Huawei débouté par la justice suédoise après son exclusion du marché de la 5G

Le géant chinois des télécoms avait saisi la justice suédoise pour contester son exclusion du marché de la 5G. Ce mercredi, la Cour administrative d’appel de Stockholm l’a débouté. Elle indique que la présence de ses équipements de réseau mobile pourrait « porter atteinte à la sécurité » du pays.
Pierre Manière

3 mn

En Europe, la Suède a été le second pays européen, après le Royaume-Uni, à chasser le groupe chinois des réseaux 5G.
En Europe, la Suède a été le second pays européen, après le Royaume-Uni, à chasser le groupe chinois des réseaux 5G. (Crédits : DADO RUVIC)

C'est un important revers pour Huawei. Furieux d'avoir été exclu, en octobre 2020, du marché de la 5G en Suède pour des raisons de sécurité, le géant chinois des équipements télécoms avait saisi la justice. Mais celle-ci n'a finalement pas tranché en sa faveur. La Cour administrative d'appel de Stockholm l'a débouté, ce mercredi, de ses demandes. Dans un communiqué, elle estime notamment que la présence d'équipements 5G dans certaines fonctions clé des réseaux mobiles pourrait « porter atteinte à la sécurité » du pays. « La sécurité de la Suède est un intérêt particulièrement fort, et la décision de l'Autorité de régulation des télécoms (PTS) se base sur une menace réelle, actuelle et suffisamment sérieuse contre la Suède », renchérit Anita Linder, la présidente de la cour, dans cette même missive.

Cette décision constitue une douche froide pour Huawei. Au début d'année, le groupe chinois s'est largement ému de ce bannissement. « La décision des autorités suédoises de discriminer Huawei et de l'exclure du lancement de la 5G a gravement nui aux investissements de Huawei en Suède, en violation des engagements internationaux de la Suède », s'est étranglé le groupe dans un communiqué.

Craintes d'espionnage

Pour justifier son bannissement de Huawei, la Suède a estimé que ses produits dédiés à la 5G constituaient une menace pour la sécurité nationale. Elle a demandé aux opérateurs de retirer tous leurs équipements chinois d'ici au 1er janvier 2025. Huawei suscite, aujourd'hui encore, l'inquiétude des Etats-Unis et de nombreux pays européens. Certains redoutent que ses infrastructures soient détournées de leurs fonctions et utilisées à des fins d'espionnage pour le compte de Pékin. D'autres craignent la menace d'un « switch off », c'est-à-dire que la Chine puisse, en cas de conflit, décider d'éteindre les réseaux mobiles. Huawei a, pour sa part, toujours balayé ces inquiétudes.

Quoi qu'il en soit, la Suède est devenue le second pays européen, après le Royaume-Uni, à chasser le groupe chinois de ses réseaux 5G. Cette décision a largement irrité Pékin, qui a immédiatement évoqué des mesures de rétorsion. « La Suède devrait adopter une attitude objective et impartiale, revenir sur sa décision, afin d'éviter un impact négatif pour les activités des entreprises suédoises en Chine », avait lancé, juste après cette interdiction, un porte-parole de la diplomatie chinoise.

Ericsson a vu ses ventes dégringoler en Chine

Ces menaces ont été mises à exécution. Le premier à en pâtir n'est autre qu'Ericsson, le mastodonte suédois des équipements télécoms, et grand rival de Huawei en matière de 5G. Celui-ci a vu ses parts de marché dégringoler dans l'Empire du Milieu. En octobre 2021, l'état-major d'Ericsson déplorait « la réduction de (sa) part de marché en Chine continentale »qui a plombé ses ventes.

Pierre Manière

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 22/06/2022 à 22:03
Signaler
Ahhh la Suède ! L'assassinat d'Olof Palme par les services secrets suédois sous direction de la cia ( un histoire d'espionnage de sous marin étasunien et les médias d'accuser la Russie.. ) et les médias de faire porter le chapeau sur l'Afrique du Sud...

à écrit le 22/06/2022 à 18:20
Signaler
Ne manquez pas de lire "Oxymore" de Jean Tuan chez C.L.C. Éditions. L'auteur observateur attentif de la Chine, le pays de son père, nous dévoile les desseins secrets de la Chine avec l'installation de la 5G en France. Vous découvrirez un très "croust...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.