Altice continue de conquérir des abonnés

 |   |  259  mots
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Alice.
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Alice. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le groupe de télécoms et de médias Altice Europe a confirmé, ce jeudi 9 mai, ses objectifs pour 2019 après un rebond de ses résultats au premier trimestre. En cause, une amélioration en France de ses conquêtes d'abonnés, ces derniers séduits par sa politique tarifaire agressive.

Les dégriffes ont bien permis à Altice de retrouver des clients. Le groupe européen de télécoms et de médias Altice Europe a confirmé ce jeudi 9 mai ses objectifs pour 2019 après un rebond de ses résultats au premier trimestre à la faveur d'une amélioration en France de ses conquêtes d'abonnés, séduits par sa politique tarifaire agressive.

Altice Europe, dont une grande partie des résultats avaient été dévoilés la semaine dernière, a fait état pour le premier trimestre d'un chiffre d'affaires en légère baisse de 0,4% en données publiées à 3,52 milliards d'euros tandis que son résultat d'exploitation ajusté (Ebitda) a progressé de 4,0% à 1,3 milliard d'euros.

Rabais agressifs

Le groupe, fondé et contrôlé par le milliardaire Patrick Drahi, a profité de la hausse du nombre de ses abonnés en France - +88.000 dans le fixe et +117.000 dans le mobile - à la faveur de rabais agressifs et de sa stratégie d'investissements dans les réseaux et les contenus, notamment sportifs.

"Nos deux silos France et International sont en croissance pour la première fois depuis l'IPO et le groupe a renoué avec la croissance de l'Ebitda, ouvrant la voie à une accélération du désendettement", commente Patrick Drahi cité dans un communiqué. Le groupe a annoncé en début de semaine avoir procédé à une nouvelle opération de refinancement de sa dette à travers plusieurs transactions, dont l'émission de nouvelles obligations, ce qui se traduira par des économies représentant 110 millions d'euros par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2019 à 12:53 :
Méfiez vous de SFR, pour ma part un employé de SFR Menton à signé dans mon dos un contrat d'assurance mobile a ma place !! et cela depuis une quinzaine d'années prélèvements qui ont étés effectifs jusqu'en 2019 ! Alors je le répète méfiez vous comme du grand méchant loup de SFR !
Réponse de le 10/05/2019 à 23:55 :
La dernière fois j’ai acheté une baguette mais elle n’était pas bonne... méfiez vous des boulangers je vous le dis méfiez vous !!!
Réponse de le 11/05/2019 à 8:49 :
Mon téléphone c'est pour téléphoner, 2 euro par mois, je n'ai pas trouvé moins cher, et pas chez SFR.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :