Iliad promet la neutralité carbone en 2035 et tacle le gouvernement

 |  | 770 mots
Lecture 4 min.
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free).
Xavier Niel, le fondateur et propriétaire d'Iliad (Free). (Crédits : Charles Platiau)
Le groupe de Xavier Niel, maison-mère de Free, a dévoilé ce jeudi sa « stratégie climat » et ses engagements pour maîtriser son empreinte environnementale. Xavier Niel a largement chargé le « pouvoir politique », estimant que « sur ces sujets », « il ne fait rien ».

Orange, Bouygues Telecom et SFR avaient déjà tous levé le voile sur leurs engagements visant à réduire leur empreinte carbone. Ce jeudi, c'était au tour d'Iliad, la maison-mère de Free, de présenter sa propre « stratégie climat ». L'initiative intervient alors que la 5G arrive dans l'Hexagone, et suscite de vifs débats liés à sa consommation d'énergie et à celle des usages numériques. La promesse d'Iliad ? Atteindre la neutralité carbone en 2035, avec 15 ans d'avance sur l'accord de Paris. Mais aussi avec cinq ans d'avance sur Orange, l'opérateur historique et leader du turbulent marché des télécoms françaises. Iliad compte sur différents engagements pour atteindre son objectif. Il affirme vouloir investir 1 milliard d'euros sur 15 ans, améliorer l'efficacité énergétique des réseaux fixes et mobiles, celle des data centers, ou encore doper la performance environnementale des box... Ces engagements...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2021 à 21:01 :
Commencez par livrer les clients ayant migrés delta + pop
a écrit le 21/01/2021 à 15:30 :
la france ne fait rien?
he ben il devrait aller en chine ou en afrique!
parce que l'europe est en train de se tirer une balle au carbone dans le pied pendant que le reste de la planete s'en fout
je ne suis pas sur qu'il ait bien compris ce qu'il se passe, ou alors il veut de nouveau faire le buzz, ce qui est fatiguant
a écrit le 21/01/2021 à 14:36 :
le pouvoir politique ne fait rien ?!?
les résultats ci-dessous des actions publiques sont assez flatteurs :

La France est 2e sur 180 de l'Environmental Performance Index 2018 (Yale).
La France est parmi les pays riches émettant le moins de gaz à effet de serre par habitant, avec Suisse et Suède (INSEE/Agence Européenne pour l'Environnement ; Climate Transparency ; World Resources Institute ; Eurostat).
Baisse des émissions en 2018 et 2019 (Latribune.fr, 24/06/2020). Les émissions seraient encore plus basses si la France construisait (logements/infrastructures) aussi peu que Allemagne/UK.
Les entreprises françaises surperforment en matière d'ESG ("Environnement, Social et Gouvernance : les sociétés françaises en avance sur leurs concurrentes", Investir.lesechos.fr, 21/09/2020). Du fait de la pression/réglementation des pouvoirs publics.
Loi anti-gaspillage et économie circulaire publiée en février 2020. Loi économie sociale et solidaire de 2014.
La France est parmi les pays ayant le plus faible déficit de tarification du carbone ("Peu de pays font payer le carbone assez cher pour que les objectifs climatiques puissent être atteints", OCDE, 09/2018).
Meilleure stratégie bas carbone pour 2050 dans l'UE (WWF, 04/2017).
La forêt - 32% du territoire métropolitain - croît de 0,7% par an (Inventaire Forestier 2018 de l'IGN).
L'Hexagone est pas mal placé en Europe pour le niveau d'absorption des gaz à effet de serre par la forêt ("43% of the EU is covered with forests", Eurostat, 21/03/2019).
La France investit dans le train. Et encourage son utilisation apparemment :
d'après la presse anglaise, le prix des abonnements est particulièrement raisonnable (The Guardian, 06/01/2017).
La part du transport ferroviaire dans le transport terrestre de personnes est la 3e la plus élevée de l'UE (Eurostat). Hausse de 7% de la fréquentation du train en 2017, contre 0,4% pour l'utilisation de la voiture (Arafer, 12/2018). Hausse significative du trafic voyageurs au 1er semestre 2019 (Les Echos, 31/07/2019).
La France est le 1er investisseur dans le Tramway (The Guardian, 24/08/2018).
Le prix des transports publics urbains est raisonnable, selon le GoEuro Urban Transit Price Index.
Solides ventes de véhicules électriques/hybrides ("Number of electric cars is on the rise", Eurostat, 07/05/2019 ; AVERE France ; "Electric car surge paces Europe's best auto sales in 10 months", Bloomberg, 27/08/2020). Grâce aux aides publiques.
Investissement dynamique dans les bornes de recharge électriques ("Global EV cords top 1 million", Bloomberg, 05/08/2020). Grâce aux aides publiques.
Succès de la prime à la conversion, notamment pour les ménages modestes ("Automobile : bilan largement positif pour la prime à la conversion", Lesechos.fr, 31/10/2019). Encore une aide publique.
Les voitures françaises sont celles qui émettent le moins de CO2, avec les Toyota ("Monitoring CO2 emissions from new passenger cars and vans in 2017 - Annex 3", European Environment Agency, 04/2019 ; "PSA et Renault champions de la décarbonation en Europe", Latribune.fr, 15/12/2020). Du fait de la pression/réglementation publique française.
La France construit plus de 400 000 logements par an (autour de 290 000 en Allemagne/UK), grâce aux incitations publiques. Cela contribue au renouvellement du parc, en plus des aides/incitations assez généreuses à rénovation/isolation...

etc...
Réponse de le 21/01/2021 à 16:52 :
Comparé à l'Allemagne qui est un pays exportateur n'a pas vraiment de sens.
En effet, si on comptabilise l'impact CO2 de nos importations, le français n'est vraiment pas dans les bons élèves. En gros, il faut faire fois 2 par rapport aux publications officielles qui ne comptent que les émissions de la production intérieure.
Bref, alors que l'on nous explique que le français émet de moins en moins, en réalité on stagne depuis 2005. Certes on baisse les émissions intérieures, mais avec celles importées qui montent, on stagne...
Réponse de le 21/01/2021 à 20:54 :
@Tom : oui on est bien d'accord, mais c'est pas comme si l'exportation était neutre pour les finances publiques. Ca rapporte de l'argent en cotisations et taxes, qui facilite donc le financement des mesures de politiques publiques sur le sujet.
Et l'Allemagne ne fait pas qu'exporter : même si sa balance commerciale est excédentaire, son empreinte carbone doit aussi faire l'objet d'un ajustement significatif si on inclut la production importée.
On peut regarder la démographie aussi : en vingt ans, notre population a pris 10% en France, tandis que celle de l'Allemagne progressait de 1%.
a écrit le 21/01/2021 à 13:32 :
Un mec sympa ce Niel, mais brouillon, Free parmi ses investissements a racheté Alice, la filiale vivotait, ben du jour au lendemain fini Alice, mais nous, nous sommes nombreux à avoir perdu notre adresse mail sans que Free ne réagisse, et moi je suis très ennuyé, documents perdus, si on veut du travail de pro, je pense que free manque de sérieux sinon ils auraient organisé des redirections pour solder de problème.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :