Mobile : Bouygues gagne 442.000 abonnés et réduit ses pertes

 |   |  356  mots
Chiffrée à 66 millions d'euros à la fin du premier semestre, la perte nette de Bouygues recule à 50 millions d'euros fin septembre.
Chiffrée à 66 millions d'euros à la fin du premier semestre, la perte nette de Bouygues recule à 50 millions d'euros fin septembre. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
L'hémorragie d'abonnés chez SFR-Numéricable y est-elle pour quelque chose ? Nul ne le confirme. Toujours est-il que le 3e opérateur de télécoms français a gagné 442.000 nouveaux abonnés, entre janvier et septembre, sur le mobile, et 268.000 sur le fixe, renouant avec les bénéfices au 3e trimestre et réduisant sa perte nette.

Si Bouygues connaît un chiffre d'affaires en baisse de 2% sur les neuf premiers mois en 2015 comparé à la même période en 2014, il publie des chiffres encourageants, vendredi 13 novembre.

Au troisième trimestre, l'opérateur télécoms a enregistré des revenus en hausse de 4% sur un an et son excédent brut d'exploitation (l'Ebitda qui permet de mesurer la rentabilité opérationnelle d'une société) est en progression de 9,5% à 242 millions d'euros. Par ailleurs, le groupe renoue avec les bénéfices, à hauteur de 16 millions d'euros.

Cependant la prudence reste de mise:

"Le troisième trimestre est souvent le meilleur de notre activité en tant que marge, il n'y a donc pas de tendance sur l'année à y voir," explique Philippe Marien, le directeur financer du groupe.

Bouygues se targue de ses"bons résultats commerciaux"

L'opérateur met en avant ses "bons résultats commerciaux" à la fois dans le mobile et dans le fixe, qui ont permis une progression du nombre d'abonnés de respectivement 149.000 et 94.000 entre juillet et septembre. C'est toutefois loin des performances d'Orange (234.000 et 116.000, respectivement) sur cette période-là.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Bouygues a gagné 442.000 nouveaux abonnés sur le mobile et 268.000 sur le fixe. Sur le marché du haut débit fixe, Bouygues Telecom se présente comme le "numéro deux en terme de croissance nette", ce qui lui permet de disposer désormais d'un parc total de 2,7 millions de clients fin septembre.

Grâce à ces nouveaux abonnés, Bouygues a diminué sa perte nette sur les neuf premiers mois de l'année. Chiffrée à 66 millions d'euros à la fin du premier semestre, elle recule à 50 millions d'euros fin septembre.

Pour donner quelques éléments de contexte, il n'est pas inutile de rappeler que les tribulations du groupe SFR-Numericable ont provoqué une considérable hémorragie de ses abonnés (600.000 clients mobile et 118.000 dans le fixe évaporés au second trimestre 2015). Hémorragie qui a sans doute profité à ses concurrents selon le phénomène des vases communicants sachant que le marché français n'est pas extensible à l'infini.

    | Lire: Numericable-SFR : l'hémorragie de clients se poursuit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2015 à 16:36 :
Bouygues devrait sécuriser la voix et la data sur mobile pour les entreprises ! Y a un énorme business pour les opérateurs ! Le prix ç est bien pour le particulier ! Mais pour l'entreprise la sécurité ç est primordiale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :