SoftBank imagine investir 880 milliards de dollars dans la tech

 |   |  371  mots
Il y a un peu moins d'un an, le PDG de Softbank Group, Masayoshi Son, annonçait vouloir devenir le plus grand investisseur du secteur des technologies dans la décennie à venir.
Il y a un peu moins d'un an, le PDG de Softbank Group, Masayoshi Son, annonçait vouloir devenir "le plus grand investisseur du secteur des technologies" dans la décennie à venir. (Crédits : Reuters/Toru Hanai)
Le conglomérat japonais dit vouloir investir dans au moins 1.000 entreprises du secteur de la technologie dans la décennie à venir avec la création de nouveaux fonds. Il y a un an, SoftBank annonçait avec l'Arabie Saoudite le lancement de son premier fonds dédié, Vision Fund, doté de 100 milliards de dollars.

Un montant faramineux. Un an après avoir lancé son fonds technologique Vision Fund, Softbank dit vouloir maintenant investir jusqu'à 880 milliards de dollars dans la tech, rapporte jeudi RecodeL'opérateur de télécommunications se fixe pour objectif d'investir dans au moins 1.000 entreprises dans la décennie à venir, précise le journal japonais Nikkei. Comme Vision Fund, le nouveau fonds devrait investir dans des sociétés prometteuses travaillant sur l'intelligence artificielle ou encore l'internet des objets (IoT). Ce deuxième fonds devrait être déployé au cours des deux à trois prochaines années.

"Vision Fund n'était que la première étape, 10 billions de yens (88 milliards de dollars) ne suffisent tout simplement pas, a déclaré au Nikkei Masayoshi Son, PDG de Softbank. Les fonds Vision 2, 3 et 4 seront établis tous les deux ou trois ans."

Pour rassembler cette somme mirobolante, Softbank dit "créer un mécanisme pour augmenter notre capacité de financement de 10 trillion de yens à 20 trillions puis 100 trillions de yens", avance au Nikkei Masayoshi Son, réputé pour ses annonces extravagantes.

Leur prétendue cible : les "licornes", ces startups non cotées dont la valorisation est supérieure à 1 milliard de dollars. La moyenne des investissements devrait vraisemblablement avoisiner les 880 millions de dollars.

Devenir "le plus grand investisseur du secteur tech"

Il y a un an, Softbank disait vouloir devenir "le plus grand investisseur du secteur des technologies" dans les dix années à venir lors du lancement de Vision Fund, en collaboration avec le fonds souverain d'Arabie saoudite, Private Investment Fund (PFI). En mai dernier, le fonds avait déjà levé 93 milliards de dollars. La contribution de SoftBank Group s'élève à 28 milliards de dollars, soit 3 milliards au-delà du montant initialement prévu. Riyad a injecté 45 milliards de dollars. A ces sommes s'ajoutent les apports de titans de l'industrie des hautes technologies comme Apple, Qualcomm, le taïwanais Hon Hai/Foxconn ou encore sa filiale japonaise Sharp.

Le fonds technologique a depuis multiplié les investissements dans la technologie, en soutenant la messagerie d'entreprise Slack (250 millions de dollars), les bureaux partagés WeWork (3 milliards de dollars) ou encore Flipkart, "l'Amazon indien" (2,5 milliards de dollars).

>> Diaporama Où partent les milliards de dollars que Softbank investit dans les startups?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2017 à 11:27 :
faudrait arreter d'appeler investisseur des types qui achetent des technos matures... et prouvées. C'est de la razzia avec du papier cul, le yen, ils ont tout appris des yankies...
Alliance avec les barbares à barbe enturbannés tout est normal gertrude...
a écrit le 21/10/2017 à 9:00 :
Nous (les français) risquons d'avoir un réveil très difficile dans une dizaine d'années. Nous devrions nous préparer à rentrer dans le tiers monde. Le train est parti et nous sommes restés en gare à discuter sécurité sociale, isfi et taxe sur les hauts revenus! Ces gens là (cités dans l'article) doivent bien rigoler...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :