Présidence de l'Arcep : l'Elysée choisit Sébastien Soriano

 |   |  290  mots
Ce X-Télécom âgé de 39 ans est un connaisseur de l'Arcep puisqu'il y a déjà officié.
Ce X-Télécom âgé de 39 ans est un connaisseur de l'Arcep puisqu'il y a déjà officié. (Crédits : Arcep)
Dans un communiqué, l'Elysée a annoncé la nomination de l'actuel conseil spécial de Fleur Pellerin. Après l'approbation du président de l'Assemblée nationale et du président du Sénat, il prendra la tête du gendarme des télécoms le 3 janvier.

Un polytechnicien prendra la tête du gendarme des télécoms en janvier, si tout va bien. Dans un communiqué, l'Élysée a proposé Sébastien Soriano au poste de président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Selon nos informations, il était notamment en concurrence avec le conseiller d'État Pierre Collin, auteur d'un rapport remarqué sur la fiscalité numérique.

Chef de l'unité marché mobile en 2004 à l'Arcep

Ce X-Télécom âgé de 39 ans est un connaisseur de l'institution puisqu'il y a déjà officié. En 2004, il y a dirigé l'unité Marchés mobiles, puis est devenu  directeur de l'Internet haut débit et des relations avec les collectivités locales. Sébastien Soriano a aussi été secrétaire général adjoint de l'Autorité de la concurrence de 2009 à 2012. Il est actuellement conseiller spécial de Fleur Pellerin, la ministre de la Culture et de la Communication, dont il était le directeur de cabinet à l'Economie numérique l'an dernier.

Sébastien Soriano succèdera à Jean-Ludovic Silicani le 3 janvier, si le président de l'Assemblée nationale et le président du Sénat, qui sont saisis de ce projet de nomination, se prononcent favorablement par le biais d'une commission.

De son côté, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a décidé de désigner Martine Lombard, actuellement membre du comité de prospective de l'Arcep, pour siéger au collège de cette institution, ont indiqué ses services dans un communiqué. Martine Lombard est professeure de droit public à l'université Paris II, spécialiste du droit de la régulation économique. Elle siège actuellement au Conseil supérieur de la magistrature, où son mandat expire fin janvier 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2014 à 13:22 :
Toujours les mêmes avec les mêmes formations qui ensuite occuperont des postes bien rémunérés dans des grands groupes et qui bien sûr font des leçons à ces fainéants de français ... ! Qui ne bougent pas qui n'investissent pas ...
a écrit le 24/12/2014 à 18:05 :
tiens c'est marrant ca, pourquoi ils ne nomment pas des chomeurs? y en a pas assez?
Pourquoi nomment'ils des gens qui ont deja un CDI et qui font deja leurs 35h. Ils vont devoir travailler + pour gagner+, les pauvres!!!
a écrit le 24/12/2014 à 15:44 :
Ca sent le vomis !
a écrit le 23/12/2014 à 19:14 :
..notamment au service d'Orange et de Free, sauf erreur ou mal informé.
Réponse de le 24/12/2014 à 4:45 :
Disons quelqu'un de mal informé et qui se trompe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :