Avec sa nouvelle offre "pro", Free attaque Orange sur le marché des télécoms d'entreprise

 |  | 369 mots
Lecture 2 min.
Via la marque Free Pro, la filiale du groupe Iliad entend adresser son offre fixe et mobile à l'ensemble du marché entreprises.
Via la marque "Free Pro", la filiale du groupe Iliad entend adresser son offre fixe et mobile à l'ensemble du marché entreprises. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
L'opérateur télécoms Free (groupe Iliad) a dévoilé mardi son offre commerciale à destination des entreprises ("B2B"), annonce plusieurs fois décalée à cause de la crise sanitaire, avec l'ambition de "révolutionner" un marché largement dominé par Orange.

La guerre s'intensifie dans les télécoms professionnelles. L'opérateur télécoms Free (groupe Iliad) a dévoilé mardi son offre commerciale à destination des entreprises, avec l'ambition claire de tailler des croupières à Orange, qui domine ce marché de la tête et des épaules. Via la marque "Free Pro", la filiale du groupe Iliad entend adresser son offre fixe et mobile à l'ensemble du marché entreprises, à savoir "les grands groupes, les collectivités locales, mais aussi les TPE, les PME".

Lire aussi : Laure de La Raudière adoubée par le Parlement à la tête de l'Arcep

Xavier Niel se pose en disrupteur du marché

"Pour mettre en oeuvre cette offre ce n'était pas facile, nos concurrents ne voulaient pas que l'on vienne sur ce marché. On doit faire peur", a lancé Xavier Niel, patron et fondateur d'Iliad, lors d'une conférence de presse. "On arrive sur ce marché comme on est arrivé sur les autres marchés, pour le transformer, le faire évoluer, et permettre la digitalisation des entreprises françaises", a-t-il ajouté.

Dans le marché français des télécoms en entreprises, évalué entre 9 et 10 milliards d'euros par les acteurs, Orange est ultra-dominant avec une part de marché estimée à 70%. Il devance SFR et Bouygues Telecom.

Dans sa feuille de route dévoilée fin janvier, Laure de La Raudière, la nouvelle présidente de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), avait déclaré qu'elle aurait "une attention particulière pour le marché entreprise, faiblement concurrentiel aujourd'hui, ce qui conduit les PME à être faiblement fibrées en France". "Or la numérisation des PME est un objectif prioritaire pour la France, et porté par le gouvernement", avait-elle encore déploré.

Malgré le poids dominant d'Orange, SFR, Bouygues Telecom, et Free ont multiplié les acquisitions pour essayer de se tailler une part dans ce segment stratégique et profitable. Iliad avait fait en 2019 l'acquisition de Jaguar Network, opérateur spécialisé dans le marché télécoms "B2B". Son objectif est d'atteindre une part de marché "d'environ 4% à 5%" d'ici 2024, avec un chiffre d'affaires compris entre 400 millions et 500 millions d'euros.

Lire aussi : Télécoms professionnelles: la seconde vie de Kosc

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2021 à 23:07 :
Tant mieux cela ne peut faire que du bien à Orange l’arrogante méprisante, qui n’a de soin que pour les émoluments pharaoniques de son dirigeant par rapport à ses résultats.Confère Orange bank parmi tant d’autres exemples
a écrit le 23/03/2021 à 21:07 :
Si vous voulez que ça fonctionne va falloir améliorer votre qualité, si pour mon téléphone perso c'est pénible de devoir rappeler du aux cryptage de la phonie lors des appels (phénomène qui augmente regulierement) pour une entreprise se sera pas possible et vous coullerez...
Réponse de le 24/03/2021 à 0:30 :
Pour que Free prenne vos revendications au sérieux, peut-être aussi qu'une relecture soutenue de votre prose, avant envoi, lui rendrait le sérieux que vous lui avez õté en réussissant à faire autant de fautes en si peu de lignes...
a écrit le 23/03/2021 à 18:41 :
vite vite un téléphone encore plus performant pour pouvoir se raconter que la chaleur augmente et que nous allons acheter un climatiseur encore plus performant....
Réponse de le 24/03/2021 à 21:11 :
Mais vu que les abonnés freebox se plaignent tous de la téléphonie qui crypte rapidement et très souvent, je suis pas sur que iliad serve dans beaucoup d'entreprise. Devoir apeller plusieurs pour la même communication fait pas sérieux et le client va forcement a la concurrence...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :