ce, avant que Telefonica ne formule son offre, laquelle court jusqu'au 3 septembre.

Officiellement, GVT n'est pas à vendre mais le conseil de surveillance de Vivendi avait indiqué qu'il étudierait cette offre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.