SoftBank tente l'une des plus grandes introductions en Bourse de l'histoire

 |   |  475  mots
SoftBank s'apprête à réaliser la plus importante entrée en Bourse de l'histoire.
SoftBank s'apprête à réaliser la plus importante entrée en Bourse de l'histoire. (Crédits : Toru Hanai)
SoftBank Group a obtenu, ce lundi, l'autorisation d'introduire en Bourse son activité dans les télécoms au Japon. Une opération évaluée à 2.400 milliards de yens (18,6 milliards d'euros), ce qui constitue l'une des plus importantes IPO (Initial Public Offering) jamais réalisées dans le monde.

Record en perspective. SoftBank Group prévoit de lever 18,6 milliards d'euros sur le marché par le biais de la mise en Bourse de sa filiale de télécommunications mobiles au Japon. Il s'agit de l'une des plus grosses opérations de ce type dans le secteur technologique. Le géant japonais des services en ligne souhaite ainsi vendre, à partir du 19 décembre, 1,6 milliard de titres de SoftBank Corp (nom de la filiale) à 1.500 yens pièce, selon des documents déposés ce lundi auprès de l'agence des services financiers.

Outre la mise en vente de 1,6 milliard de titres de SoftBank Corp, une option de surallocation, pouvant représenter jusqu'à 160 millions d'actions d'une valeur de 240,6 milliards de yens, pourra être exercée si la demande est forte. Dans ce cas, le montant de l'IPO s'approcherait des 25 milliards de dollars (22,23 milliards d'euros) d'actions vendues par Alibaba en 2014, la plus importante introduction en Bourse jamais réalisé.

Achever la mue de SoftBank

Par ailleurs, la société mère SoftBank Group conservera une participation d'environ deux tiers du capital, en fonction de l'option de surallocation. Le prix définitif de l'IPO sera fixé le 10 décembre. Cette opération intervient à un moment où les investisseurs commencent à s'interroger sur les perspectives des entreprises japonaises des télécoms.

De fait, cette IPO doit achever la mue de SoftBank. Pour cause, Masayoshi Son, son fondateur et directeur général, a transformé cette société, historiquement opérateur de téléphonie mobile, en l'un des plus importants investisseurs dans le domaine technologique. L'objectif de cette IPO est simple : permettre au groupe de disposer de davantage de fonds à déployer dans le secteur technologique à travers le monde. SoftBank possède notamment des participations dans Uber Technologies et au capital du géant chinois du commerce électronique Alibaba.

Masayoshi Son, le visionnaire

L'IPO devait initialement séduire les investisseurs en quête de placements stables, mais le gouvernement japonais a récemment appelé les opérateurs à baisser leurs prix tout en soutenant une concurrence accrue dans la téléphonie mobile, provoquant une onde de choc dans le secteur. Pourtant, la marque de SoftBank est toujours susceptible d'attirer les investisseurs particuliers qui ont grandi en utilisant les services téléphoniques et internet de SoftBank.

Beaucoup considèrent encore son fondateur Masayoshi Son comme un visionnaire de la technologie ayant osé défier le duopole existant, NTT DoCoMo et KDDI Corp, et introduit l'iPhone d'Apple au Japon. "Je pense que l'opération permettra de lever une somme convenable", a déclaré Tetsutaro Abe, analyste actions chez Aizawa Securities. "C'est une société de téléphonie mobile donc les flux de trésorerie sont stables. Si vous pensez au rendement futur et au retour pour les actionnaires, c'est un investissement beaucoup plus attractif que les obligations d'Etat."

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :