TF1 signe un nouvel accord de distribution avec Free

 |   |  473  mots
Après des mois de conflits, TF1 a finalement réussi a signé de nouveaux accords de distribution avec tous les grands opérateurs français, qu’il s’agisse de SFR, d’Orange, de Free, ou de Bouygues Telecom.
Après des mois de conflits, TF1 a finalement réussi a signé de nouveaux accords de distribution avec tous les grands opérateurs français, qu’il s’agisse de SFR, d’Orange, de Free, ou de Bouygues Telecom. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
TF1 et Free ont annoncé ce mercredi la signature d’un « nouvel accord de distribution global » des chaînes du groupe de télévision pour les abonnés de l’opérateur télécoms.

Ils ont finalement réussi à s'entendre. TF1 et Free ont annoncé mercredi avoir signé « un nouvel accord de distribution global » des chaînes du groupe de télévision pour les abonnés de l'opérateur de Xavier Niel.

« Cet accord prévoit la distribution par Free, d'une part, de toutes les chaînes du Groupe TF1, et d'autre part, des services non linéaires associés à ces chaînes », expliquent les acteurs dans un communiqué commun.

Ils affirment notamment que les abonnés Free bénéficieront « de fonctionnalités innovantes autour des programmes des chaînes du Groupe TF1 ». A savoir « des programmes en replay de MYTF1 avec des fenêtres de diffusion étendues », des « programmes en avant-première de leur diffusion TV », « deux nouvelles chaînes TF1+1 TMC+1, disponibles à la rentrée 2018 » ou encore des « programmes événementiels en 4K ». Free et TF1 n'ont pas, toutefois, dévoilé le montant de leur accord.

Négociation féroce

Après des mois de conflits, TF1 a donc réussi a signer de nouveaux accords de distribution avec tous les grands opérateurs français, qu'il s'agisse de SFR, d'Orange, de Free, ou de Bouygues Telecom.

Le groupe de télévision de Martin Bouygues a négocié férocement ces derniers mois avec les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) pour qu'ils le payent en échange de la fourniture de ses chaînes.

Au printemps dernier, TF1 a proposé une nouvelle offre « TF1 premium », enrichie de nouvelles fonctionnalités, aux opérateurs télécoms en échange d'une hausse de la rémunération de ses services. Mais la manœuvre n'a pas été du goût des FAI, qui ne souhaitaient pas se voir imposer un paiement pour la diffusion des chaînes gratuites du groupe de Martin Bouygues.

Toujours pas d'accord avec Canal+

Les négociations ont été particulièrement difficiles. Au point qu'Orange, par exemple, a même envisagé, au début d'année, de couper la diffusion de TF1 à ses abonnés. Avec SFR, le ton est aussi monté. Face au refus de SFR de négocier un nouvel accord de distribution, TF1 avait carrément, fin juillet dernier, arrêté de livrer son service de replay aux abonnés de l'opérateur au carré rouge. In fine, Orange comme SFR ont finalement trouvé un terrain d'entente avec le groupe de Martin Bouygues.

Désormais, seul Canal+, dont s'est emparée Vincent Bolloré le patron de Vivendi en 2015, n'a pas encore trouvé d'accord avec TF1. Entre les deux groupes, les pourparlers ne sont pas simples. Ainsi, Canal+ n'a pas hésité à couper début mars le signal de TF1. Sur la demande du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et du ministère de la Culture, il l'a toutefois rétabli mercredi 7 mars pour ses clients au satellite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2018 à 18:47 :
On s'en fout ... y'a que de la pub, vivre sans TF1 pas de problème, ni les autres !!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 25/04/2018 à 18:44 :
On s'en fout ... y'a que de la pub, vivre sans TF1 pas de problème, ni les autres !!!!!!!!!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :